Forum Général de Conteur.com : Forum de Conteur.com
Le lieu d'échange de bons mots
Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
Le statut du conteur
Envoy par: Jacques (---.w86-207.abo.wanadoo.fr)
Date: ven. 17 mars 2006 15:53:05

Ce matin, j'ai caus avec la dame du fisc qui m'a donn une info qui peut tre utile plusieurs d'entre nous.
Si l'activit "contes" est secondaire un autre travail, une pension de retraite, etc ... et qu'elle ne dpasse pas 27 000/an, il est possible de dclarer simplement l'ensemble de ses recettes "contes" la ligne 5KU. l'administration fiscale fera une dduction forfaitaire pour frais professionnels de 27%. Par ailleurs, il faut porter la ligne 5HY les recettes (-27%) pour un ventuel calcul des contributions sociales. Cel devrait simplifier la vie des conteurs qui content en activit secondaire. Pour les conteurs "activit principale" (plus de 50% de l'ensemble des ressources) il faut passer par le statut "d'intermitant" (avec ses contraintes) ou par le statut de "travailleur indpendant".
Tout cel, si j'ai bien entendu ce que m'a dit la "dame du fisc".
Bien cordialement.



cordialement,
Jacques

[jacquesleconteur.monsite.orange.fr]

Re: Le statut du conteur
Envoy par: francois.depriester (---.fbx.proxad.net)
Date: ven. 17 mars 2006 16:19:18

Pour info, la "dame du fisc" Nantes dit pareil.
Sauf erreur de ma part, il faut se rendre aux impts afin d'tre inscrit l'INSEE sous le code APE 923A "activits artistiques". Ce n d'INSEE permet de facturer nos spectacles.
Pour ceux qui gagnent peu dans cette activit, il peut leur tre agrable de savoir que, partir du moment o vous dclarez des recettes, le minimun de frais professionnels retenu est de 305 Euros.
La Direction gnrale des Impts prcise sur ses imprim :"Ce rgime comporte les obligations comptables suivantes: tenue d'un registre des achats et d'un journal des recettes".

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Michelle (---.w83-193.abo.wanadoo.fr)
Date: ven. 17 mars 2006 17:12:08

Je suis retraite et je n'ai pas encore rencontr la bonne fe qui m'assure une activit "contes" dpassant 27 000 /an. Dites, vous croyez que a existe ?
Ah ! si j'avais eu des actions Total ou GDF...
En tout cas, voil des informations bien utiles. Merci les copains ! Et merci les dames du fisc !

Re: Le statut du conteur
Envoy par: jean-marc (---.w193-250.abo.wanadoo.fr)
Date: dim. 19 mars 2006 15:29:38

Je ne peux pas me retenir, j'aime quand mme particulirement cet extrait :

il est possible de dclarer simplement l'ensemble de ses recettes "contes" la ligne 5KU. l'administration fiscale fera une dduction forfaitaire pour frais professionnels de 27%. Par ailleurs, il faut porter la ligne 5HY les recettes (-27%) pour un ventuel calcul des contributions sociales. Cel devrait simplifier la vie des conteurs


Moi je m'en fous, je veux bien devenir riche, je paierai grassement une secrtaire - comptable - pour s'occuper de tout a

Et s'il elle se fait un fric monstre sur mon dos, aprs tout, ce sera elle qui aura le boulot le plus aride, le plus dsschant, le plus dshumanisant, le plus tendrisside, le moins valorisant... alors qu'elle gagne plus que moi, a serait assez normal non ? Si elle ne me laisse franchement pas assez, je me mettrai en grve et puis c'est tout

Et quand nous serons tous devenus humains au point de ne plus tre capable de nous soumettre des choses pareilles, et bien il faudra vivre plus simplement, enfin. Simplement dans le vrai sens du mot, pas comme il est employ au dbut de l'extrait cit ci dessus, hein !

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Violette (---.cust.tele2.fr)
Date: dim. 19 mars 2006 18:32:45

J'adore les envoles de jean-marc, c'est vraiment une gourmandise qui craque sous mes dents ,clate en amertume sur mes papilles comme un bon chocolat noir,et laisse quelques clats .
.Je les croque ,la bouche emplie de cette amertume qui se transforme peu peu en douceur au parfum de mes journes eternellements longues d'enfant!
part a merci Jacques pour ses renseignements qui mes m'tent une une pine du pied!

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Christine D'Orsi-Cuegnet (---.adsl.proxad.net)
Date: dim. 19 mars 2006 23:21:05

Bonsoir,

J'adore aussi le chocolat noir, trs noir, "bitter" mme, mais le fiel ... Dommage que a me gche la bouche aprs les 3 journes mondiales du conte au cours desquelles tant de conteurs m'ont fait rver.

Christine D'Orsi-Cuegnet

Re: Le statut du conteur
Envoy par: jean-marc (---.w80-9.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 20 mars 2006 00:28:53

Dommage en effet... il est o, le fiel ? Jacques peut-il tre bless de mes remarques ? Tu veux bien m'expliquer plus prcisemment ?

Personnellement je dis ce que je pense en m'amusant, de mon point de vue il n'y a pas d'aigreur. ce n'est pas mon intention.

Sauf que je suis effectivement compltement navr de l'tat de notre monde et d'autre part autenthiquement allergique la paperasserie.

Mais je joue moi ici, pour le plaisir, je n'en ai rien faire de chercher blesser qui que ce soit, parole ! Plaisir des mots, exercices de style, jeu de caricaturiste, et si possible partage de rflexions ou de sensibilit.

Mme pas d'amertume, ou peine. Juste le got de la provoc... et peu de dlicatesse pour les amour-propre peut-tre...

En tout cas j'apprcie la franchise, c'est beaucoup plus courageux de dire et de signer que de ne rien dire tout en le pensant. De ce point de vue, merci.

Et merci Violette toi aussi, plus simplement !

Re: Le statut du conteur
Envoy par: jean-marc (---.w80-9.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 20 mars 2006 01:05:36

Je copie-colle une rponse un mail...



mais je n'ai rien contre le fait d'changer des infos, ni d'intention de blesser qui que ce soit...

j'ai dj rpondu une remarque sur le forum qui parle de "fiel" cel me surprend, moi je joue.

Je profite de l'occasion de ce message parceque je trouve vraiment incroyable de vivre dans un monde pareil -

Ce n'est certainement pas Jacques qui a fait que la France est une rpublique paperassire, et je sais trs bien que tout le monde fait les papiers pour viter d'avoir des ennuis.

Mais c'est dommage d'avoir fait a de la vie.

C'est hallucinant mme, de mon point de vue, de passer du monde magique merveilleux ou fantastique voqu par les contes ce monde de calculs, d'administration, de dclarations.

En fait je crois au monde des contes et celui des comptes me laisse profondment incrdule -

Et comment faites vous pour vous y intresser ? C'est la vrit, a m'tonne. Mais a m'intresse aussi, parcequ'il y a moyen de s'en servir pour entrer dans une ambiance surraliste, et faire le lien avec le monde des histoires, le monde qui parle de la vie bien plus que ce monde de mort qu'est notre socit sur-administre. C'est mon avis sincre.

Dsol, en fait non , je ne suis pas dsol, je suis un bouffon. C'est normal de se comporter comme je le fais, quand on est un bouffon. Et si a existe, les bouffons, dans la vie comme dans les contes, c'est parceque c'est utile quelque chose.

Re: Le statut du conteur
Envoy par: (---.fbx.proxad.net)
Date: lun. 20 mars 2006 09:36:10

Jean-Marc,
Peut-tre prenez-vous le monde l'envers : vous pensez que les contes sont avant les comptes alors, qu' mon avis, pour CONTREr les comptes on a imagin les CONTEs. Nos anctres n'ont-ils pas imagin le rve pour s'loigner de la ralit?
Ceci mis part, pour ceux qui vous dcouvriraient : c'est vrai que vous tes un provocateur et que vous tes capable de dire le contraire de ce que vous pensez. C'est vrai aussi que vous devez tre dpourvu de fiel car je me souviens de ractions humanistes et compatissantes sur d'autres sujets que celui-ci.
Mais, auriez-vous besoin de quiconque pour vous justifier?

Re: Le statut du conteur
Envoy par: jean-marc (---.w193-250.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 20 mars 2006 20:51:33

Mais, auriez-vous besoin de quiconque pour vous justifier?

... euh, si tout le monde se mettait me destester, je ne me sentirais peut-tre pas trop bien quand mme, mais peut-tre que je trouverais le moyen de survivre quand mme, je ne sais pas, on verra si a se prsente.

En attendant, merci pour ces paroles Franois. C'est joliment dit en plus

A part a, je ne suis pas d'accord avec vous, mais c'est un droit rpublicain n'est-ce-pas, sur ceci

"Nos anctres n'ont-ils pas imagin le rve pour s'loigner de la ralit?"

Et bien mon avis non, c'est plutt le rve qui a imagin de rapprocher nos anctres de la ralit... Ou encore c'est partir des rves que l'on imagine et que l'on cre la ralit.

Et chacun fait ce qu'il veut, et je ne juge personne, seulement moi je refuse de rver ce rve l, sauf pour rigoler, voil.

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Nicole Docin-Julien (---.fbx.proxad.net)
Date: lun. 20 mars 2006 21:17:39

Oh la, les grandes questions, comme je les aime ! Rve avant ralit (laquelle ? la mienne, la tienne, la vtre ? Il y en a tant !), ou ralit avant rve... quid de la poule et de l'oeuf ?
Je crois que le Rve (Essence de toute chose, dit par nous "monde spirituel") a engendr la ralit, et qu'il dpend de nos regards d'tre plus ou moins proche de l'Origine ou de la circonfrence du Cercle.
Je ne pense pas que nos anctres aient invent le rve pour fuir la ralit, non, non et non, les contes ne sont pas des mensonges ou des placebos. Ils sont des cls d'or, d'argent ou de cuivre, parfois rouilles, voire un rien brches, mais ouvreuses de portes encore et "Toujours".
Pardon ? Quelles portes ? L est le Mystre... chacun les siennes !

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Marie-Catherine (---.w80-8.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 20 mars 2006 21:29:32

Y'a-t-il vraiment une diffrence entre rve et ralit ?
Je ne me sens pas vraiment apte bien les distinguer. Ne serait-ce que parce que 2 personnes coutant un mme conte n'entendent jamais tout fait la mme chose...

Re: Le statut du conteur
Envoy par: jean-marc (---.w193-250.abo.wanadoo.fr)
Date: lun. 20 mars 2006 22:18:15

"Y'a-t-il vraiment une diffrence entre rve et ralit ?"

En fait il n'y a de diffrence entre rien. Tout est rel. Le rve est une faon comme une autre de voyager dans certaines contres du rel... que nous appelons parfois imaginaire, ou inconscient, ou encore monde astral, ou encore... Mystre...

Au-del du rel, c'est encore du rel !

Nous sommes des concentrs de rve divin, dots d'une certaine autonomie crative dont nous sommes libres de faire usage pour inventer les pires conneries, si a nous chante. C'est ce que j'en pense, du moins.

Et depuis la massue clous jusqu' la chaise lectrique en passant par le formulaire d'autorisation de respirer, nous ne nous sommes pas privs de tester l'absence absolue de limites notre libert.

Mais a suffit maintenant ! Stop !

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Sophie (---.adsl.proxad.net)
Date: jeu. 23 mars 2006 00:24:58

Pourquoi stop ? Cette discussion commenait justement devenir trs intressante !...

Enfin, ce n'est pas pour te contrarier, Jean-Marc, mais les conteuses me semblent inspires...

J'aimerai l'tre aussi, mais ce soir, je suis trop fatigue pour trouver quelque chose d'intelligent dire... mais je suis encore capable d'apprcier vos messages !
Enfin, il y a dj eu dbat sur la question de savoir si les contes sont "vrais" et j'avais crit des trucs qui seraient bien aussi copier/coller...

Douce nuit tous ;-)

Re: Le statut du conteur
Envoy par: (---.110.102-84.rev.gaoland.net)
Date: jeu. 23 mars 2006 13:41:40

"Y'a-t-il vraiment une diffrence entre rve et ralit ?"

trs intressant ! il y a des jours, o on se pose la question :
- Est-ce que je rve ? o suis-je ? je suis, l, dans la ralit, et je me pince! aie! mais oui ! je ne rve ! ce que je vois, je que je sens, le chaud, le froid, le vent ! c'est la ralit ! je ne rve pas ! tout ce que je vois : c e t r e l !


alors ! je ne vois pas vraiment de franche diffrence ! il y a des jours ou tout est magnifique, et d'autres l'on vit un cauchemar !

bien vous ! le monde des conteurs ! que je salue !

Re: Le statut du conteur
Envoy par: le passager (212.234.119.---)
Date: jeu. 23 mars 2006 19:24:49

Les choses n' ont que la ralit qu'on leur donne. Si l'on croit en moi j'existe

Re: Le statut du conteur
Envoy par: fanette (---.fbx.proxad.net)
Date: mer. 4 janvier 2012 20:44:08


Il m'a fallu tourner bien des pages pour enfin tomber sur le bon sujet !

Je ne sais combien d'entre vous ont le statut d'intermittent ?!!!

En ce qui me concerne, je l'ai depuis quelques annes maintenant et de ce fait, j'essaie de m'informer au mieux des nouvelles lois qui sortent en catimini !

Par exemple, tes-vous au courant que depuis peu, on ne peut faire plus de 4 cachets par semaine ?

Beaucoup d'intermittents comptent sur le mois de dcembre pour boucler leurs 43 cachets, ben cette loi malheureusement va en mettre beaucoup dans le ptrin !!

Je viens d'apprendre aussi, qu'on ne peut dclarer plus de 208 heures par mois et quelque chose de l'ordre de 21 cachets !! si une personne a travaill tout le mois de dcembre, tant pis pour elle, elle perd quelques cachets!!!

Vive la culture................ du pognon !!!




* _* _ * _* _* _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ *




Il n'y a rien de plus s

Re: Le statut du conteur
Envoy par: Ani Boquillon (---.fbx.proxad.net)
Date: jeu. 5 janvier 2012 01:26:06

Je ne suis pas sre que ce post soit le plus complet sur la question
Il a t normment question du statut du conteur depuis quelques annes (et mme depuis quelques mois, avec parfois des interruptions.)
Tu devrais utiliser la fonction de recherche winking smiley

A tout hasard, voici un peu (!) de lecture pour les longues soires d'hiver grinning smiley
[www.conteur.com]

Je ne suis pas vraiment concerne par l'information que tu donnes, mais je pense que a va intresser quelques personnes ici. Peux-tu citer tes sources afin d'en savoir un peu plus?

*******
Ani Boquillon * conteuse *



Modifi 1 fois. Dernire modification le 05/01/12 01:27 par Ani Boquillon.

Re: Le statut du conteur
Envoy par: annie Brault-Thry (---.d4.club-internet.fr)
Date: jeu. 5 janvier 2012 03:22:37

Alors , si je puis mettre mon grain de sel , je fonctionne comme Jacques nous l'indique depuis 2004 , avec la bndiction du fisc , puisque c'est lui qui m'a propos cette faon de faire , et j'ajoute qu'il y a belle lurette que j'en ai parl sur le forum , 2 reprises mme mais personne n'ayant eu l'air intress , je n'ai pas insist .
Je vais mme aller plus loin , ( je vais revrifier demain) ce n'est pas 28% mais 33% de frais qui me sont dduits.
Ce n'est pas trop si l'on considre les livres achets , les formations et les frais kilomtriques .
On ne dclare donc que les rentres , et la comptabilit est de ce fait d'une simplicit enfantine . Pourvu qu a dourrre!!!

Re: Le statut du conteur
Envoy par: ericdup (---.adsl.alicedsl.de)
Date: jeu. 5 janvier 2012 14:58:44

Je ne suis pas conteur, mais j'aimerais savoir combien vous faites pays pour conter si ce n'est pas trop indiscret. Merci d'avance.

Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.