Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
trac ou pas?
Envoy par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 5 novembre 2009 23:53:45

je me pose des questions, et voudrais les partager:
depuis deux ou trois mois, je ne ressens plus le trac: avec les enfants, en public sur scne , en randonne conte..
alors voil:
pour moi le trac tait une introduction ncessaire une bonne "conterie": plus tu as peur et meilleur tu es
: j'ai des souvenirs de ventre qui fait mal, d'apptit coup, de reflexions : "mais qu'est-ce que je viens faire dans cette galre!"

et voil: depuis-peut-tre- une certaine parole entendue: "si tu es bien avec ton conte, si tu le "sens", si tu l'as rv suffisament , pas de raison d'avoir le trac,
depuis, donc, je ne le ressens plus
et je n'ai pourtant pas l'impression d'tre moins bonne, peut-tre mme au contraire
alors questions:
suis-je ce point influenable?
suis-je sur une voie trop facile?
dois-je me mettre plus en danger?
est-ce important?

c'est trs intime tout a, mais j'aimerais partager vos expriences avec le trac

Re: trac ou pas?
Envoy par: Ani Boquillon (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 00:36:01

Pour moi le "trac" est li au "texte" (j'entends par l le texte crit par quelqu'un et qu'il faut restituer dans son intgralit)
J'ai eu de multiples expriences de scne. Avec et sans texte.
Thtre: trac (peur du "trou noir")
Posie: trac (idem)
Mime : pas de trac (le "texte" est une histoire mmorise dans le corps, pas d'criture restituer. Il y a des repres sur lesquels on s'appuie, qu'on travaille en solo ou en collectif)
Conte: pas de trac (le "texte" n'est pas un texte: c'est une histoire o je garde une marge de manoeuvre, d'improvisation. Il y a des repres sur lesquels... etc.)

Pour rsumer: j'ai toujours eu l'angoisse d'oublier un bout en route quand j'avais un texte apprendre, et le trac, en gros, c'est essentiellement a. Y'a d'autres choses aussi, mais qui sont la brume autour... winking smiley

Avec le mime, j'ai appris respirer et improviser. J'ai appris la musicalit d'une phrase, qu'elle soit orale ou physique. (Et bien d'autres choses, mais c'est une autre histoire.)
Avec le conte, j'ai appris librer ma parole: le texte, c'est moi qui en dcide, et du coup je n'ai pas d'angoisse, et je bnficie des acquis du mime.

Conclusion: le trac n'a rien voir avec le talent, mais avec l'motivit et la confiance en soi. Et surtout la confiance envers le public.
Le public qui vient couter des contes est en gnral un public "accro" aux histoires. Il adore a (les enfants aussi, adorent a). Et tu vas leur en servir. Ils ont un prjug favorable. Donc y'a pas de raison que a se passe mal. Et comme en plus tu as bien travaill ton histoire, tu t'y sens l'aise (les mots que tu cites sont les quivalents de ce que je dis).
Donc: pas de trac= normal.
grinning smiley


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: trac ou pas?
Envoy par: Ani Boquillon (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 00:45:05

PS :
Citation:
suis-je ce point influenable?

au contraire: c'est en matrisant tes motions que tu prouves que tu n'es PLUS influenable.
Citation:
suis-je sur une voie trop facile?
dois-je me mettre plus en danger?

l'expression "se mettre en danger" me hrisse gravement. hot smiley
Les artistes sont des gens qui sont en permanence en danger (sauf tre des artistes 50000 euros par mois, par tournage ou par toile, etc.) parce qu'ils ont choisi une voie DIFFICILE, prcaire, gnralement mal reconnue voire pas du tout, parfois mme mprise ou pire.
Le fait mme de monter un spectacle est une prise de risque.
Qu'est-ce que tu veux encore de mieux comme mise en danger: raconter sur un fil 50m du sol ou dans la cage d'un lion? smiling smiley
Laisse parler les c***, le danger c'est pas eux qui s'y mettent. winking smiley
Citation:
est-ce important?

Vu ce que je viens d'en dire... tu peux conclure que c'est... comment dire... pffffff... des c***eries.
Citation:
c'est trs intime tout a

Oui. Trs. Mais on est l aussi pour a.
Bonne route.

*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: trac ou pas?
Envoy par: Meeyu (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 01:36:05

Coucou,

Je dirai que c'est tant mieux si tu n'as pas le tract ! Au moins, tu profites pleinement de ta conterie (ou conte ou autre, chacun choisira smiling smiley). Cette ide qui consiste dire qu'un bon comdien (ou en l'occurence, une bonne conteuse) a forcment le trac me semble quelques peu absurde. Si tu es sre de toi, pas de raison d'avoir le trac. D'ailleurs, a ne sert pas grand chose par mobiliser ton nergie dans le vide... Comme le dit Ani, c'est une question d'motivit.

Aprs, bien sr, si tu n'as plus le trac parce qu'en fait, tu t'en fous, si tu plantes, tu te plantes et pis tant pis, de toutes faons, ce sera mieux la prochaine fois, l... c'est peut-tre pas idal. Mais le simple fait que tu poses cette question montre que ce n'est pas du tout le cas. Il semblerait simplement qu'un frein intrieur qui te faisait douter de toi ait lch et c'est tant mieux smiling smiley

Par contre, en quilibre sur un fil suspendu 50m au dessus du vide qui serait attach une cage avec lion et que l'arrive se fasse forcment dedans, c'en est une ide quelle est bonne pour faire du grand spectacle ! Il faut juste pas oublier le micro et l'cran gant winking smiley

Re: trac ou pas?
Envoy par: Sophie (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 17:57:30

Bonjour Mesdames... et peut-tre Messieurs bientt !

L'analyse d'Ani me parat trs pertinente : c'est le par coeur ou pas qui est pour beaucoup cause de trac. Si l'on accepte de laisser passer l'histoire travers soi et qu'on l'a pour cela suffisamment apprivoise, pas de raison que a se passe mal.

Je n'ai pas souvent le trac. Mais toujours le souci de servir au mieux les histoires et que le public puisse les apprcier.
Bon, c'est vrai que je n'aime pas poireauter trop avant ou m'isoler, je prfre enchaner a dans le mouvement du quotidien, juste aprs une conversation banale sur le got du caf. Mais c'est personnel, a ! Enfin, je crois que a participe de mon idal de "conter, chanter comme on respire !", mme si je sais bien que c'est quand mme un moment part !

Et quand j'ai le trac, c'est plus cause de la pression mise par certains organisateurs du style "Il y a 95 gamins", va falloir assurer, hein, que a pulse hein ?!"... Je les rassure : a se passe bien en principe ! Aprs s'ils attendent de moi des gesticulations, je ne vais pas me transformer pour satisfaire leur besoin d'agitation ! Bref, je me dis alors que je les emm... et que je raconte parce que j'aime a : raconter ; les histoires ; faire plaisir.... et j'essaie de les oublier !

De toute faon, le trac me rend mauvaise comme les comptitions (slection montre en main : 10 minutes pour faire le plus malin... beurk !). Alors, maintenant que je le sais, je fais en consquence... autant que faire se peut.

Je trouve aussi que la fameuse citation de Sarah Bernard une jeune comdienne qui lui aurait demand si c'tait normal de ne pas avoir le trac et aurait rpondu : "a viendra avec le talent" est une vaste fumisterie !

De toute faon, comme le rappelait Ani, les gens viennent pour entendre des histoires et non noter le conteur. Qu'il cherche toujours mieux faire est louable, mais, par piti, qu'il garde ses tats d'me pour avant ou aprs. On vient pour avoir du plaisir pas pour partager les questionnements existentiels et nombriliques du conteur !!! (ce mot ne vise personne, pas de malentendu, surtout !!!).

Et rappelons-le : les bons contes font les bons amis !
Haut les coeurs et vivent les histoires !
Sophie




[sophie.kluzek.free.fr]

Re: trac ou pas?
Envoy par: Michelle (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 19:29:47

C'est marrant ! J'avais commenc ce matin un message (laiss en plan) sur la lgendaire phrase de Sarah Bernard... Je partage entirement ton avis, Sophie, je pense que c'est du pipeau. Une forme de snobisme qu'il est de bon ton d'arborrer chez les artistes du spectacle.
Le trac je le connais bien !... au point qu'il m'est arriv de monter sur une estrade, lors d'une scne ouverte (salut Sacado) compltement aphone. Un coup de bol ! L'auditoire bienveillant m'a encourage raconter quand mme et a a bien march. Du coup, a ma donn confiance et, alors que j'tais prte tout lcher, jai os continuer raconter.
Au fil des annes, le trac sest estomp mais il nest jamais trs loin, il se manifeste diffremment : je rate le train ou bien ma voiture (!) se trompe de chemin Une faon comme une autre de dtourner langoisse de son objet principal : la conterie. Je n'y suis rien pour rien, c'est mon inconscient qui mne le jeu et je l'en remercie (dame ! pourquoi pas ?). C'est tellement confortable de laisser ses tats d'me au vestiaire pour partager tout simplement le plaisir des contes.

Michelle
[monsite.orange.fr]




Modifi 1 fois. Dernire modification le 06/11/09 19:30 par Michelle.

Re: trac ou pas?
Envoy par: Morette (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 19:32:29

Avec mon tout petit peu d'exprience... Je ne sais pas si c'est du trac mais j'aime tre un peu sur le qui-vive avant, comme si je ptillais de l'intrieur. Mais ds que je commence, il faut que je sois dans le "jeu" et que je "joue avec" le public. J'ai l'impression, peut-tre fausse, que l'un commande l'autre. Et bien sr si le "jeu" n'est pas l... c'est une conte rate, non ?

Re: trac ou pas?
Envoy par: Michelle (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 19:45:06

Bah, bah, bah !... Tout de suite, les grands mots : une conte rate" !
Une conte rate c'est... (tiens, on pourrait ouvrir une discussion l-dessus) pour moi quand le public s'ennuie.
Et parfois le conteur (ou la conteuse) continue "jouer" tout seul et ne s'aperoit de rien.

Michelle
[monsite.orange.fr]

Re: trac ou pas?
Envoy par: La conteuse du vent d'avril (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 20:20:46

Je n'ai pas le trac quand j'entre en scne. Enfin trs rarement.

La premire fois de ma vie o j'ai racont en public, j'ai eu un flash de 3 secondes de panique quand l'organisateur m'a dit tout bas "c'est vous maintenant". J'ai commenc les histoires avec une voix que je trouvais chevrotante, comme une grand-mre... Et puis ma voix s'est stabilise et la suite a t fluide... naturelle...

Depuis, les trs rares fois o j'ai eu le trac, c'est parce qu'au fond de moi, je sentais que je n'avais pas vraiment bien travaill mes histoires, et j'avais peur que a se sente... Et au final, chaque fois, a s'est super bien pass...

Ds l'instant o je maitrise parfaitement mes histoires, je n'ai aucune raison d'avoir le trac au moment de les raconter... smiling smiley

Un comdien a dit que les comdiens qui n'avaient pas le trac taient des mauvais comdiens. Je trouve a nul et trs culpabilisant sad smiley Chacun a ses petits trucs et sa manire de se prparer entrer en scne.

Moi, avant une conte, je trpigne d'impatience !!! C'est un peu comme si les histoires voulaient absolument sortir et les empcher de sortir, engendrerait, j'en suis sre, une frustration horrible si par exemple, une prestation tait annule au dernier moment... Quand je vois comment je suis quand on commence en retard smiling smileysmiling smileysmiling smiley

Raconter les histoires que j'ai prpar avec tendresse, devient presque un besoin physique au final smiling smiley

[laconteuseduventdavril.sitew.com]

Re: trac ou pas?
Envoy par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 20:38:51

merci pour ces rponses qui m'ouvrent l'esprit:
donc cette sacro sainte ide de "pas de trac, pas bon", (ou la trop clbre phrase de sarah bernard) je peux la mettre la poubelle, a je le prssentais

ce qui me surprend le plus c'est que j'ai l'impression que c'est arriv d'un seul coup:
je vous raconte ma dernire exprience de trac:
je suis invite au mariage de trs bons amis et ils me demandent en cadeau une petite conterie
lui est francais, elle est algrienne
je prpare un petit voyage qui commence avec un conte de henri pourrat: le mdecin au miracle ( histoire du premier mdecin qui est arriv en ardche...) puis un petit vol sur la mditerrane (accompagne pour cela par un ami musicien la guitare, gnial!) et me voici Alger avec mon conte "ftiche" actuel: le loukoum la pistache
ces deux contes je les connais bien, je les "vis" bien
seulement le repas s'ternise, on voit dfiler danseuse, chanteurs, musiciens, raconteurs d'anecdotes, films...minuit et je ne suis toujours pas "passe"
mes amis envisagent probablement de "garder le meilleur pour la fin".....
pendant ce temps ma tension monte, je n'arrive rien avaler, j'ai mal au ventre
et puis voila la crmonie du hnn (pour ceux qui ne connaissent pas: un louis d'or dans la main , hnn, youyous..."
les algriens de l'assistance se lvent, montent sur l'estrade et c'est la danse , les chants, les youyous..
puis la marie demande tout le monde de s'assoir, pour couter les contes, ensuite, dit elle, le disc jockey pourra venir pour animer le reste de la nuit
regret les spectateurs vont s'assoir et c'est mon tour...
et l je sens qu' priori j'en emm... une bonne partie
un vrai trac de dbutante
je pense que j'ai racont toute allure, genre "n'ayez pas peur, je ne vous ennuierai pas longtemps",
bref: aprs a j'tais dans une colre terrible et voila qu'encore une fois je me promets qu' l'avenir...
donc ,comme le dit ani ou sophie, c'est devant un public qui est venu pour couter mes histoire, donc bienveillant priori, que je raconterai dornavant
je me suis un peu loigne du trac avec ma longue intervention, mais c'est vrai que depuis ce jour, et cette dcision peut-tre,finalement la dcision de me respecter en tant que conteuse, tout trac a disparu
en tout cas vos expriences en la matire m'intressent vraiment
lisa

Re: trac ou pas?
Envoy par: tricoteuse (Adresse IP journalise)
Date: ven. 6 novembre 2009 21:50:32

Coucou tous!

En voil une discussion intressante! Et bien moi j'ai plus ou moins le trac quand je conte devant les tout-petits ou devant les plus grands. Ce n'est pas li au texte mais la peur que "cela ne prenne pas". Plus jeunes, me venaient l'esprit des scnarios catastrophes dignent de l'imagination des plus grands!! Bon c'est sr cela ne sert rien si elle se dploie avant!

Au fil du temps le trac s'efface mais je suis capable de mettre une grosse pression toute la famille le matin mme. Des rituels me permettent de bien le grer. Pas des trucs de sorcires juste prparer la trajectoire l'avance ect, j'arrive en avance sur place en tenant compte du temps que j'aurais me perdre autour du lieu proprement dit, je rajoute ma petite touche personnelle dans la salle pour me sentir chez moi...
Enfin, j'aime bien cette ide du trac que propose Morette comme "un petit truc qui ptille", c'est ml une espce d'impatience raconter.
En gnral pass les premiers mots, le trac laisse la place aux histoires.
Souvent quand le trac me vient je me dis que ce n'est pas moi qui me met au devant de la scne, ce sont mes histoires et que je peux leur faire confiance.

A tout bientt!

France, la tricoteuse, conteuse
[lestricoteuses.over-blog.com]

Re: trac ou pas?
Envoy par: Morette (Adresse IP journalise)
Date: lun. 9 novembre 2009 19:24:12

Lisa, tu crois vraiment que c'tait le trac ? Ou de la fatigue ? ou autre chose ? tu parles de colre...

Re: trac ou pas?
Envoy par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalise)
Date: lun. 9 novembre 2009 19:49:59

je suis certaine que c'tait le trac:
en dbut de soire je n'tais pas tranquille, mais au fur et mesure que le temps passait, le mal au ventre, l'apptit coup, les questions qui reviennent (mais pourquoi ai-je accept a? et ne vais-je pas les dcevoir...)
tout a c'tait ce fameux trac que je connais si bien
mais la colre, c'tait aprs: colre contre moi-mme, de n'avoir pas pos les bonnes questions sur l'organisation de la soire, de ne pas avoir impos mes rgles (on en revient la discussion sur "une conte difficile", dans laquelle j'tais d'accord avec beaucoup de choses dites)
j'ai eu l'impression de me "faire avoir": on exhibe l'amie conteuse, parceque le conte c'est dans l'air du temps, en plus on imagine que comme a il y aura quelque chose pour les enfants, alors que mes contes n'taient pas spcialement pour les enfants
ce n'est pas la premire fois que je me fache contre moi-mme l dessus
et, c'est drle,je viens de raliser quelque chose:

il y a un sicle environ j'ai tudi pendant quelques annes la mdecine chinoise, et dans les 5 lments on dit que les lments s'influencent entre eux: soit se renforcent soit s'inhibent
par exemple, la peur (mtal, poumon...)inhibe la joie (feu,coeur...), la tristesse(eau, rein...) inhibe la rflexion(terre, ..et j'ai oubli quoi) mais aussi:
la colre(mtal,foie...) inhibe la peur

peut-tre que cette colre m'a donn la force de m'affirmer enfin avec mes exigences, car depuis je n'ai plus eu ce genre de difficult

pourvu que a dure!

Re: trac ou pas?
Envoy par: anneprost (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 12 novembre 2009 02:02:57

le trac , moi , je l'ai tout le temps et ce depuis fort longtemps....quand je suis comdienne (et donc avec du texte dire qui ne doit pas tre chang) mais aussi quand je suis conteuse et que donc je cre et recre chaque fois mes histoires !!! bien sr que ce n'est pas li au talent; il y a de trs grands comdiens qui ne l'ont jamais!!! en ce qui me concerne , je crois que c'est surtout li la peur de ne pas tre la hauteur de l'histoire que je raconte...est ce que les gens vont aimer, "accrocher"...est ce que cette histoire que j'aime tant, je vais russir trouver les mots...et est ce que l'motion sera au rendez vous...? et l il n'y a pas grand chose faire pour dissiper cette peur d'avant le spectacle. Sauf essayer de faire en sorte que le plaisir recouvre l'angoisse. Et un jour de trac particulirement pouvantable , le jour o on se demande bien pourquoi on n'est pas rest sur son canap avec un bon bouquin(!!!!) une comdienne m'a donn cette piste: "fais comme si c'tait la dernire fois de ta vie que tu montes en scne, fais comme si c'tait un plaisir que tu ne retrouveras plus, prends tout ce bonheur l ...et fonce" !!!moi , depuis a m'aide beaucoup!je suis plus dans le plaisir du moment et moins dans le "et si...."

Re: trac ou pas?
Envoy par: jacques (Adresse IP journalise)
Date: ven. 13 novembre 2009 15:57:26

Moi, j'ai peur avant une conte et quand j'ai trop peur, sans un mot, je regarde tout le monde, je dis que j'ai peur parce que je les trouve effrayants, clat de rire gnral et ... je n'ai plus peur. J'ai toujours fait comme a, mme quand je devais faire une confrence devant 200 personnes.

Re: trac ou pas?
Envoy par: tricoteuse (Adresse IP journalise)
Date: sam. 14 novembre 2009 23:28:29

Vraiment jolie cette ide de dire aux gens qu'ils sont effrayants!

La Tricoteuse

Re: trac ou pas?
Envoy par: Prestigiacomo Fabien (Adresse IP journalise)
Date: lun. 15 fvrier 2010 13:53:34

Ah, le trac !

Je pense qu'il faut avoir le trac. Que c'est important. Je ne parle pas d'tre angoiss, au point comme je l'ai vu de vomir, d'tre au bord de l'vanouissement. Mais juste de ce rendre compte que notre action n'est pas anodine...
J'ai toujours le trac avant de conter. Mme parfois une petite voix me dit "tu vas te planter, qu'est ce que tu fais l ? T'es fou, t'en ai pas capable !", malgr l'exprience, chaque fois c'est la mme chose. Cela ne dure pas longtemps, on discute avec le public, on se lance dans le premier conte,et c'est finit, cela se transforme plutt.

Je pense que si l'on est trop sur de soi, on risque de se planter. Je trouve cela terrible (et beau) d'apporter des contes au plublic ! Quel respnsabilit l'on a d'tre la voix d'une histoire, notre devoir tant de la donner du mieux que l'on peut. Comment peut-on arriver sur un espace scnique, tranquille, en ayant oubli notre rle ?

A chaque fois que je raconte une histoire, c'est comme si c'tait la premire fois que je la racontais, j'essaye toujours de garder cette candeur. Pourtant certaines histoires me suivent depuis le dbut, et font parties de mes "tubes", que j'ai racontes maintes et maintes fois. Et bien pourtant, j'ai le trac chaque fois, comme si je les redcouvrais...

J'espre que cela va durer longtemps, que toujours, j'aurais la bouche un peu pateuse, que toujours, la petite voix m'aiguilloneras avec les mmes phrases, et surtout que toujours j'apporterais les contes et les histoires au public comme si je les dcouvrais en mme temps qu'eux...

Fabien

Re: trac ou pas?
Envoy par: Ani Boquillon (Adresse IP journalise)
Date: mar. 16 fvrier 2010 00:56:33

Citation:
Comment peut-on arriver sur un espace scnique, tranquille, en ayant oubli notre rle ?

Pourquoi devrait-on oublier son "rle" quand on arrive "tranquille" sur scne???
Tu fais une interprtation personnelle de ce qui s'est dit...

1) pour moi, tre conteur, ce n'est pas un "rle" (ni au sens propre ni au figur), c'est une FONCTION.
Quand on a la chance de dcouvrir les contes, de s'y trouver BIEN, de les aimer et de POUVOIR (= tre capable de) les retransmettre, la moindre des choses est en effet de les retransmettre, et a, c'est une fonction qui nous choit.

2) ne pas avoir le trac ou l'avoir, c'est une question de point de vue personnel sur le rapport au public. Si tu aimes a, c'est tant mieux pour toi.
Personnellement, je n'en vois pas l'utilit: j'ai trop vu de malheureux perdre toutes leurs facults cause du trac pour apprcier a. (Laissons une certaine vieille comdienne aigrie du 19e sicle la responsabilit d'un trait venimeux... grinning smiley )

Mais a ne veut pas dire qu'on arrive "tranquille" sur scne: qu'est-ce que tu entends par l? Qu'on s'en f***? C'est une interprtation abusive...
Et mme si on arrivait "tranquille", pourquoi devrait-on pour a "oublier" notre fonction? Au contraire, moi j'ai vu plus d'un-e oublier "son rle" (ou sa fonction, la chose arrivant aux comdiens comme certains conteurs) parce qu'il-elle avait le trac! grinning smiley

3) Les deux parties de la proposition n'ont aucun rapport entre elles... winking smiley

4) Moi, quand je vais conter, je ne suis ni "tranquille", ni prise par le trac. J'ai de l'empathie pour le public, et je suis ENTHOUSIASME par ce que je vais raconter. (Tu peux chercher l'tymologie du mot, tu auras une ide de la chose) smiling smiley

*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: trac ou pas?
Envoy par: Prestigiacomo Fabien (Adresse IP journalise)
Date: mar. 16 fvrier 2010 02:02:05

Bon, comme d'habitude, entre le fait que l'on se laisse aller crire un peu vivement et le fait que l'criture ne donne pas le ton que l'on peut mettre lorsque l'on discute ensemble on finit par mal se comprendre.
Dj, j'ai bien voulu faire la diffrence entre le trac et l'angoisse, certes c'est pas vident, ni expliquer, ni saisir... Je ne parle pas de l'horreur vivre de perdre tout ses moyens, juste un peu le trac quoi ! Rien qui empche une empathie avec le public, rien qui empche d'aimer raconter...

D'autre part ma provocation, (j'avoue abusive), sur le fait que ceux qui n'ont pas le trac ne se rende pas ou plus compte de ce qu'ils doivent faire en tant que conteur, et bien cette provoc, je le vois fonctionne... Je n'aurais pas du, en tout cas pas comme cela, je m'en excuse !
J'ai volontairement t catgorique, dans ma phrase. Cependant ce n'est pas par hasard. En effet, j'ai rencontr quelques mois d'interval deux conteuses issues du milieu de la comdie. Elles m'ont dues, de par leurs visions du monde des contes. Pour faire cours, elles trouvaient cela facile et bien moins interressant que le thatre sur bien des points, et de plus me disaient que, au contraire de la scne thatrale, elles n'avaient pas le trac au moment de conter.... Voil, le thme du dbat m'a rememor ses deux femmes, d'o....

Mais sache Ani que je n'aime pas forcment ressentir dans la forme le trac, je dis juste qu'il me rassure et me permet de rester humble dans mon mtier et face aux autres, il me rappel que je suis un simple petit bonhomme et que rien n'est jamais gagn. A chaque fois que je commence conter je ne sais pas ce que cela va donner, vais-je reussir faire passer, donner les histoires comme je sais "bien" le faire ?? Voil ce que j'aime dans ce petit trac du dbut, il me garde les pieds sur terre...
Fabien
Ps : Je suis content de correspondre avec toi, nous nous sommes rencontrs au salon "Fou d'Histoire" en novembre.... Bises toi....


Re: trac ou pas?
Envoy par: Ani Boquillon (Adresse IP journalise)
Date: mar. 16 fvrier 2010 12:43:56

Bon je suis connue pour mes rponses rallonge. Tu l'auras voulu... hot smiley
Citation:
Prestigiacomo Fabien : Bon, comme d'habitude, entre le fait que l'on se laisse aller crire un peu vivement

Aaah l'intrt de faire un "brouillon" sur un traitement de texte et de le relire ( voix haute, comme quand on crit une histoire grinning smiley ) et d'utiliser la fonction "Aperu" du forum avant de poster une rponse winking smiley
Citation:
et le fait que l'criture ne donne pas le ton que l'on peut mettre lorsque l'on discute ensemble on finit par mal se comprendre.

J'avais fait un topic (!) il y a quelque temps sur les "smilies" ou "moticones" (entre nous, faudrait quand mme trouver un mot vident pour ces machins) leur utilit et les formes possibles sur le fofo mais a n'a pas bien pris sad smiley
Citation:
Dj, j'ai bien voulu faire la diffrence entre le trac et l'angoisse, certes c'est pas vident, ni expliquer, ni saisir... Je ne parle pas de l'horreur vivre de perdre tout ses moyens, juste un peu le trac quoi ! Rien qui empche une empathie avec le public, rien qui empche d'aimer raconter...

Tu me rassures grinning smiley
Citation:
j'ai rencontr quelques mois d'interval deux conteuses issues du milieu de la comdie. Elles m'ont dues, de par leurs visions du monde des contes. Pour faire cours, elles trouvaient cela facile et bien moins interressant que le thatre sur bien des points, et de plus me disaient que, au contraire de la scne thatrale, elles n'avaient pas le trac au moment de conter.... Voil, le thme du dbat m'a rememor ses deux femmes, d'o....

On va ESSAYER de ne pas ranimer le dbat sur conteur/comdien, il a t men dj depuis bien des annes, et est souvent trs mal peru (par les comdiens). confused smiley
Le tout est simplement de dire que ce n'est pas le mme mtier, pas la mme fonction, pas les mmes principes ni les mmes pratiques, MME SI il y a des bases proches (mise en "situation spectaculaire", travail de diction, etc.), communes d'ailleurs TOUS les arts de la scne.
En ce qui concerne l'approche du conte par CERTAINES personnes (et pas forcment des comdiens, d'ailleurs), que dire sinon qu'on n'est pas sortis de l'auberge, et qu'en gnral si la personne n'accde pas une forme de comprhension qui va la faire voluer dans sa vision de ce domaine, a devrait se terminer en queue de poisson (et on ne pourrait que s'en rjouir).
Je connais des comdien-ne-s qui ont russi ce "passage". Certain-e-s continuent mme les deux activits, avec plus ou moins de bonheur (la course au cachet, c'est du sport!) moody smiley
D'autres abandonnent l'une ou l'autre, estimant l'alternance trop difficile.
Mais on risque aussi de rester un niveau superficiel (comme l'exemple que tu cites) ou de faire en ralit du thtre partir de contes ou de textes assimils des contes. Hlas, c'est quelque chose qui est gravement en train de contaminer le milieu des structures officielles de la culture, si bien que les "conteurs qui content" arrivent de plus en plus difficilement travailler sur scne. Mais c'est un autre sujet winking smiley
Citation:
Mais sache Ani que je n'aime pas forcment ressentir dans la forme le trac, je dis juste qu'il me rassure et me permet de rester humble dans mon mtier et face aux autres, il me rappel que je suis un simple petit bonhomme et que rien n'est jamais gagn. A chaque fois que je commence conter je ne sais pas ce que cela va donner, vais-je reussir faire passer, donner les histoires comme je sais "bien" le faire ?? Voil ce que j'aime dans ce petit trac du dbut, il me garde les pieds sur terre...

Ben pour en revenir donc notre sujet, moi j'aime sentir les "anctres" derrire moi: tous ceux qui ont avant moi cont cette histoire que je m'apprte retransmettre d'autres. On se sent un maillon d'une chane, lgre mais forte, pas de celles qui "enchanent" mais de celles qui relient les gens depuis les dbuts de l'humanit. On se sent soutenu et on sent dans cette prsence de l'amour qu'on peut ainsi envoyer au public devant nous.
Citation:
Je suis content de correspondre avec toi, nous nous sommes rencontrs au salon "Fou d'Histoire" en novembre....

Vi vi, je me souviens.
Bonne route ! winking smiley


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.