Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
Aller la Page:  Page prcdente1234567Suivant
Page courante:3 parmi 7
Re: Une conte difficile
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: mar. 8 novembre 2011 01:37:24

salut
Alors l le coup du je vous prend pour ma secrtaire , c'est un vrai bonheur . Elle devait se sentir stupide . mais qu'est ce que fait du bien d'en rire !!
mon clavier est inond de mes larmes de rire .
c'est dingue je vois la scne et chaque fois le fou rire me prend . Drlement zen ce conteur tout de mme , je sais pas si j'aurai pas pter un cble ou taper une pile comme quoi il ne faut jamais se laisser abattre .
tu as raison Ani parfois en les regardant faire on se demande vraiment comment il font pour ce sentir bien.
un moment donn quand je racontais hier , il y a eu un monsieur qui n'avait pas du tout compris que je racontais une histoire il dambulait entre les stands , et comme je racontais avec mot et geste une scne de mnage . le monsieur s'est retrouv tout dboussol entre les gens qui m'coutaient et et moi . bon sang j'ai eu du mal garder mon srieux , Il a mis un sacr bout de temps ralis que je racontais une histoire , et me regardais avec un air gar puis regardait le publique ecroul de rire . c'est un super bon moment quand il a compris enfin , il s'est excus haute voie et je lui ai rpondu: ne vous excuser pas , c'est ce maroufle qui devrait s'excuser ! En montrant mon compagnon imaginaire . il est reparti avec un sourire jusque derrire les oreilles en m'assurant que si j'avais besoin de quelqu'un pour l'achever , je n'avais qu' lui faire signe .
j'aime beaucoup ces petits intermdes o les gens participent bien malgr eux . c'est croquignole
bonne soire tous .
en tout cas que de jolies anecdotes ce soir
manu67

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Une conte difficile
Envoy par: La conteuse du vent d'avril (Adresse IP journalise)
Date: mar. 8 novembre 2011 15:01:06

Moi j'ai fait un bide auprs des tout-petits la premire fois que je suis venue dans leur cole. La directrice avait omis un lger dtail... Ces petits-l ne comprenaient pas le franais et elle avait oubli de me le dire...

Les pauvres sont rests bien sages sur leur banc pendant 30 minutes pendant que je gesticulais devant eux... Je n'avais rien pris avec moi, enfin aucun livre donc pas d'images pour les enfants... Je me souviens avoir ressenti un grand moment de solitude... sad smiley

A la fin, l'institutrice m'a demand si j'avais dj cont devant des enfants (quelle truffe !!! des enfants oui, mais qui comprenaient mes mots !!!). J'tais un peu vexe et surtout terriblement frustre de n'avoir pas pu satisfaire cette enseignante.

La fois suivante, c'tait mieux... J'avais mon dcor et mes marionnettes et aussi mes livres avec des images magnifiques que je leur commentais au fil des pages... et ils ont ador !!! Ouf !!!!! winking smiley winking smiley

[laconteuseduventdavril.sitew.com]

Re: Une conte difficile
Envoy par: volk (Adresse IP journalise)
Date: mar. 8 novembre 2011 22:17:24

On en apprend des choses par l smiling smiley avec du rire en prime.

Merci encore toutes et tous.

Re: Une conte difficile
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: mer. 9 novembre 2011 01:10:16

salut !
rire de ses propres msaventures est le dbut de la sagesse . NON?
bonne soire tous manu67

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Une conte difficile
Envoy par: Hlne Loup (Adresse IP journalise)
Date: mer. 9 novembre 2011 11:33:23

Le coup du tlphone rptition, nous l'avons eu hier, lors de la conte professionnelle ! Quatre braves dames, dont une qui avait du mal marcher, celle qui avait ce tlphone enfoui au fin fond d'un norme sac, tonitrant et rptition (une bonne demi douzaine de fois sur la journe !). Et une autre, ct, qui n'a pas hsit rpondre, voix basse certes, mais cela s'entend quand mme. Le plus comique est, qu'au lieu de les teindre (je me suis demand si elles savaient le faire...), la troisime ou quatrime sonnerie, elles mettaient la main dessus pour tenter d'touffer le son de la sonnerie, comme des gamines prises en faute.
Et les deux ou trois fines remarques du conteur, du genre :
"Non, non! Ce n'est pas le tlphone portable qui a sonn",
ou bien regard appuy en silence, sans mme parler lors des reprises aprs une pause, des demandes de notre agent d'teindre les portables, n'y ont rien chang. Pire, on a fini par presque, presque s'y habituer et en sourire avec le reste du public !
Puis, vers la fin, le quatuor est parti bruyamment en plein dans un conte au demeurant trs beau et fort (en fait, je l'ai compris ensuite, elles taient venus pour un des extraits d'un spectacle en particulier, et sont donc parties quand elles ont eu ce qu'elles voulaient) pas trop vite cause de la dame qui avait du mal marcher et s'appuyait sur une canne heureusement bout caoutchout (comme quoi, a aurait pu tre pire !). Puis quand on croyait le calme enfin revenu, retour en trombe et bien audible de l'une des dames : celle qui avait du mal marcher avait oubli son sac main.
Bien entendu, ces personnes taient au premier rang, sous le nez des conteurs et bouchant la vue au public durant le temps assez long de se mettre en ordre de marche et en route.
Elles taient juste devant moi. La langue me dmangeait. Seulement, voil, c'tait une journe professionnelle, o avaient t convis des programateurs ventuels ! La chance pour nous, tait d'tre plusieurs, bien dcids ce que cela se droule au mieux, et que nous commenons nous connatre et nous soutenir les uns les autres, au lieu de rentrer en rivalit (aprs tout, nous sommes l dans l'aspect commercial de notre profession !). Rassurez-vous, il existe des difficults relationnelles entre tel ou tel, comme partout. Mais ceux-l s'taient abstenus...

J'ai bien pens vous, hier ! D'autant que l'ide de faire une petite histoire autour des sonneries de portables a t voque entre nous, la fin !
Et je me rjouis de ne pas tre le spectacle vis par ces quatre dames !

H

Re: Une conte difficile
Envoy par: HARVEGE (Adresse IP journalise)
Date: mer. 9 novembre 2011 13:43:44

Hum! c'est difiant ... je me souviens d'un spectacle avec Bob Bourdon dans le cadre du festival "grande mare". J'ai donc fait l'annonce habituelle pour les portables et celui-ci a rajout d'un air convaincant : "si j'en entends un qui sonne ...c'est moi qui rpond!" ... des rires ...mais aussi des mains discrtes en direction des poches....

[harvege.e-monsite.com]

Re: Une conte difficile
Envoy par: La conteuse du vent d'avril (Adresse IP journalise)
Date: mer. 9 novembre 2011 13:53:58

Harvege, a aussi je le garde en magasin ;-)

[laconteuseduventdavril.sitew.com]

Re: Une conte difficile
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: lun. 5 dcembre 2011 14:01:16

salut !
je vous en raconte une autre une vrai de vrai de galre j'ai jamais connu ce point l . j'en rigole aujourd'hui mais ,samedi j'en aurais pleur.
Je devais faire deux interventions . Une Matzenheim et une autre La Vancelle
boudiou j'aurais mieux fait de reste couche dis donc .
A Matzenheim je suppose que l'organisatrice d mal faire sa promo , du coup , je me suis retrouve avec deux personnes et deux nes (vrai de vrai ) . les deux personnes en question avaient l'air de sortir d'un centre pour trisomiques , sans jeu de mot et croyaient dur comme fer que j'allais leur faire la crche vivante moi toute seule . Bref j'ai fini mon premier conte en tant interrompu chaque instant par des : mais la crche vivante c'est pas comme .
Un intense moment de solitude je vous dis pas .J'ai donc tout laiss tomb en leur disant gentiment au revoir car aprs tout ils taient rests jusque au bout les pauvres . IL faut dire que j'avais deux ou trois ados qui eux faisaient du boucan de l'autre ct . bref c'tait intenable. J'avais une deuxime raconte La vancelle .
L pas de problme il y avait du monde , tellement que quand j'ai dbut mon conte dans une salle beaucoup trop petite pour le monde qu'il y avait , le brouhaha est mont d'un ton et je ne m'entendais plus parl . Une dame m'a tendu un micro . l a t encore pire , il devaient tre un peu pompette je suppose .J'ai finis par migrer dans la cuisine , c'est dire suivie par une dizaine de gamins qui s'accrochaient alors j'ai continu racont dans le calme relatif de la cuisine . c'est alors que les organisatrices bourres de culpabilit sont venues tour de rle me proposer boire un gteau interrompant le conte chaque instant . j'ai fini par ne pas rpondre et elles ont lches au bout d'un moment .C'est alors quand je pensais enfin pouvoir finir dans le calme la voix dans un sale tat digne d'un crapaud . que le cuistot s'est radin avec de grandes casseroles et les a poses sur la table ct de moi dans un fracas assez phnomnale on a tous sursaut . Ra joutez , la gamine qui n'arrte pas de vous coup dans le tableau et qui essaye de raconter l'histoire votre place et vous pouvez imaginer dans quel tat j'tais. Comme je racontais une histoire de dragon avec une vielle dame qui fait tombe la neige . J'avais ma marionnette dragon des neiges dans la main et quand la gamine lever le doigt pour la dixime fois en me faisant madame! madame ! comme lcole, j'ai fais en sorte que mon dragon essaye de lui bouff le doigt . Du coup m'a dtendue vu la tte de la gamine . mais j'tais sur les genoux .
Heureusement que le lendemain tout c'est bien pass parce que l j'tais pas loin de la dprime .
bon voil encore une petite tranche de vcu.
bonne journe tous manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Une conte difficile
Envoy par: fabien.delorme (Adresse IP journalise)
Date: lun. 5 dcembre 2011 19:39:40

yawning smiley faut avoir le moral des fois...

Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: Une conte difficile
Envoy par: Morette (Adresse IP journalise)
Date: lun. 5 dcembre 2011 19:41:34

Je ne dois pas encore tre tout fait une conteuse puisque je nai pas encore connu ce genre dpreuve (je ne suis pas presse, cela dit !).

Mais il y a quelque temps, jai vu un conteur sen dpatouiller avec talent. Il passait aprs deux autres pas trs inspirs. Ctait plutt un public dadultes, avec une douzaine de gamins qui grouillaient devant. Il a dboul avec une nergie incroyable, a taquin les gosses, a un peu asticot les parents leur sujet pour quils les canalisent (avec humour, hein !), a littralement fait "jouer" deux irrductibles dans son conte bref, il a conquis tout le monde et sa conte sest passe dans les clats de rire (heureusement, c'tait un conte drle). Cela dit, je suis alle le voir la fin, il tait lessiv, il transpirait comme un malheureux. Je lai flicit, franchement, il mritait cinq toiles !

Re: Une conte difficile
Envoy par: La conteuse du vent d'avril (Adresse IP journalise)
Date: lun. 5 dcembre 2011 19:44:52

Ah la vache... En effet, tu as d ressentir un grand moment de solitude...

D'o l, encore vraiment LA NECESSITE d'tablir les rgles avec les organisateurs BIEN AVANT LA PRESTATION.

Le problme de nombre de personnes par rapport la salle, le fait que les bonnes femmes t'interrompent pour te proposer des trucs sans se rendre compte combien c'est perturbant et la fin dans la cuisine au milieu du tintamarre des casseroles... sad smiley

Je trouve terrible que l'organisateur ait fait une pauvre pub et que tu te retrouves avec deux personnes mme pas au courant du spectacle auquel elles vont assister... sad smiley

Ma pauvre, cela a d tre trs prouvant et tellement frustrant au final pour tout le monde... sad smiley

Exprience mettre profit pour que les prochaines sances se passent plus sereinement !!!!! winking smiley

Morette : c'tait un vrai pro... Il a d lui aussi ressentir des moments de solitude mais a su ne rien en montrer et a tent de raisonner les parents par rapports aux enfants, sur un ton humoristique... Bravo. J'imagine combien il devait tre naze la fin... Car plus un public est turbulent, plus il faut s'investir pour le canaliser... a vide littralement le conteur de toute son nergie... winking smiley

[laconteuseduventdavril.sitew.com]



Modifi 3 fois. Dernire modification le 05/12/11 19:48 par La conteuse du vent d'avril.

Re: Une conte difficile
Envoy par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalise)
Date: lun. 5 dcembre 2011 20:02:04

l je crois qu'on compatis tous;
il y a des jours o on se demande bien ce qu'on est venu faire dans cette galre
mais c'est vrai que a sert de leon: il faut poser les bonnes questions avant, quitte enfoncer des portes ouvertes...beaucoup de gens ne savent absolument pas de quoi il s'agit, ils veulent un conteur pour que ce soit crit dans leur programme
nous d'tre trs trs vigilants!

lisa
[lisa.baissade.free.fr]

Re: Une conte difficile
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: lun. 5 dcembre 2011 21:28:53

salut
entirement d'accord avec toi Lisa ; je pense que c'tait plus de l'ignorance que de la mchancet.J'ai eu droit leur plus plates excuses aprs et l'assurance que la prochaine fois il y aurait un endroit au calme pour moi .Mais il faut dire que c'tait aussi leur premier marcher de nol et il devait se drouler en extrieur et j'aurais eu un plateau avec un chapiteau rien que pour moi .Le mauvais temps en a dcid autrement. ils n'ont tout simplement pas pens une solution de remplacement .Quand au bouhaha ce ne sont pas les enfants qui taient en cause pour une fois, c'est le pire , C'tait les parents, trop de vin chaud c'est mortel.Vous pouvez pas savoir quel point j'ai cogit toute la nuit sachant que je devais remettre le lendemain , l o je n'avais personne la veille .Alors j'ai pris ma flute avant de commencer . Je me suis promene entre les stand en expliquant qu'il y aurait une raconte et l'heure et l'endroit . a plutt bien fonctionn . j'avais un trs bon public , ils ne sont pas rests forcment jusqu' la fin de toutes les histoires mais ont attendu la fin d'une des histoires pour s'en aller discrtement. bref c'tait dur ,mais c'est le mtier qui rentre et je suis assez fire finalement de n'avoir pas craque .Comme tu dis conteuse du vent d'avril .quand tu as vcu une ou deux fois tu relativise je pense et trouve des parades . j'avoue que dans les deux circonstances j'ai t prise de cour :gr des gamins ne me pose pas de problme , la preuve le plus embtant dans l'histoire n'a pas t la petite mais bien le manque de respect pour ce que tu fais .Le conteur dont tu parle, Morette, a pu gr la chose car il tait audible . L ce n'tait mme plus le cas ,j'ai fini avec la gorge en feu et un dbut d'extinction de voix.Les enfants qui taient pourtant tout prs de moi devaient faire beaucoup d'effort pour m'entendre . la seule chose possible c'tait de les emmener ailleurs et c'est ce que j'ai fait.Comme vous le dites si bien , bien prparer avant est totalement indispensable . mais pas seulement il faut tre d'une clart absolument aveuglante sinon on s'expose des alas comme j'en ai vcu , c'est une leon que j'ai totalement intgre croyez moi , parce que raconter des gens qui savent ce que c'est le conte et des gens qui n'y connaissent rien ce n'est pas la mme prparation tout simplement . En l'espace d'une journe j'ai contempl un abme dincomprhension, ponctu par des :
-eh bien quand les parents couteront de la musique ils pourront vous laiss les enfants .
- ah vous ts conteuse c'est un truc pour les gosses .
-Allez va voir la dame elle va te raconter des histoires et le gamin qui rpond non elle fait peur . et le parent qui rajoute : je comprends pas pourtant d'habitude tu aime qu'on te lise des histoires . ce qui est normal parce que le petit ne te connais pas .
-ah on vous a mis dans le petit coin l comme vous ne gnrez personne .
je ne vais pas tout numrer.
mais samedi j'ai eu la totale , je pense qu'il faut que nous arrive un jour . Et c'est l qu'on ce dis qu'il y a encore sacrment du boulot .
me rappeler de tous me fais sourire aujourd'hui . mais c'tait pas le cas samedi loin de l .
Heureusement j'avais mes deux nes qui m'ont tenus compagnie de manire trs fidle ,voir ont particip .Je suis encore morte de rire au souvenir de ce monsieur qui s'est approch de moi en parlant trs fort . il ne s'tait pas rendu compte que je racontais une histoire . l'un des nes lui donn un grand coup de museau dans le dos qui l'a envoy boul trois pas . . c'tait tordant . comme quoi il faut regarder du bon ct de la vie sinon on avance pas .
bonne journe toutes .Je reprends mon petit sacs pour la balade conte du 18.Faut que je trouve une histoire de chouette et d'glise .Sinon je vais lcrire pas plus compliqu que .
pas du tout l'intension d'arrter d'tre conteuse
manuelle
Manuelle




*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Une conte difficile
Envoy par: annie Brault-Thry (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 04:01:42

Ce serait dommage d'arrter pour a manu . Alors que tu ne peux pas vivre pire et que tu t'en es remise .
C'est le mtier qui rentre aurait dit ma grand-mre .
Mais tout de mme , a laisse un vieux fond d'angoisse .
Nous sommes avec toi , on est dj passs par l.
Et tu vois , les nes , ces innocents taient avec toi . C'est la preuve que tu tais dans le vrai!
Courage pour le 18!

Re: Une conte difficile
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 14:11:13

merci pour les encouragement Annie , ne tinquite pas je suis plus solide que .je suis alle discut ce matin avec l'organisatrice, qui je pense tait trs gne , je lui ai carrment dit que c'tait la pire humiliation de ma vie que j'avais vcu ce jour l , je l'ai dit sans me fcher calmement , ce qui en gnrale marque plus les esprits .Je pense qu'elle a compris . Et puis j'ai tout de site replong le lendemain , avec un auditoire merveilleux part le monsieur remis en place par mes nes . Je vais d'ailleurs m'en servir . ils vont avoir droit un vibrant hommage ces nes dans ma balade conte . Je vais rajouter l'histoire de lne qui voulait devenir renne de nol .Normalement il est racont pour un cheval mais l , c'est amplement mrit , en plus je prfre les nes aux chevaux .
encore merci pour votre soutient , car je n'aurais pas lu vos expriences malheureuses je crois que je ne m'en serai pas si=ortie aussi bien .
bonne journe tous
manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Une conte difficile
Envoy par: contes-et-merveilles (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 14:46:25

bravo, eh oui "c'est des choses qui arrivent" ce genre "d'imprvu", tant mieux que tu en sortes plus forte !
propos de chouettes, vois a : [mesrapaces.chez.com]

Jean-Pierre MATHIAS
conteur professionnel de Haute-Bretagne
site: [www.contes-et-merveilles.com]

Re: Une conte difficile
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 16:12:12

salut
merci
conte du vent d'avril . je viens juste de chercher le bouquin la bibliothque. j'ai pas tout regard encore mais je crois que c'est le mme . les grands esprits se rencontre . je viens aussi de trouver le tmoignage de quelqu'un qui a lev des chouettes Effraies qui avaient nich dans son plafond . il a eu vraiment mal au cur quand la dernire qui tait toute chtive au dbut est partie . mais elle est revenue le soir de nol pour s'installer dans son grenier . comme pour ma balade je passe ct de l'glise je me suis dit que ce serait bien .Les chouettes effraies sont aussi appele dame blanche et ont un visage en forme de cur . Je suis entrain de voir pour imiter le cri pas vident , et j'attends l'accord du monsieur qui s'est arriv . donc pas sur que je pourrais utilis . alors merci pour ta rfrence .
je prends bien sur
Pour le reste ma devise c'est : ce qui ne tue pas rend plus fort . alors....
bonne journe toi . je vais me plonger l dedans .
manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Une conte difficile
Envoy par: annie Brault-Thry (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 16:29:47

Et puis tu vois , toi qui es plutt "soupe au lait " , tu lui as dit les choses calmement . Tu as gagn sur les 2 tableaux . C'est super ! Bravo!

Re: Une cont�e difficile
Envoy par: contes-et-merveilles (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 16:46:04

Pourquoué qu'n'on dit que les chavans c'est du monde
(Pourquoi l'on dit que les chats-huants sont des personnes)
(recueilli par Achille Millien, en Nivernais)
Paul Sébillot, Contes des provinces de France, p. 124
[www.archive.org]
résumé dans Paul Sébillot, Folklore de France, t.3 La Faune La Flore, p. 166 :
Un pauvre ayant rencontré le bon Dieu, celui-ci lui accorde du pain en abondance. L'homme en est d'abord content, puis, poussé par sa femme, il demande successivement de la viande, du vin, de l'argent, puis enfin la puissance même de Dieu. Celui-ci lui répond qu'il la trouvera à la maison ; dès qu'il y est entré, sa femme, ses enfants, ses parents et lui-même sont changés en chats-huants et s'envolent par la cheminée. C'est depuis ce temps que l'on dit que les chats-huants c'est du monde.

Limousin
Paul Sébillot, Folklore de France, t.3 La Faune La Flore, p. 166
un petit pêcheur prend une truite, qui n'était autre que le bon Dieu, et qui le prie de la lâcher, en promeltant de lui accorder tout ce qu'il lui demandera ; il commence par des souhaits modestes, un cheval, un domaine, puis il veut être fils de roi ; il demande enfin que son père soit le bon Dieu, sa mère la sainte Vierge, et lui le fils de Dieu.
Alors la truite lui dit: « Ton père sera chat-huant, ta mère chouette, et toi le fils du chat-huant et de la chouette. »

Jean-Pierre MATHIAS
conteur professionnel de Haute-Bretagne
site: [www.contes-et-merveilles.com]

Re: Une conte difficile
Envoy par: HARVEGE (Adresse IP journalise)
Date: mar. 6 dcembre 2011 17:53:54

Merci Manu! des aventures comme cela ..a peut nous arriver tous!
Justement j'ai un spectacle "contes arbre de nol" dimanche prochain et j'ai mis les choses au point tout de suite avec les organisateurs!
Un peu de respect et de politesse sont des choses qui doivent tre de rgle pour les spectateurs comme pour les conteurs!

[harvege.e-monsite.com]

Aller la Page:  Page prcdente1234567Suivant
Page courante:3 parmi 7


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.