Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
L'habit etc.
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: ven. 21 septembre 2007 13:29:01

C'est un peu long, mais...
[andrelemelin.blogspot.com]

Re: L'habit etc.
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: dim. 23 septembre 2007 00:08:26

Merci Quadri, j'ai beaucoup apprci de rflchir avec ce rflchisseur. Je crois que Jean-Marc aurait apprci.... ah la la, c'est si loin tout a !
Nicole

Re: L'habit etc.
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: dim. 23 septembre 2007 12:38:25

qu'est-ce qui est loin? le temps o sur ce forum nous tions quelques un(e)s rflchir? mais non, mais non, comme celui des cerises, il reviendra...

Re: L'habit etc.
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: lun. 24 septembre 2007 21:53:22

Bon, d'accord smiling smiley

Re: L'habit etc.
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: ven. 28 septembre 2007 22:16:00



Oui cest bien intressant.... mais quest ce quon va bien pouvoir faire pour gagner notre vie alors ?

La vie qui ne se gagne pas laisse une grande porte ouverte : jaurais tant de choses raconter ! La vie la vie la vie

Mais si je dois donner tout ca une forme commercialisable je suis dj fatigu

Bon et pour la tune on fait comment ?


Re: L'habit etc.
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: sam. 29 septembre 2007 13:18:02

Que vois-je ? Ou plutt Qui vois-je ? Jean-Marc, c'est bien toi ? Inou, je vais commencer croire la puissance de l'invocation.

Comment "gagner sa vie" tout en tant lucide et exigeant quant son mtier, son art ? Peut-tre en acceptant que le cheminement vers "l'idal" se fasse par tapes ? En acceptant galement non pas des compromissions mais les "formes" intermdiaires ( mon avis incontournables) avant d'accder cet "idal" ? Savoir quoi l'on aspire, voir o l'on en est (gloups parfois)... et continuer : La vie, quoi !

Tiens, puis-je me permettre de partager une digression philosophique, une rflexion ne de la lecture du texte conseill par Quadri ? Eh bien il est des soleils doux, d'autres ardents, d'autres terribles. Ou plutt, c'est notre nature, c'est dire "o" nous en sommes intrieurement, un moment prcis - connais-toi toi-mme - qui nous les fait ressentir tels.
Les "grands" penseurs ou sages (ou conteurs ou chanteurs ou...) sont de tels soleils, apprhender parfois avec mesure (et la lune elle-mme se tient distance raisonnable). Si notre aspiration est forte, nous nous approchons d'eux irrsistiblement. La rencontre peut tre fconde et stimulante, mais aussi douloureuse, car de par la proximit (de leur pense, sagesse, matrise...) nous risquons d'tre clabousss de la tte aux pieds par la conscience de nos imperfections soudain mises en lumire. Consquences possibles,parfois : "je n'y arriverai jamais","je ne suis pas la hauteur","c'est trop dur" ect..., avec le risque de ne pas oser son propre pas, ml de grce et de maladresse. Ceci dit, on s'en remet, et a peut tre mme sacrment stimulant smiling smiley Et puis il y a aussi des soleils doux, quelle merveille... Et puis l'on peut sourire au sentier parcourir encore avant "l'idal" et faire confiance au temps.
Si l'on ne se remet pas de l'claboussement,si l'idal prsent se transforme en obstacle, en montagne inaccessible, peut-tre revenir vers soi, avec douceur, le temps de consolider sa propre flamme ou qui sait de trouver une nouvelle voie ?

Bon, comme je ne crains pas les paradoxes, aprs cette envole philosophique - que tu me pardonneras ? - je vais passer la finalisation de mes budgets de demande de subvention. Tiens, je reviens ta question premire "bon, et pour la tune, on fait comment ?"
Je ne sais que pour moi : Cachets, criture, et pour la premire fois, dans le cadre d'un Festival, demande de subvention la Ville en comptant sur l'intrt du projet pour la Cit smiling smiley
Si tu veux, on peut continuer discuter en priv ?
Bon retour ici
Nicole







Modifi 1 fois. Dernire modification le 29/09/07 13:18 par Nicole.

Re: L'habit etc.
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: sam. 29 septembre 2007 23:18:55

Merci Nicole

il y a toutes sortes de soleils... ceux qui brlent, quest ce qui nous pousse nous en approcher ?

"Notre propre pas ml de grce et de maladresse"... sous des regards aimants ou ironiques, accueillants ou jugeant, regards critiques tendance "va donc faire plutt autre chose" ou "quelle misre de devoir subir ca" ou " si je peux me permettre..."..... regards gouffres ou regards amicaux... et ces regards existent lintrieur de nous mmes, ils sont acteurs de nos grces et de nos maladresses, et comment faire quand ca brle ?



Re: L'habit etc.
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: dim. 30 septembre 2007 15:21:27

Qu'est-ce qui nous pousse, parfois inexorablement, parfois malgr nous, rechercher le "baiser ardent", le "baiser foudroyant", celui qui, une fois reu, continue son oeuvre de braise et d'incendie, longtemps...
C'est l'une de mes grandes questions smiling smiley
Une fois sonde la possible option masochiste, quels possibles ?
Le besoin irrpressible d'tre reconnu par "ce" soleil (grand penseur, sage, chanteur, conteur...) pour remdier un dficit de reconnaissance parentale, paternelle ?
Une pulsion contraignant sur-exister, pour compenser quel creux, quel vide ?
L'intime conviction d'tre aussi, quelque part en soi, du cercle de famille de "ce" soleil ? Ce serait donc, brlant, l'appel natre soi-mme ?
L'irrsistible attrait de la flamme sur le papillon = notre mmoire atomique, le souvenir de la Materia Prima originelle, incandescente ?

Ah, que d'interrogations... Chercher le feu, c'est le fait des passionns -je crois qu'il faut commencer par reconnatre sa nature-, et celle des ardents n'est gure dans la mesure.

Les regards des autres : puiser dans leur bienveillance, intrt, respect, motion, le miel ncessaire
et si l'amer et l'acide dominent, aller vers un conteur "soleil doux" et lui demander conseil ?
Les regards intrieurs : leur demander "aimance" et critique constructive, comme un bon pre et une bonne mre. Et s'ils persistent dans la corrosion, aller vers un "soleil doux" thrapeutique, quilibrant ?

Ah,dis, Jean-Marc, la vie quelle aventure, et le Conte, quel chemin !
Nicole




Re: L'habit etc.
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: lun. 1 octobre 2007 06:16:16

Rechercher le feu...

parceque nous sommes en dernire analyse notre propre juge et que nous nous condamnons lenfer, la brlure, pour ne pas tre la hauteur de....

De notre orgueil peut tre ?

Ou de notre vraie nature que nous nosons pas ? Une purification ncessaire ?

Et parceque nous croyons encore, mme si nous prtendons le contraire, que "lhomme est un apprenti, la souffrance est son matre", vrai ou faux ?

Parceque nous croyons que dans le confort de la srnit nous stagnerions comme des vaches immobiles au bord dune eau croupie.... oui ou non ?

Parceque nous manquons de cet amour qui pourrait remplacer par son dynamisme celui de la souffrance ?



Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.