Forum Général de Conteur.com : Forum de Conteur.com
Le lieu d'échange de bons mots
Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Nelly FLEURIOT (---.w83-115.abo.wanadoo.fr)
Date: sam. 7 janvier 2006 22:03:35

Bonjour, je suis enseignante spcialise et travaille avec un conteur,
je recherche des contes traitant de l'interdit et de la transgression, mais pour faire comprendre aux enfants qu'il y a des interdits respecter sous peine de dangers pour eux-mmes.
Merci de m'en donner les rfrences si vous en connaissez.
Aisi que les coordonnes d'crits se rfrant ce sujet.

Cordialement

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: jean-marc (---.w80-9.abo.wanadoo.fr)
Date: dim. 8 janvier 2006 22:07:10

Juste une trame : le gamin rgulirement il faisait des blagues, il criait au loup quand il n'y avait pas de loup, tout le monde avait peur et a le faisait bien rire, et il s'en foutait de se faire engueuler.
Mais un jour, il y avait vraiment le loup, et personne ne l'a cru.

Chez les dauphins, il existe des cris d'alarme, et si un jeune l'utilise mauvais escient, il se prend une racle, c'est vrai

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: carolinecastelli (---.w83-112.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 9 janvier 2006 11:48:42

a me fait penser au berger.
trois bergers chargs de surveiller les moutons pour les protger des lions.
et oui c'est des bergers africains.
chaque nuit l'un d'eux doit veiller les deux premiers veillent comme il faut mais le troisime s'ennuit et crie au lion pour rveiller les autres et qu'ils passent la nuit avec lui. le problme est qu'il le fait chaque fois qu'il veille et ses amis commencent en avoir marre. Rsultat : un jour il crie au lion car il y en a vraiment un et ses amis ne l'coutent pas et continuent dormir.Et ben il s'est fait bouffer ! et les moutons avec !

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Marie-Catherine (---.w81-248.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 9 janvier 2006 13:30:08

Hello,
Le conte du petit berger qui crie au loup quand il s'ennuie, je le connais sous le nom de "Pierre et le loup ". A ne pas confondre avec le film/histoire de mme nom. Quoique...
Beaucoup de contes ont pour essence la transgession : c'est en bravant un interdit que les ennuis arrivent...mais la plupart du temps cela finit bien car c'est grce cette dsobissance que le hros/hrone peut donner la mesure de lui-mme et devenir "adulte". Par exemple, Blanche-neige gagne le droit au bonheur en ouvrant la porte interdite, Adam et Eve gagnent le droit d'tre libres en mangeant le fruit interdit, le Petit Poucet gagne la richesse en coutant aux portes...
Dans les histoires que je connais o le hros n'est pas assez fort pour transcender l'interdit, il y a la version du Petit Chaperon Rouge qui finit mal , la chvre de Monsieur Seguin, le joueur de flte (le charmeur de rats dans une ville allemande dont le nom m'chappe). Et pas mal de mythes grecs : Icare qui ne peut pas tre plus qu'un humain, Oedipe qui devient moins qu'humain, Narcisse qui se noie en lui-mme...

Bref, toutes les transgressions sont dangereuses mais certaines sont indipensables pour voluer alors que d'autres sont absolument interdites.
Gnralement les enfants sont aptes valuer la prise de risque : le hros a bien fait/il n'aurait pas du ; il a gagn ceci, cela/il a pay avec ceci, cela.

Bon travail avec vos lves.

Marie-Catherine

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: francois.depriester (---.fbx.proxad.net)
Date: mar. 10 janvier 2006 10:11:05

Je suis chrtien (et non "religieux") et, vous vous en doutez, je suis aussi un tre humain. Je ne peux pas laisser passer "Adam et Eve gagnent le droit d'tre libres en mangeant le fruit interdit". J'ai toujours accept de parler de Dieu dans un forum comme celui-ci mais je ne peux accepter que l'on critique l'Eternel en disant qu'il a cr l'homme et la femme afin qu'ils soient prisonniers ou esclaves. Je suis chrtien depuis l'ge de 32 ans et je puis assurer qu' "IL" m'a fait passer de la mort la vie, des tnbres la lumire, de l'esclavage du pch la libert, de la crainte de la mort l'esprance de la vie ternelle. Vous pouvez me contacter : tl. 02.51.78.84.76 ou courriel franois.depriester@free.fr

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Marie-Catherine (---.w81-248.abo.wanadoo.fr)
Date: mar. 10 janvier 2006 15:32:16

Argh! Dsole d'avoir heurt votre sensibilit.

Il est assez rpandu dans les thologies chrtiennes que le fruit dfendu est celui de la connaissance et gnralement mme, la connaissance du bien et du mal. L'humain en le mangeant acquiert cette connaissance et en mme temps la responsabilit de devoir choisir. Le libre-arbitre autrement dit. Et une dfinition de la libert est qu'elle est d'autant plus grande que l'on a de connaissances et de choix. Par exemple, un bb est bien moins libre qu'un adulte. C'est de cette libert l dont on parle dans les transgressions initiatiques symbolises dans beaucoup de contes et de mythes du monde entier.

Marie-Catherine

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: carolinecastelli (---.w83-114.abo.wanadoo.fr)
Date: mar. 10 janvier 2006 16:53:52

merci pour cette explication Marie Catherine.

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: francois.depriester (---.fbx.proxad.net)
Date: mer. 11 janvier 2006 09:36:16

Oui Marie-Catherine, il est vrai que "Il est assez rpandu dans les thologies chrtiennes que le fruit dfendu est celui de la connaissance et gnralement mme, la connaissance du bien et du mal".
Vous tes-vous dj demand ainsi que ces thologiens qui enseignent ceci ce qu'il y avait AVANT la connaissance du bien et du mal? ......
rponse : que le bien (le Paradis et tout ce qu'il reprsente). C'est par la dsobissance (le fruit dfendu) qu'est donc apparu sur terre : le mal et la connaissance du mal = Satan.
Ceci ne vient pas de moi mais de la Bible aussi comprenez que j'ai eu coeur de ragir sans passion, ni critique car tant habitu ce que la parole de Dieu soit dtourne de son message initial.
Bien cordialement. Franois

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: (---.w83-197.abo.wanadoo.fr)
Date: mer. 11 janvier 2006 21:07:46







































































je me trompe peut-tre mais il me semble que Satan , d'aprs la bible, existe avant la cration d'adam et eve .


N'est-ce pas la connaissance du bien et du mal qui nous fait humains Capable du pire comme du meilleur??


Cordialement
Franoise

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: jean-marc (---.w80-9.abo.wanadoo.fr)
Date: jeu. 12 janvier 2006 03:23:55

Moi aussi l'histoire d'Adam et Eve me fait ragir !

Le "fruit dfendu" n'est pas celui de la connaissance tout court, mais bien celui de la connaissance du bien et du mal, autrement dit de la dualit...

Avant cette connaissance, on peut interprter en pensant qu'il n'y avait que le bien - mais il restait inconnaissable puisqu'il n'tait pas comparable autre chose - un poisson qui ne serait jamais sorti de l'eau pourrait-il connaitre l'eau ? Adam avait pour rle de donner des noms toutes les espces vivant au Paradis, et cel est connaissance

La responsabilit du choix pourrait s'exercer entre divers biens, entre divers possibles sans souffrance la clef, ce serait une bien plus grande libert ! ! !

On peut interprter un mythe de trente six mille faons, il m'est impossible de croire qu'un Dieu parfait aurait cr le paradis, des cratures faillibles, un serpent pour les tenter et tre ensuite absolument fch du rsultat au point de nous chasser loin de lui pour vivre les horreurs de la guerre, la misre et tout le toutim.. ???

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: francois.depriester (---.fbx.proxad.net)
Date: jeu. 12 janvier 2006 10:13:30

Rponse Franoise. Oui, "il" existait AVANT Adam et Eve et c'est pour cela que Dieu a d demander Adam et Eve de ne pas prendre du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
Vous avez le droit de penser : "N'est-ce pas la connaissance du bien et du mal qui nous fait humains Capable du pire comme du meilleur??". Personnellement, je prfre nettement ce qui m'attend pour le futur (aprs ma mort) : une vie sans pleurs, sans cris, sans douleurs. C'tait ce mme programme, pour cette vie terrestre que Dieu avait prvu pour Adam, Eve et tous ceux qui natraient.
Satan y a introduit la mort, la misre, la perscution, les rivalits, la maladie,....
Rponse Jean Marc : "On peut interprter un mythe de trente six mille faons, il m'est impossible de croire qu'un Dieu parfait aurait cr le paradis, des cratures faillibles, un serpent pour les tenter et tre ensuite absolument fch du rsultat au point de nous chasser loin de lui pour vivre les horreurs de la guerre, la misre et tout le toutim.. ???"
Jean-Marc, et pourquoi ne pas ajouter : ... et de donner son Fils aux souffrances et la maldiction de la croix pour que les hommes et femmes puissent s'approcher de Lui avec confiance et esprance.
J'ai connu vos rflexions et aprs la 30aine j'ai dcouvert le mystre de Dieu: Dieu m'aime. Tel que je suis: mes fautes, mes faiblesses, ma limitation,.. Malgr tout, Il m'aime. Si j'en doutais, je n'aurai qu' regarder la croix.

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: ferianne (---.w83-202.abo.wanadoo.fr)
Date: jeu. 12 janvier 2006 17:32:06

je me permets de rpondre sur le thme : interdit et de la transgression. Concernant la croyance en Dieu et la bible.
Croyante depuis toujours, je ne me pose plus ce genre de questions concernant la bible. Dieu est prsent partout, chacun le rescent sa manire.
La bible est une transmission oral, qui concerne l'humanit. Chacun entend ce qu'il veut bien entendre, lit ce qu'il veut bien lire. C'est un miroir, excusez moi, mais le premier livre de contes est la Bible .L'criture biblique est remplit de symboles, vous de trouver la vrit, elle est un miroir car elle rpond votre demande. A vous de savoir ! la rponse que vous voulez trouver, y est ! c'est sr ! les personnes fortes, les personnes faibles, les bons, les mauvais, les peux instruits et les grands rudits.

pour comprendre le sens de l'interdit de la transgression lisez donc l'ouvrage de ce titre de Sigmund Freud, Roger Caillois : l'homme et le sacr, F.Dolto : la cause des enfants, et l'evangile au risque de la psychanalyse.

Bonne lecture



ferianne

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: francois.depriester (---.fbx.proxad.net)
Date: jeu. 12 janvier 2006 21:47:23

Ferianne, bonjour.
".. le premier livre de contes est la Bible " Si c'est le cas, expliquez-moi comment elle a pu transformer formidablement ma vie, celle d'alcoliques repentis, de toxicomanes librs et heureux, ....?
Pourquoi des milliers de personnes dans le monde, pour elle, AUJOURD'HUI sont emprisonnes, rejetes, spares de leurs familles, ... sans LA renier.
Accepteraient-t-ils cela pour des contes, des histoires, des fariboles? En demandez vous autant vos spectateurs?
Il doit y avoir ++++ que ce que vous croyez et qu'eux ont trouv.
Cordialement

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Myriam MARY (---.w82-125.abo.wanadoo.fr)
Date: ven. 13 janvier 2006 00:44:44

Salut tous,
Trs interressant dbat!
Je peux dire pour ma part, ayant t berce depuis toute enfant dans les choses de la foi, que la parole est puissante et cratrice quand elle est donne avec amour et sincrit, mais culpabilisante, castratrice et blessante, dans le cas contraire.
Je crois que la Bilble est la Parole de Dieu donne avec ces intentions d'amour et de sincrit, jusqu' l'incarner en Christ, donc rgnre, gurit, dlivre ( voir la foi au risque de la psychanalyse de F Dolto)
Je crois aussi que le spectateur qui entend un conteur sincre et gnreux, pourra laisser les mots panser ses maux existentiels.
Malheureusement, l o les croyants sont musels, enferms et rejets, l'on oublit de dire ou d'imaginer qu'ils sont en compagnie d'infortuns victimes de censure et libert de penses.
Emprisonnez les penseurs, les potes, les bavards de toute inspiration, et la parole ne sera plus possible qu'en coups frapps au mur , ou grave dans la pierre. ( Voir mon spectacle Elles taient une foi)

Une chose est certaine pour moi: le conte est la seule forme de parole qui me permette de proposer mon point de vue l'autre sans lui imposer.

Puis-je faire remarquer Franois que Jsus en utilisant les paraboles pratiquait l'art du conte, des allgories courantes de sa propre culture.

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Myriam MARY (---.w82-125.abo.wanadoo.fr)
Date: ven. 13 janvier 2006 00:44:56

Salut tous,
Trs interressant dbat!
Je peux dire pour ma part, ayant t berce depuis toute enfant dans les choses de la foi, que la parole est puissante et cratrice quand elle est donne avec amour et sincrit, mais culpabilisante, castratrice et blessante, dans le cas contraire.
Je crois que la Bilble est la Parole de Dieu donne avec ces intentions d'amour et de sincrit, jusqu' l'incarner en Christ, donc rgnre, gurit, dlivre ( voir la foi au risque de la psychanalyse de F Dolto)
Je crois aussi que le spectateur qui entend un conteur sincre et gnreux, pourra laisser les mots panser ses maux existentiels.
Malheureusement, l o les croyants sont musels, enferms et rejets, l'on oublit de dire ou d'imaginer qu'ils sont en compagnie d'infortuns victimes de censure et libert de penses.
Emprisonnez les penseurs, les potes, les bavards de toute inspiration, et la parole ne sera plus possible qu'en coups frapps au mur , ou grave dans la pierre. ( Voir mon spectacle Elles taient une foi)

Une chose est certaine pour moi: le conte est la seule forme de parole qui me permette de proposer mon point de vue l'autre sans lui imposer.

Puis-je faire remarquer Franois que Jsus en utilisant les paraboles pratiquait l'art du conte, des allgories courantes de sa propre culture.

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: jean-marc (---.w80-9.abo.wanadoo.fr)
Date: ven. 13 janvier 2006 01:12:45

D'abord merci Myriam !

une tite citation extraite

".. le premier livre de contes est la Bible " Si c'est le cas, expliquez-moi comment elle a pu transformer formidablement ma vie, celle d'alcoliques repentis, de toxicomanes librs et heureux, ....?
Pourquoi des milliers de personnes dans le monde, pour elle, AUJOURD'HUI sont emprisonnes, rejetes, spares de leurs familles, ... sans LA renier.
Accepteraient-t-ils cela pour des contes, des histoires, des fariboles? En demandez vous autant vos spectateurs?

D'abord, les contes dignes de ce nom ne sont pas des fariboles, mais ils rejoignent les mythes et toutes les paroles sacres en ceci qu'ils sont porteurs de sens sacrs

Ce n'est pas une raison pour les prendre la lettre.

Que Dieu m'aime, j'en suis souvent convaincu. (je n'chappe pas au doute)

Les thologiens et divers docteurs des glises, entre autres catholiques, accoucheurs de prt penser, dogmes, faons de comprendre toutes faites que j'ai dj entendues suffisamment rptes par des gens ne se connaissant ni d'Eve ni d'Adam sont de foutus bonimenteurs tout juste bon nous court-circuiter la recherche personnelle ! ! !

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: ferianne (---.w82-123.abo.wanadoo.fr)
Date: ven. 13 janvier 2006 11:03:23

merci ! myriam et jean marc ! on pense la mme chose, et c'est une bonne chose !



ferianne

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Quadriconteur (---.proxy.aol.com)
Date: ven. 13 janvier 2006 14:01:03

Toute personne qui affirme dtenir la Vrit quelle qu'elle soit, est fuir!

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Philippe B. (---.d4.club-internet.fr)
Date: ven. 13 janvier 2006 15:19:15

Dois-je en conclure que Quadriconteur est fuir ou que Godel est un grand mathmaticien ? smiling smiley
Philippe

Re: Contes d'interdits et de transgression
Envoy par: Quadriconteur (---.proxy.aol.com)
Date: ven. 13 janvier 2006 16:09:30

Dois-je rpondre cette double question? ;-)

Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.