Forum Général de Conteur.com : Forum de Conteur.com
Le lieu d'échange de bons mots
Niveau de langage
Envoy par: simonk (---.dsl.club-internet.fr)
Date: lun. 5 avril 2010 19:08:51

Bonjour,

je suis un jeune apprenti auteur d'histoires pour enfants.
Je me suis rendu compte que les auteurs d'aujourd'hui dans la "littrature jeunesse" tendent utiliser un langage enfantin contrairement aux contes anciens o le niveau de langue peut-tre trs sountenu (je pense aux contes de Grimm, "de" Perrault, les 1001 nuits, les contes africains d'Amadou Hampat Ba, etc.).

Et je me demande toujours : est-ce qu'aujourd'hui, crire dans un langage enfantin est une norme, une obligation, d'une part pour tre compris par les enfants et d'autre part pour tre publi ?

Les contes dont le niveau de langue est trs soutenu (les 1001 nuits) ont-ils des versions "pour enfants", afin que les parents/conteurs puissent lire ou conter les histoires sans tre regards avec des yeux hallucins ?
Ou est-il possible que les enfants, par dduction logico-linguistique, arrive comprendre l'histoire sans connatre chaque mot ?

Merci beaucoup pour les personnes qui peuvent m'claircir sur le sujet,
Simonk

Re: Niveau de langage
Envoy par: fanette (---.fbx.proxad.net)
Date: mar. 6 avril 2010 01:09:16



Bonsoir simonk

Les 1001 nuits n'taient absolument pas destins aux enfants ! C'tait des contes pour adultes, comme les contes de Bocace par exemple !!

C'est Antoine Galland, qui, le premier a retranscrit ces contes pour la fille du roi Louis xiv ! Il en a donn une version trs dulcolore et c'est rest ainsi jusqu' ce que Mardrus en donne, au contraire, une version plus crue. Version qui, mon avis, ce serait plutt une interprtation personnelle ; car les versions suivantes, celles de Ren Kawan et Jamel Bencheikh sont plus fidles et nous montrent combien Mardrus a peu respect la version "originale" de ces contes.

Il en est de mme pour les contes de Perrault (qui ne sont d'ailleurs pas de lui !!!).

Il me semble que les contes de Grimm, Perrault, Andersen, la Comtesse d'Aulnoy.... taient plutt crits pour les adultes et ceux-ci les contaient aux gamins, dans un langage qui leur tait propre !!

Je me trompe peut-tre ! Je laisse la parole aux autres conteurs !!

Re: Niveau de langage
Envoy par: simonk (---.dsl.club-internet.fr)
Date: mar. 6 avril 2010 02:18:57

Merci Fanette de la rponse bien "rfrence", elle confirme mon intuition, et cette impression que le conte oral est fondamentalement destin aux adultes (disons tous les ges), et que c'est au conteur d'adapter son langage l'ge du public.

Avec l'crit, on passe dans un autre monde



Modifi 1 fois. Dernire modification le 06/04/10 02:19 par simonk.

Re: Niveau de langage
Envoy par: Morette (---.w90-31.abo.wanadoo.fr)
Date: jeu. 8 avril 2010 02:15:39

simonk Ecrivait:
-------------------------------------------------------
>
> Les contes dont le niveau de langue est trs
> soutenu (les 1001 nuits) ont-ils des versions
> "pour enfants", afin que les parents/conteurs
> puissent lire ou conter les histoires sans tre
> regards avec des yeux hallucins ?
> Ou est-il possible que les enfants, par dduction
> logico-linguistique, arrive comprendre
> l'histoire sans connatre chaque mot ?
>

Bonjour ! J'ai envie de ragir ce passage. J'ai t enfant dans ma jeunesse et je crois bien me souvenir que des mots inconnus dans une histoire ne m'ont jamais rebute. Je les esquivais, me fiant au sens gnral... ou bien je les tournais et retournais pour mieux les dcouvrir... cela me fait penser l'histoire de Colette et du "petit presbytre", vous savez ?
Bien sr, il ne faut pas que le langage soit si compliqu qu'il dcourage. Mais une faon diffrente de dire, des mots inconnus, cela me parat tre au contraire un vrai trsor offrir l'enfant...

Re: Niveau de langage
Envoy par: lysa (---.adsl.proxad.net)
Date: jeu. 8 avril 2010 12:49:33

Il me semble qu'crire pour les enfants n'est pas si facile que cela. Il faut trouver la juste mesure pour que le sens du texte soit accessible l'enfant et agrable l'adulte. Les formes de langage trop simplifies manquent un peu de posie.
L'enfant a une comprhension globale de l'histoire, un mot compliqu n'est pas un obstacle. Et puis la lecture ou le conte n'ont-ils pas aussi pour objectif l'enrichissement du langage ?

PS : excusez le prcdent message au texte pour le coup vraiment simplissime. Ma main n'en a fait qu' sa tte !

Re: Niveau de langage
Envoy par: lysa (---.adsl.proxad.net)
Date: jeu. 8 avril 2010 12:52:04

En fait le message dont je vous parle dans le PS n'tait pas parti.
Le texte tait "E". Bon je crois que ce matin je vais laisser le clavier et faire autre chose !

Re: Niveau de langage
Envoy par: simonk (---.dsl.club-internet.fr)
Date: jeu. 8 avril 2010 16:35:40

Merci Lysa de votre rponse.

Ecrire un conte original qui sera lu par les parents pour des enfants n'est pas vident car il faut que a plaisent aux deux publics.

C'est un norme boulot aussi pour les conteurs de radapter un conte traditionnel pour adulte en langage plus accessible aux enfants, lorsque la version "pour enfants" n'a pas t dj crite/publie.



Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.