Forum Général de Conteur.com : Forum de Conteur.com
Le lieu d'échange de bons mots
Aller la Page:  Page prcdente12
Page courante:2 parmi 2
Re: dbuter dans le conte
Envoy par: annie Brault-Thry (---.d4.club-internet.fr)
Date: dim. 26 fvrier 2012 03:53:30

Tu as tout fait raison et je suis d'accord avec tes jugements mme si j'ai rl quand tu as cit le nom. C'est que l'on ne peut pas se permettre ,sur le forum, de rgler nominativement des querelles qu'un jour o l'autre , nous rencontrons obligatoirement . Ce serait vite la foire d'empoigne .
En quelle anne as tu fais ton stage , ton nom ne me parat pas inconnu peut-tre y tions-nous ensemble?

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: manu67 (---.evc.net)
Date: dim. 26 fvrier 2012 13:44:59

merci Anne !
j'avoue qu'en te lisant je n'avais pas bien compris qui tu en voulais . tant une rleuse et fire de l'tre je comprends ton point de vu .Quand un formateur ne donne vraiment pas satisfaction on devrait pouvoir passer le mot. Pourquoi ne pas faire un tableau avec des toile comme le guide des restaurants .Du coup ceux qui n'ont vraiment pas d'toile tu y regarderai deux fois .
Cela viterai les quiproquo et peu tre de se faire cass comme tu dis . bon juste une ide comme en passant Du coup chacun serai libre de mettre ou non des toiles , ce serai plus juste .
juste une ide quoi .Je ne suis pas toute dbutant mais c'est vrai que quand je vois le prix des stages du clio et je j'entends ce que tu dis , j'ai un petit mouvement de recule bien normal .
Bonne journe manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: Ani Boquillon (---.fbx.proxad.net)
Date: dim. 26 fvrier 2012 18:04:48

Comme dit l'adage : Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort hot smiley (je ne sais plus qui a dit a)
Il y a quelques cas particuliers dans le monde de la formation, faut discuter avec les heureux bnficiaires ou les victimes grinning smiley
Mais PAS en discuter en public, car outre le fait de se faire "recadrer" (tout fait lgitime sur un forum, car on risque l'accusation de diffamation) , a peut attirer d'autres problmes.
Le monde du SPECTACLE de conte* n'est pas un monde idal, et la bonne ambiance quasi constante ici ne doit pas, nanmoins, laisser imaginer une vision idyllique de ce domaine.
Comme partout il y a des accointances et des inimitis (quelquefois mme sans raison aucune, d'ailleurs), et souvent de la part de gens "bien placs" (et mme parfois entre eux)
Si bien que "dplaire" peut carrment faire capoter ton projet professionnel. sad smiley
Le conte a ses coteries, et a aussi, il faut le savoir quand on veut "dbuter dans le conte" (d'o ma remarque prliminaire dans mon premier post grinning smiley )



* Je prcise dessein "spectacle de conte", car la tendance actuelle dans beaucoup de structures "institutionnelles" (cd budget public) va vers de plus en plus de spectacle et de moins en moins de contes.
On tombe de fait dans un march concurrentiel avec le thtre, et du coup, comme nous sommes en gnral moins cher qu'une troupe de thtre, il y a de la place pour nous dans les budgets de fin d'exercice, mais ces messieurs-dames tirent encore les tarifs vers le bas, si bien qu'ils finiront par se dbarrasser des "petits" conteurs. (Il est certain qu'on ne se permettrait pas de marchander les tarifs des "grands" grinning smiley ) Pour les remplacer par quoi ??? Va savoir Mais je digresse, l tu peux trouver quelques conversations l-dessus aussi sur le forum.


*******
Ani Boquillon * conteuse *



Modifi 1 fois. Dernire modification le 28/02/12 01:07 par Ani Boquillon.

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: anneprost (---.108.86.79.rev.sfr.net)
Date: mar. 28 fvrier 2012 11:47:23

annie,
merci de ta rponse!!je ne me souviens plus quand c'tait 2004 ou 2005 je crois?
y tais tu aussi?

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: Le beau Lon (---.216.27.93.rev.sfr.net)
Date: jeu. 15 mars 2012 17:43:21

Bonjour,

Alors chre Lil, o en tes-vous sur le long (et agrable) chemin qui mne la naissance d'un nouveau conteur / d'une nouvelle conteuse ?



.

[color=blue]"j'ai r

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: Hlne Loup (---.249-224-89.dsl.completel.net)
Date: lun. 19 mars 2012 14:44:46

Salut les copains
Je reviens aprs un long silence. Boulot, mais aussi sant et soucis. Laissons cela.
Je reviens en pleine discussion sur les formateurs et formations.
D'abord, d'accord avec vous tous, pour conter, il faut d'abord s'y coller ! Et se tromper, oui ! Et exprimenter. Alors coles qui vous accueillent, bibliothques, ou jardins publics comme le fait Alain Gaussel, tout est bon.
A condition d'avoir des histoires que l'on a une envie imprieuse de faire partager. Car tout part de l, Lil. Quand on a envie de faire partager telle histoire, on en trouve toujours l'occasion. Bistrot autour d'un caf, amie, famille. Peu importe. Aprs, on tire les leons de se qui s'est pass. Peu peu. Car oui, cela prend du temps.
Je suis toulousaine d'origine. Mais j'ignore o on en est au niveau conte dans ma ville natale. Je n'y vais plus que pour voir mes soeurs que l'ge et la maladie coincent sur place. La ville est belle, trs belle. Mais mes souvenirs, moins. Cependant je pense que les journaux locaux, Dpche du midi ou autre, te l'indiqueront. C'est une ville vivante et active, et o les arts et la culture occupent une place importante.

Quant aux formateurs... Il faut savoir que former l'autre suppose un type particulier de temprament. En conte comme en art du comdien, du danseur, du peintre, du clown, et plus largement dans n'importe quelle discipline, artistique ou non, jouer le rle de formateur peut trs vite monter la tte. Alors se jouent d'autres choses, pouvoir sur l'autre, jeu de miroir inconscient (avec donc mise en danger), sadisme (et oui, j'ai vu cela aussi), par exemple. J'ai aussi form, et beaucoup. Et je me souviens de ma peur quand, aprs beaucoup, beaucoup de formations reserres sur la mme priode, j'ai senti soudain que, juche par d'autres sur ce piedestal instable, je ne pouvais plus que me casser la figure et j'ai momentanment arrt. J'ai recommenc former, c'est merveilleux. Mais jamais autant la fois.
Et il y a ceux qui aiment pour ce plaisir incomparable (Ppito en fait partie) de voir voluer l'autre, de le voir s'panouir, devenir ce qu'il est sans le savoir, dcouvrir ce talent singulier qui se rvle. Ceux-l sont les meilleurs formateurs. Ils donnent leur savoir, ils ne le retiennent pas (sisi, j'ai vu faire cela). Ils n'ont pas peur de ces talents naissants qui peuvent les menacer quand ils vieilliront, s'affaibliront. Ils n'ont rien prouver. Ils sont, tout simplement. Et ils jubilent de chaque progrs !
Alors quand on choisi un formateur, car on le choisit, se fier plus l'humain qu'au talent sur scne. Il faut le talent, certes. Mais on peut tre trs talentueux et pas formateur, et excellent formateur et moins rput.
En tous cas, quand cela se passe mal, il ne faut pas hsiter prendre du recul et pour cela, comprendre ce qui se passe dans l'autre est prcieux. Mais prudence. J'ai vu un suicide, des dpressions graves, des conteurs de talents qui se sont tus jamais. Et, l'inverse, des conteurs qui paraissaient trs moyens, et mme pas fameux, se rvler parce qu'on avait su croire en eux, dceler leurs talents bien cachs.

Bon, aprs ce petit sermon, Lil, je te souhaite la bienvenue et beaucoup de courage et de tnacit. Et surtout de plaisir dans le partage !

H

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: celticnanou (---.w92-135.abo.wanadoo.fr)
Date: jeu. 26 avril 2012 21:26:34

Bonjour, aprs avoir flann quelques temps sur ce forum, j'ose, je m'inscris et en plus, j'cris!
En fait, je voulais remercier Lil pour toutes ses questions et vous tous pour toutes vos rponses, car la question principale : comment dbuter dans le conte me taraude moi aussi depuis quelques temps!
Mais aujourd'hui j'en ai assez de voir les autres et ne pas oser, j'ai un public adorable (je suis maitresse d'cole) mais j'ai envie de me frotter d'autres... alors je me lance... mais pas toute seule! En fait je suis en train de prparer un "spectacle" de contes avec une amie signeuse et je me demandais si sur ce forum il y aurait par hasard des conteurs ayant travaill en bilingue LSF et s'il pouvait donner des conseils pour ... dbuter dans le conte... en bilingue ;-).
Y a-t-il des cueils viter? Y a-t-il des formations spciales? J'ai encore des milliers d'autres questions, mais je vais m'arreter la, encore un grand merci pour tout!

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: manu67 (---.evc.net)
Date: ven. 27 avril 2012 13:08:24

salut !
Eh bien je n'ai pas encore essay de faire simultanment de conte avec traductions . j'ai dj propos ce genre de partenariat mais cela n'a pas toujours d'cho alors que l'on nous dit qu'il y a de plus en plus de mal entendant . Pour ma part je pense que cela ne doit pas tre plus compliqu qu'avec ne traduction d'une histoire conte en espagnole et traduite en franais ou l'inverse .
regarde voir cette vido que j'avais dj mise pour les contes des milles et unes nuit , cela l'air de plutt bien se passer . je pense mme que le langage des signe te permettra d'avoir moins de silence entre les traductions .
[www.dailymotion.com]
bonne journe
Manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: Ani Boquillon (---.w92-136.abo.wanadoo.fr)
Date: dim. 29 avril 2012 19:38:53

celticnanou Ecrivait:
-------------------------------------------------------
(...) je suis en train de prparer un
> "spectacle" de contes avec une amie signeuse et je
> me demandais si sur ce forum il y aurait par
> hasard des conteurs ayant travaill en bilingue
> LSF et s'il pouvait donner des conseils pour ...
> dbuter dans le conte... en bilingue ;-).
> Y a-t-il des cueils viter? Y a-t-il des
> formations spciales? J'ai encore des milliers
> d'autres questions, mais je vais m'arreter la,
> encore un grand merci pour tout!


Bonjour !
J'ai travaill pendant 6 ans avec une comdienne-conteuse sourde.
Prcision : il s'agissait de raconter toutes les deux en mme temps la mme histoire (avec des points de repre pour tre synchrones et arriver en mme temps "au bac sable" winking smiley )
Il ne s'agissait donc absolument pas de traduction, le travail de traduction se faisant en amont, avec le choix des histoires (et non pas des "textes") winking smiley
Si cela t'intresse, je pourrai en parler ici un peu plus en dtail fin mai (ou on pourrait faire un sujet spcial, ce qui serait mieux que de prendre la suite sur un sujet gnral)
Pour l'instant je ne suis pas chez moi, et je ne dispose pas d'un ordinateur personnel, c'est donc un peu compliqu.
A toutes fins utiles, je peux simplement te dire que ce genre de travail est assez rare: quelques "duos" existent en France et en Belgique, et c'est beaucoup apprci surtout chez les Sourds, mais les Entendants qui ont l'occasion d'y assister sont souvent heureusement surpris (si c'est bien fait... grinning smiley )
Autre prcision (pour Manu 67), les "malentendants" ne pratiquent que rarement la LSF (Langue des Signes), car "entendant" malgr tout, ils suivent gnralement une autre voie (lecture labiale complte, entre autre).
Un petit problme se pose, cependant : les Sourds n'aiment gnralement pas que le "signeur" (ou la "signeuse") soit un Entendant... confused smiley
Alors la procdure la plus logique suivre est tout d'abord de suivre une bonne initiation la langue des signes, pour pouvoir discuter avec ta signeuse et te reprer dans ce qu'elle est en train de "dire", et que cette personne soit doue d'une bonne capacit d'expression et surtout de recherche de vocabulaire, car dans les histoires traditionnelles, on tombe souvent sur des termes qui ne relvent pas du langage de tous les jours.
C'est donc un trs gros travail : recherche des histoires "LSF-compatibles", traduction en LSF, puis le travail de synchronisation des deux conteurs, qui relve d'une forme de mise en scne, puisqu'il faut bien arriver compenser les diffrences de timing entre les deux langages.


*******
Ani Boquillon * conteuse *



Modifi 1 fois. Dernire modification le 29/04/12 19:40 par Ani Boquillon.

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: Le beau Lon (---.213.27.93.rev.sfr.net)
Date: dim. 29 avril 2012 21:20:27

Bonjour,

Tout a me rappelle un reportage que j'ai retrouv pour vous. Chapeau la performance

==> [www.dailymotion.com]#

smiling smiley


Amicalement.

.

.

[color=blue]"j'ai r

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: celticnanou (---.w2-12.abo.wanadoo.fr)
Date: mar. 1 mai 2012 17:22:32

Merci! moi non plus je n'ai pas d'ordinateur en ce moment, alors je prends connaissance des rponses quand je le peux. Merci Manu67 pour ta rponse et le lien mais ce n'est pas notre ide. Notre ide serait de "dire" une histoire la fois en mme temps et ensemble comme le dcrit Ani Boquillon ou comme on peut le voir sur la video transmise par le beau Lon : j'adore ce qu'ils font!!! Merci! un jour, quand je serai grande... winking smiley
Pour Ani Boquillon, oui c'est exactement le travail que nous faisons en ce moment : chercher dans les histoires des points de rendez-vous. Elle m'apprend des signes, pour que je signe avec elle et elle devient "parlante" dans ces moments-l. Nous cherchons aussi comment nommer certains personnages en LSF... pour le moment nous avons un peu l'impression de faire du travail de fourmi, mais ca avance!
Ma collgue n'est pas sourde mais malentendante ce qui nous permet de communiquer, et qui est pour moi un exercice parfois tres difficile mais tellement utile (je pense) de diction et d'articulation pour qu'elle puisse me suivre!
Une question tout de meme : pendant ton exprience dans ce travail, as-tu eu faire des histoires "non-compatibles" LSF-francais? si oui, pourquoi ne l'taient-elles pas? cela me pose question... peut-tre y a-t-il quelquechose ct de quoi nous sommes pass...
En tout cas un grand merci pour tout! et bonne journe!

Re: dbuter dans le conte
Envoy par: Ani Boquillon (---.w92-146.abo.wanadoo.fr)
Date: mer. 2 mai 2012 20:33:43

Eh bien quand de trs longues explications sont ncessaires pour faire comprendre un "concept" ou une situation, a devient limite "non-compatible" en spectacle. Tout simplement... grinning smiley
C'est assez rare dans les contes traditionnels, mais a peut arriver.
Il y a aussi les jeux de mots: un jeu de mot en franais peut tre totalement impossible traduire en LSF, ainsi que dans d'autres langues. Dans ce cas, soit on trouve un quivalent, soit on laisse tomber confused smiley
En revanche, il y a des gags trs parlants, quelquefois, en LSF smiling smiley
Et on s'est beaucoup amuses avec les noms des personnages: avant de donner un "nom de signe", il faut d'abord nommer le personnage (en dactylologie), et quelquefois tu as des noms trs longs et c'est l'occasion d'un petit jeu de scne entre celui qui parle et celui qui signe. smiling smiley

Il y a aussi des histoires qui peuvent ne pas intresser les Sourds, le choix des histoires est trs important. Ma partenaire m'avait demand un jour s'il y avait des histoires du domaine traditionnel, sur les Sourds.
Je n'en ai trouv que 2, et on ne les a jamais racontes, parce qu'elles ne font pas rire du tout les Sourds (et on les comprend...) sad smiley . Depuis j'en ai trouv une autre (chez Rabelais) mais c'est du mme tonneau: a relve de la farce, et donc ils ne trouvent pas a marrant. Il faudrait les rcrire en tenant compte de la psychologie des Sourds, mais l on entrerait dans l'criture thtrale.

Voil. Bonne route toi. smiling smiley


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Aller la Page:  Page prcdente12
Page courante:2 parmi 2


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.