Forum Général de Conteur.com : Forum de Conteur.com
Le lieu d'échange de bons mots
Plouf
Envoy par: salamana (---.w217-128.abo.wanadoo.fr)
Date: mar. 1 fvrier 2011 17:56:38

Parfois, le meilleur moyen c'est de se jeter l'eau.

Je me suis toujours dit que j'aimerais vieillir, devenir une dame aux cheveux tout blancs avec un brin d'me d'enfant et une pince de fantaisie, et conter des histoires qui m'ont touches ou que j'ai cres un parterre d'enfants bahis. Ca a toujours t un rve inavou, depuis je crois, l'poque o perche sur les genoux de mon grand-pre je le harcelais pour qu'il me raconte l'histoire du mouton rouge ou de la plaquette de chocolat qui n'existait dans aucun livre.

Et puis le week-end dernier, travers mon travail (je suis animatrice professionnelle dans un service jeunesse), j'ai eu la chance d'assister un atelier pour dcouvrir l'univers du conte et du conteur. Depuis y'a une tite voix qui me dit que je ne suis ptete pas oblige d'attendre un ge canonique avant de conter, qu' 30 ans ca fait encore un peu de temps patienter et que je pourrais ptete m'y mettre maintenant.

Ca reste effrayant ! Je suis une fille timide. J'ai beau me soigner depuis plusieurs annes dans une troupe de thtre amateur mais passionne, et avoir mme tent l'exprience de l'quipe d'improvisation pendant 2 ans, j'ai bien conscience que le conte c'est diffrent. Ici pas de personnage, de texte, de partenaires, de mise en scne ou de protocole pour se planquer, c'est un peu soi et soi face au public. Hum hum !

Mais bon, j'aime raconter des histoires et j'aime surtout les gens. J'ai bien tent 3/4 scnes slam pour avoir ma dose, embrigade par quelques amis malintentionns selon la formule "tu cris, tu aimes crire (si on peut dire qu'un tiroir de nouvelles planques dans mon bureau et une seule et unique nouvelle dite un peu par hasard constitue une exprience d'criture digne de ce nom), tu aimes la scne = viens faire du slam avec nous". Exprience gniale avec le public, mais trs frustrante ds qu'arrive le chronomtre, les 3min maxi et les pnalits toutes les 10 sec de dpassement. Surtout que je suis un brin bavarde :$

Et le conte alors, ca me tente, ca me titille... Comment qu'on se jette l'eau ? Existe-t-il des festival pour s'impregner de l'ambiance, de ce nouveau monde ? Se concocter un rpertoire pourquoi pas, mais au del d'avoir des histoires en tte et en bouche, faut bien un moment donn les donner et voir, revoir, recommencer, progresser. Mes chiens ont l'habitude de m'entendre raconter tout haut des textes, mais ils sont de bien pitres critiques pour m'aider avancer. Existe-t-il des associations de conteurs pour s'exercer, s'exprimenter avec filet, des scnes ouvertes pour tenter ses premires armes avec un peu d'indulgence ? (si possible en rgion centre grinning smiley)

Et au del ? Certes j'ai la chance de pouvoir prendre de temps en temps les gamins du boulot en otage (mme s'il sera difficile de ne travailler qu'autour du conte dans une structure multimedia lol), mais o peut-on conter juste pour le plaisir ? Je ne veux pas en faire mon mtier, j'adore dj le mtier que je fais, et comme j'ai souvent dit mes amis comdiens intermittents du thtre, je les admire. Perso, je suis trop trouillarde pour faire ce qu'ils font et faire un mtier passionnant o on ne sait jamais de quoi sera fait le lendemain et comment ils vont payer le loyer. Sur ce point ma qualit de fonctionnaire me rassure au plus haut point. Mais si je les admire, ce n'est pas pour leur voler leur gagne-pain et faire leur boulot pour rien. Conter est un mtier, il faut le respecter. Juste que... o que c'est qu'on trouve un bout d'espace pour s'exprimer, quand on ne veut pas en faire son mtier ? Ca existe des coins comme ca ?

Re: Plouf
Envoy par: fabien.delorme (---.w90-7.abo.wanadoo.fr)
Date: mar. 1 fvrier 2011 21:00:24

Si tu vis dans le Centre, tu n'es pas forcment loin du CLio, Vendme, grosse maison du conte qui organise notamment le festival EPOS en Juillet. Sinon selon l o tu vis prcisment dans les rgions limitrophes, Il y a le festival "paroles de conteurs" sur l'le de Vassivire en Limousin qui devrait te plaire, avec notamment une scne ouverte sympathique. En Bourgogne, il y a aussi le festival des contes givrs. Il y a aussi Mythos Rennes, et probablement d'autres que j'oublie.

Pour conter sans toucher de rmunration, il y a deux solutions :

- les scnes ouvertes o il est normal de ne pas percevoir de rmunration,
- les lieux o se produisent habituellement des conteurs pros. L, pas question de ne rien facturer (ou mme de facturer prix drisoire) au client sous peine de casser le march pour les pros. Le mieux, c'est de passer par une association (quitte la crer toi-mme) et/ou de donner le produit du spectacle une oeuvre caritative de ton choix.

Pour les scnes ouvertes, rien ne t'empche d'en crer une, rgulire ou non, prs de chez toi. Il faut trouver un lieu qui t'est prt gracieusement pour l'occasion (genre salle des ftes, MJC, salle de spectacle associative, ...) et faire beaucoup de pub !

Sinon rien ne t'empche de toucher personnellement une juste rmunration de ton activit de conteuse, fonctionnaire ou pas fonctionnaire. ma connaissance, les activits artistiques font partie des rares cas de cumul de rmunrations possibles dans la fonction publique. a ne serait pas ton mtier pour autant mais un complment de revenu pas forcment ngligeable.


Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: Plouf
Envoy par: salamana (---.w217-128.abo.wanadoo.fr)
Date: mer. 2 fvrier 2011 19:40:39

Oui je connais un peu le CLIO pour avoir farfouill sur leur site, il y a longtemps (bav sur un stage sans franchir le pas cause du prix). Effectivement, ce n'est qu' 1h/1h30 de chez moi. Merci de m'y avoir fait repenser, j'vais aller flaner du ct de leurs autres rubriques et de leur festival. Je note aussi pour les autres et je veille via mon boulot (dans un centre d'information ca aide) sur les conteurs qui se perdraient dans mon coin. Si vous avez d'autres ides smiling smiley

Ce qui est toujours sympa en discutant c'est que ca ouvre des pistes. Je retiens l'ide de l'oeuvre caritative notamment, vu que je n'y avais pas song. J'en connais une pour qui j'ai dj crit et dit certains de mes textes lors d'une soire. Comme ce sont des amis, je suis sure qu'ils m'ouvriraient grand leurs bras.

Si je peux encore "abuser" :

[Sinon rien ne t'empche de toucher personnellement une juste rmunration de ton activit de conteuse, fonctionnaire ou pas fonctionnaire. ma connaissance, les activits artistiques font partie des rares cas de cumul de rmunrations possibles dans la fonction publique. a ne serait pas ton mtier pour autant mais un complment de revenu pas forcment ngligeable.]

Effectivement, en tant que fonctionnaire, tu peux cumuler avec une activit artistique (il y a ptete un quotat d'heures ne pas dpasser par contre). Par contre, pour avoir dj eu une entreprise moi, je sais un peu ce que c'est que "payer l'URSSAF" et tout le toutim, qui tombe mme si de l'autre ct ca ne tombe pas et je considre ma tranquilit d'esprit comme un vrai luxe. Sous quel statut tes-vous quand vous "cumulez" ? Vous avez sans doute des cotisations diverses et varies payer ?



Et euh... comment faites vous pour savoir si un conte est soumis un droit d'auteur ? Depuis ce week-end, je surfe, je bouquine, je lis, j'coute, je regarde tout un tas de contes pour voir si "un voudrait bien venir me parler au coin de l'oreille". Parce que bon pour conter, faut aussi trouver des contes qu'on a envie de dire et j'aime bien ce travail de fourmi pour dnicher la perle rare, un ancien rat de bibliothque comme moi, y trouve son bonheur. Je n'ose imaginer la somme de textes que vous devez lire avant de trouver ceux qui vous touchent, pour vous constituer un rpertoire professionnel. Bref, j'en ai lu ou entendu un certain nombre qui me laissaient assez indiffrente, d'autres qui me plaisaient entendre mais o je ne me retrouvais pas et puis je suis tombe sur une vido de youtube "Les trois poils du loup" d'aprs Gougaud. Et je crois que je suis en train de tomber amoureuse de cette tendresse, de cet autre qu'on apprivoise et de la beaut de certains silences.

En farfouillant, j'ai cru comprendre que la trame devait sans doute tre traditionnelle, vu qu'on la retrouve dans au moins 2 autres versions : le poil de l'ours au croissant de lune (dont j'ai trouv et lu le texte), les poils de la moustache du tigre (dont j'ai trouv les rfrences et que je vais aller piquer la bibliothque). En mme temps, si de grands conteurs l'ont publi, quelquepart ils en ont une version personnelle. Est-elle soumise droits d'auteur ? Qu'est ce qui est perso, et qu'est ce qui n'est qu'une brique de l'histoire reprise au gr des conteurs ? Certaines actions divergent entre les versions que j'ai lues, mais la plupart sont les mmes. La plus grande diffrence reste l'animal pris en rfrence. Font-ils parties de l'essence du conte traditionnel ou de la version personnelle d'un auteur ? J'avoue j'aime le loup. Parce que je peux l'imaginer facilement dans mes grandes forts de Sologne, parce que je suis passionne par le monde canin, le comportement canin, leurs instincts, le travail avec les chiens. Alors, un loup forcment ca me parle. Aurais-je par exemple le droit de conter cette histoire ? Ou devrais-je l'aimer en secret juste dans l'intimit ?


Re: Plouf
Envoy par: fabien.delorme (---.w90-7.abo.wanadoo.fr)
Date: mer. 2 fvrier 2011 21:50:23

Alors...

salamana Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Effectivement, en tant que fonctionnaire, tu peux
> cumuler avec une activit artistique (il y a ptete
> un quotat d'heures ne pas dpasser par contre).
> Par contre, pour avoir dj eu une entreprise
> moi, je sais un peu ce que c'est que "payer
> l'URSSAF" et tout le toutim, qui tombe mme si de
> l'autre ct ca ne tombe pas et je considre ma
> tranquilit d'esprit comme un vrai luxe. Sous quel
> statut tes-vous quand vous "cumulez" ? Vous avez
> sans doute des cotisations diverses et varies
> payer ?

Pour pouvoir cumuler sans demander d'autorisation, il faut avoir un contrat de travail (mme statut que les intermittents quoi) plutt que de facturer une prestation. Idalement, le diffuseur du spectacle (thtre, mdiathque, etc.) paye directement le conteur en tant que salari, mais c'est rarement possible, la plupart des "clients" veulent une facture.

Dans ce cas il faut passer par un intermdiaire (il y en a plein : GUSO, chques-intermittents, etc.) qui facturera la prestation au diffuseur, tablira un contrat de travail au conteur, s'occupera de toute la paperasse (charges notamment) et prendra un lger pourcentage au passage.

Sinon, il faut effectivement tablir une facture, avec n de SIRET et tout le bataclan. Il y a notamment le statut d'autoentrepreneur, qui est adopt par pas mal de conteurs, mais l, attention, pour un fonctionnaire il faut faire une demande de cumul qui peut tre refuse et n'est valable que 3 ans.

> Et euh... comment faites vous pour savoir si un
> conte est soumis un droit d'auteur ? Depuis ce
> week-end, je surfe, je bouquine, je lis, j'coute,
> je regarde tout un tas de contes pour voir si "un
> voudrait bien venir me parler au coin de
> l'oreille". Parce que bon pour conter, faut aussi
> trouver des contes qu'on a envie de dire et j'aime
> bien ce travail de fourmi pour dnicher la perle
> rare, un ancien rat de bibliothque comme moi, y
> trouve son bonheur. Je n'ose imaginer la somme de
> textes que vous devez lire avant de trouver ceux
> qui vous touchent, pour vous constituer un
> rpertoire professionnel. Bref, j'en ai lu ou
> entendu un certain nombre qui me laissaient assez
> indiffrente, d'autres qui me plaisaient
> entendre mais o je ne me retrouvais pas et puis
> je suis tombe sur une vido de youtube "Les trois
> poils du loup" d'aprs Gougaud. Et je crois que je
> suis en train de tomber amoureuse de cette
> tendresse, de cet autre qu'on apprivoise et de la
> beaut de certains silences.
>
> En farfouillant, j'ai cru comprendre que la trame
> devait sans doute tre traditionnelle, vu qu'on la
> retrouve dans au moins 2 autres versions : le poil
> de l'ours au croissant de lune (dont j'ai trouv
> et lu le texte), les poils de la moustache du
> tigre (dont j'ai trouv les rfrences et que je
> vais aller piquer la bibliothque). En mme
> temps, si de grands conteurs l'ont publi,
> quelquepart ils en ont une version personnelle.
> Est-elle soumise droits d'auteur ? Qu'est ce qui
> est perso, et qu'est ce qui n'est qu'une brique de
> l'histoire reprise au gr des conteurs ? Certaines
> actions divergent entre les versions que j'ai
> lues, mais la plupart sont les mmes. La plus
> grande diffrence reste l'animal pris en
> rfrence. Font-ils parties de l'essence du conte
> traditionnel ou de la version personnelle d'un
> auteur ? J'avoue j'aime le loup. Parce que je peux
> l'imaginer facilement dans mes grandes forts de
> Sologne, parce que je suis passionne par le monde
> canin, le comportement canin, leurs instincts, le
> travail avec les chiens. Alors, un loup forcment
> ca me parle. Aurais-je par exemple le droit de
> conter cette histoire ? Ou devrais-je l'aimer en
> secret juste dans l'intimit ?

Alors, l a devient compliqu smiling smiley . Ce qui est sr, c'est qu'un conteur a des droits sur sa version crite ou orale (fige sur CD par exemple) d'un conte, mme s'il s'agit d'une version personnelle d'un conte traditionnel. Si tu veux raconter texto la version d'un autre, il faut son autorisation. Certains la donnent bien volontiers et y encouragent, d'autres refusent catgoriquement. Si tu adaptes, l c'est vraiment au cas par cas : s'agit d'une version personnelle d'un conte traditionnel ? D'une cration ? La modifie-tu un peu ? Beaucoup ? T'en inspires-tu simplement ?

Dans le cas du conte de Gougaud "les 3 poils du loup" (que je ne connais pas), il s'agit manifestement d'un conte traditionnel dont tu as trouv d'autres versions. Ce qui veut dire qu'il n'est pas auteur de la trame. Bon, vue de nez, je pense que tu peux y aller. Je vois mal Gougaud se plaindre que quelqu'un pique son ide de raconter cette histoire avec un loup plutt qu'un autre animal. Maintenant, ce qu'il faut, c'est te dtacher de la version de Gougaud ; tu connais la trame, tu veux raconter l'histoire avec un loup, eh bien, ne l'coute plus, raconte-l, toute seule, puis des amis, des collgues, tes parents, tes enfants, tes cousins, sur une scne ouverte, et bientt elle deviendra tienne. Quand tu rcouteras la version de Gougaud, plus tard, tu seras surprise par la diffrence.

D'une manire gnrale, pour savoir si un conte est soumis droit d'auteur, la rgle c'est : si l'auteur est mort depuis plus de 70 ans, c'est dans le domaine public. S'il s'agit d'un collectage auprs de conteurs traditionnels (contes de Grimm, Luzel, etc.), pareil. Et si l'auteur est plus rcent, ben... il faut voir si c'est une cration ou une version personnelle d'un conte traditionnel.

Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: Plouf
Envoy par: salamana (---.fbx.proxad.net)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 00:54:23

Effectivement j'ai dj t paye en vacation pour des jury, juste un contrat de travail mais je le vois bien chez nous, la plupart du temps, on veut un devis, une facture et un numro de SIRET quand on prend un intervenant. Le GUSO je connaissais ; par contre, je savais pas qu'ils avaient invent les chque emploi service pour les intermittents loool. En tout cas, merci d'avoir pris le temps de me dtailler tout ca.

Si tu veux dcouvrir "les trois poils du loup" (pour une fois que le partage va dans l'autre sens) :

La version que j'ai trouv sur youtube : [www.youtube.com]

La version avec l'ours du croissant de lune : [portail.biosynergie.org]

La version avec la moustache de tigre : [livre.fnac.com]


J'ai t sage, je ne l'ai cout qu'une seule et unique fois, la premire fois, et je n'ai lu qu'une fois la version de l'ours et je pense que je ferais de mme pour celle du tigre. Je n'ai rien not pour l'instant, je la laisse faire un peu mumuse dans ma tte avant. J'ai un dfaut, j'ai une excellente mmoire et le thtre ne m'a pas aid pour ca looool alors faut que je fasse gaffe ^^

Je pense en avoir saisi la trame, les lments cls :

un mari qui part en guerre, une pouse qui attend, folle amoureuse, quand il revient il n'est plus le mme, il a perdu le gout de la vie, sa femme dsespre va voir une gurisseuse pour qu'elle l'aide. Celle-ci a bien un remde mais il lui manque 3 poils de XXX (suivant l'animal smiling smiley), vivant. La jeune femme part en qute des 3 poils avec plus ou moins de difficults, elle apprivoise l'animal avec 3 beaux morceaux de viande, et celui_ci accepte en change de lui donner 3 poils. Elle court vite les donner la gurisseuse pour sauver son poux, mais celle-ci les brle. La jeune femme n'en a pas besoin, si elle a eu la patience d'apprivoiser un loup/ours, elle saura rapprivoiser son mari.

et j'ai quelques belles images en souvenir qui me reste en tte. Pour le reste, les vides, les flous, c'est justement le jeu ! A moi de trouver ce qui m'a donn envie de la dire, ce que je veux en dire, ce que je veux en donner et de m'amuser avec tout ca.

Re: Plouf
Envoy par: annie Brault-Thry (---.d4.club-internet.fr)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 02:34:50

Bonjour Salamana, je suis de Sologne moi aussi . Nous ne devons pas tre loin l'une de l'autre sans doute .
Rassure-toi sur ton ge , j'ai commenc conter l'ge de la retraite , sans y avoir pens une seule fois avant . Mais grce un conteur qui animait une soire pour personnes malades , j'ai eu une rvlation . J'ai su que c'tait a que je ferais pour le restant de mes jours . Je suis alle le voir , lui ai demand comment faire pour devenir conteuse et fort gentiment , il m'a aiguille vers le CLIO .
Ca a t une rvlation d'abord , puis un emballement et maintenant , c'est toute ma vie .
Si tu es mordue ( et j'ai cru sentir que tu l'tais) , tu verras sans mme te rendre compte , les portes s'ouvriront devant toi .Et pourtant , a n'tait pas gagn . je me disais , je fais des stages , mais je n'ai personne qui conter . Et puis si . C'est venu.
Mais crois moi , fais tes conomies pour te payer un stage au CLIO . Et si tu veux tre apte conter immdiatement aprs un stage l_bas , fais le auprs d'Annie Kiss.

Re: Plouf
Envoy par: salamana (---.w217-128.abo.wanadoo.fr)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 17:23:04

C'est clair, nous ne devons pas habiter trs loin l'une de l'autre, la Sologne n'est pas si grande que ca mme si on peut se perdre dans ses forts. Mais attention, moi je ne suis pas de n'importe o en Sologne, je suis de la capitale de la Sologne looool. grinning smiley

Citation:
[Si tu es mordue ( et j'ai cru sentir que tu l'tais) , tu verras sans mme te rendre compte , les portes s'ouvriront devant toi .Et pourtant , a n'tait pas gagn . je me disais , je fais des stages , mais je n'ai personne qui conter . Et puis si . C'est venu. ]


Je crois aux hasards et aux rencontres.

C'est drle. Ce matin, on est venu en discuter avec ma chef de service aprs avoir boss sur un dossier de subvention. "Au fait, ta formation sur le conte, c'tait bien ?" Je crois que j'ai us de tous les superlatifs que je connais pour lui rpondre loool. "Et tu crois que ce serait possible de bosser autour du conte, plus sur du projet qu'une animation ponctuelle pendant les vacances ?" Gniaf, ma langue s'en est prise dans le tapis, j'en suis reste sans voix et du coup j'ai pas vraiment rpondu la question.

videmment que je crois que c'est possible ! Suis pas animatrice pour rien, dformation professionnelle oblige, montre moi un truc, je trouve une dizaine de manires de l'exploiter avec des enfants ou des jeunes. Ca a beau ne pas tre en lien direct avec mon poste, je sais que j'ai une porte ouverte au niveau des EISL, anciennement Ecole d'Initiation Sportive o le service exprimente depuis cette anne, l'introduction du Loisirs, de la Culture et de l'Expression, o l'objectif principal est "L'panouissement". De l y imaginer une exprience d'enfants conteurs, sans la pression de l'ducation nationale, d'objectifs pdagogiques sur la lecture ou l'criture (et pour une fois remettre le conte ce qu'il est de l'oralit)... il n'y a qu'un pas.

Ma langue a eu envie de lui dire Ouiiiiiiiiii. Les ides fourmillent, l'envie bouillonne. Mais... Qui suis je pour prtendre faire un truc pareil ? Je ne suis qu'une fille qui a envie de raconter des histoires, en dehors de ca, je ne sais pas grand chose, si ce n'est rien. J'en profiterais bien pour ngocier une formation au CLIO mais le budget formation pour 2011 est boucl, il faudra attendre 2012. Help ! Le programme des EISL est fignol jusqu'en avril. Et aprs quoi, j'ose ? J'ouvre la porte ? Ou je me fais toute petite dans un coin, j'attends d'avoir un minimum d'expriences pour la pousser cette porte ?

A quel moment vous avez su que vous pouviez vous lancer "pour de vrai" ?


Re: Plouf
Envoy par: annie Brault-Thry (---.d4.club-internet.fr)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 18:25:30

A quel moment , difficile dire . D'autant plus que mon premier stage a t une sorte d'chec . Il durait toute une semaine et cette semaine l , le soir ,j'tais 1er rle dans une pice de thtre , donc pas trs disponible intellectuellement pour faire le travail que nous avions prparer . Mon travail de clture a donc t une catastrophe . J'ai dit "j'abandonne , je ne suis pas faite pour a". Et la tite voix que tu connais m'a si bien titille que je me suis lance avec un second stage .
Et l , l le bonheur absolu . Et la suite de a , je ne sais pas comment une asso m'a demande .
Je pense que tout le monde a du pouvoir voir ma peur tant mon coeur battait fort . L'organisatrice est mme alle me chercher des essences de plantes pour combattre le trac .Et puis tout s'est bien pass , j'ai mme eu les honneurs du journal !!.
Bon ,,je ne te dis pas que a n'a jamais t difficile . j'ai normment travaill avec le CLIO et je continue .
Mais il faut que tu oses . Sinon , tu regretteras . Mme si tu n'as qu'un minimum d'exprience . Tu as les ides , cela a mme l'air de bouillonner pas mal . Et une fois que tu as le projet , tu travailles fond .
J'ai lu que tu avais dj cont , en plus tu cris : c'est presque du tout cuit .
Quand je dcouvre un conte qui me plat , je le lis 3 fois ( conseil de michel Maraonne , conteur blsois) puis je le laisse reposer quelques jours . Ensuite , je me le remmore et ensuite je m'y replonge pour voir si je n'ai rien oubli d'essentiel.
Et alors , j'attaque fond , tout haut chez moi , en voiture surtout parce que l, il te vient des tournures , des ides ,qui te font oublier le texte crit . Tu aimes Gougaud , moi aussi mais si tu ne rcris pas , tu rcites du Gougaud , parce que c'est tellement bien tourn , il y a une telle musique que tu te dis , je ne peux pas le dire autrement .
Bon , j'ai beaucoup trop "parl" . Mais foin de scrupules , je constate que tu es aussi bavarde que moi ! A t'on le doit d'crire tout a sur un forum ? C'est assez personnel aprs tout .


Peut-on considrer Romorantin comme capitale de la Sologne? En ce cas , nous serions 20km l'une de l'autre .

Re: Plouf
Envoy par: Natascha (---.rev.numericable.fr)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 19:08:18

ce n'est pas toi qui est devant le public , c'est le conte ! winking smiley

Flora

Re: Plouf
Envoy par: salamana (---.w217-128.abo.wanadoo.fr)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 19:59:07

Oh que non, je n'ai jamais cont, c'est bien l le problme. J'ai lu des histoires des enfants, slam et dit de mmoire des histoires crites des grands , improvis, thtr dans tous les sens, crit des nouvelles. Mais conter est un no man's land o je ne me suis jamais aventure. Mon unique exprience : celle de spectatrice bahie et une formation d'une journe avec Michel Maraonne justement. C'est bien peu dans mon escarcelle. Au moins je connais les enfants, c'est dj ca ! Je sais bien que j'aime les dfis, et que je peux tre un peu inconsciente et barge mais est ce vraiment srieux ? Je ne crains pas grand chose, mais je ne voudrais pas dgouter jamais toute une gnration de mouflets des contes et des conteurs. Looool. Ca serait dommage pour les autres conteurs !

La seule chose qui me rassure un peu c'est que les histoires et les gens ont toujours t gniaux avec moi. Ptet pour ca que je les aime tant !

Citation:
ce n'est pas toi qui est devant le public , c'est le conte !


Je vais donc de suite rajouter un critre de slection mes contes :

"Cherche contes bienveillants et bourrs d'hormones de confiance en soi" (le dopage est autoris pour les contes ?)




Oui oui, je suis bien de Romorantin. (ca fait bizarre d'habitude quand tu changes avec des gens sur un forum, ils habitent bien trop loin pour tre "palpables").


Re: Plouf
Envoy par: Natascha (---.rev.numericable.fr)
Date: jeu. 3 fvrier 2011 21:39:09

ahahahah oui tu peux les doper avec de l'Amour , car comme dit Catherine Z. , les contes sont des vases d'amour .... !



Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.