Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
Aller la Page:  Page prcdente123
Page courante:3 parmi 3
Re: voler un conte
Envoy par: HARVEGE (Adresse IP journalise)
Date: mar. 4 fvrier 2014 14:10:29

Eh bien je crois qu'on est tous d'accord? "le conte plus on le garde plus on le perd, et plus on le donne plus on le garde"

[harvege.e-monsite.com]

Re: voler un conte
Envoy par: HARVEGE (Adresse IP journalise)
Date: lun. 10 fvrier 2014 14:57:14

Un autre point de vue :
[lailleurs.com] merci Aziliz

[harvege.e-monsite.com]



Modifi 1 fois. Dernire modification le 10/02/14 15:05 par HARVEGE.

Re: voler un conte
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: lun. 10 fvrier 2014 18:28:32

trs interessant Harvge
c'est bien pour cela que je mets tout sur crative commons avec juste la mension utilisation aprs acceptation de l'auteur et mension de mon nom , rien d'autre. j'ai fini par le faire parce que l'on m'a fait entrevoir que le laxisme dans la protection de mes textes pouvaient se retourner contre moi . Perso les droits d'auteurs pour moi mme , je m'en fiche . Crative commons permet cela , et j'en suis trs heureuse .
J'avoue honntement ne pas bien comprendre les auteurs, quand nous racontons un de leur texte , c'est aussi une forme de publicit qu'on leur faire , et gratuite en plus .smiling smiley
bon je rigole mais si on regarde les choses sous cet aspect, cela change beaucoup la perspective non? parce que quelque part la pub cela se paye , mais rassurez-vous je ne demande rien pour .
bonne journe
Makan


*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: voler un conte
Envoy par: fabien.delorme (Adresse IP journalise)
Date: mar. 11 fvrier 2014 12:10:12

Allez, maintenant, changement de perspective.

Imaginons qu'une de vos crations soit reprise par un scnariste de cinma et que a devienne un film succs sans que vous n'en touchiez le moindre centime et sans mme que votre nom soit mentionn. Vous le prendriez comment vous ?

Moi, j'avoue que je serais un peu dg' grinning smiley

Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: voler un conte
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: mar. 11 fvrier 2014 20:17:48

allons fabien le snariste devrait retravailler ton histoire mettre des dialogues ce n'est guerre diffrent que si je passais un autre conteur . la seule chose que je demanderai c'est que mon nom soit citer .
Bonne journe
Makan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: voler un conte
Envoy par: manuella yapas (Adresse IP journalise)
Date: mer. 12 fvrier 2014 20:06:52

Perso, je demanderais devenir riche aussi winking smiley

Manuella

[www.manuellayapas.fr]

Re: voler un conte
Envoy par: Aziliz (Adresse IP journalise)
Date: lun. 17 fvrier 2014 16:18:46

J'aime bien l'ide de se mettre la place de celui qui est "vol". Personnellement, si une de mes histoires devient un jour un film j'aimerais dj bien tre au courant ! =)
Et oui, ce n'est pas toujours le cas (et si a ne l'est pas, bah, je ne le sais pas, donc je n'y rflchis pas), si je l'apprends, et bien, je pense d'abord que j'en serai trs fire ! Je pense aussi que j'aurai envie de contacter le scnariste et les diffrents artistes qui ont travaill dessus pour savoir, pour comprendre, pour discuter (et pourquoi pas se construire un avenir commun, sait-on jamais !). Si je ne touche rien sur les films et que mon nom n'est cit nulle part, je demanderai gentiment d'o ils ont tir l'histoire - tre sre que la graine qui a donn cette fleur vient bien de par chez moi - et s'il est possible de rajouter mention de mon nom/site quelque part s'il s'avrait que l'histoire en question vient bien de moi (et par un biais pas trop trop trop dtourn). Quand gagner quelque chose, je ne dis pas non mettre un peu de beurre dans mes pinards mais je ne me battrai pas pour a. Je prfre envisager un partenariat avec le scnariste pour populariser d'autres textes (et ventuellement demander une rmunration pour ceux ci, si j'effectue un travail dans le but d'tre mis l'cran) plutt qu'essayer d'avoir des sous supplmentaires et perdre mon temps essayer de gagner de l'argent - qui ne pourra de toute faon pas racheter les minutes coules - ...

En rsum : Je discute avec la personne, et je laisse la vie me surprendre sans me prendre la tte avec l'argent : s'il vient de lui mme, tant mieux, sinon : je vis bien sans =)

Re: voler un conte
Envoy par: Ezekiel R (Adresse IP journalise)
Date: ven. 13 mars 2015 18:27:32

Bonjour ! Depuis des lustres, les contes populaires ont t changs et partags de gnration en gnration. On a tousemprunt et racont des fables dont,parfois, on ne connait mme pas la source. Toutefois, si on connait le vritable auteur de lhistoire, il serait mieux de prciser son nom lors de la narration afin de faire preuve de courtoisie.

Re: voler un conte
Envoy par: manu67 (Adresse IP journalise)
Date: sam. 14 mars 2015 10:33:27

trs juste Harvege . Cette histoire rsume bien les choses , je crois . Il y a les tatillons qui vous tombent dessus et ceux qui savent que de toutes faon leur histoire va voyager .
Je repense un passage du livre de Jean Auel, un roman qui se passe la prhistoire, o un conteur de l'poque est absolument enthousisate de raconter devant elle(l'herone) , l'histoire de l'hrone du livre , mais tellement embellie, tellement change que l'hrone ne comprends pas qu'il s'agit elle , alors que tous autourd ont compris .
Je crois que les histoires que l'on racontent ont leur vie propre , Personnellement je comprends celui qui suer pour ecrire quelque chose et tiens le garder telle que .Pour ma part j'y ai renonc , parce que j'ai l'impression de les tuer de la figer .
Il y avait une interview de gougaud , ou celui-ci expliquait qu'un jour en sortant de chez un ami , il a repris dans sa tte une histoire qui lui semblait battue et rebattue et ne lui apprenanit plus rien . C'est l qu'il s'est appreut qu'elle avait encore et encore des choses lui dire .
En fait les histoires ont leur vie propre et si celui qui avait invent la toute premire histoire de cendrillon avait demand des droits d'auteurs on aurait pas les plus de mille version de cette histoire . et l je me dis , quel univers infini !!!
Mais bon , donc me le dire oui, donner mon nom quand on raconte une de mes histoires personnelles oui , mais le reste ....
Bonne journe
Makan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: voler un conte
Envoy par: naiidoo (Adresse IP journalise)
Date: ven. 9 fvrier 2018 14:10:46

Salut les conteurs!

En tant que conteuse, je réadapte les textes des contes, je les "réécrit" même si je n'ai pas forcément de trace écrite. Et souvent, ça n'a plus grand chose à voir avec le ou les textes de départ. On m'a demandé un extrait de 15 minutes de mon spectacle. La vidéo est sur youtube depuis plus d'un an. Elle est très regardée et elle a été mise dans des playlists, je pense parce que les histoires sont en entier . Je sais que je ne suis pas une grande "écrivaine" mais je sais que parfois des artistes ne se gênent pas pour te piquer non pas ton conte, car les contes sont universels mais tes mots, ta mise en scène, ça s'appelle du plagiat. Je n'aimerais pas qu'on plagie mon travail. Et je me demande si on peux demander des droit d'auteurs. Qu'en pensez vous?

Merci d'avance pour vos réponses


Hlne Chendi

helenechendi.com

Re: voler un conte
Envoy par: mathilde pommier (Adresse IP journalise)
Date: mer. 14 fvrier 2018 12:05:36

Pour moi, un conte dit est un conte donné. Et je fais mienne cette formule des celtes qui, parait-il disaient en fin de conte :
"Prends, et que celui qui reçoit ce conte l'enrichisse"
Donc normal qu'on raconte ce que j'ai conté. A la condition (et c'est presque toujours le cas), que cela soit repassé par la vision, le langage, les images du nouveau conteur. J'en fais autant, et, quand je peux, quand j'y pense, je cite ma source. Cela ne me diminue pas mais montre bien ce qu'est le conte, qu'il est fait pour circuler de bouche à oreilles.
De même, si je publie, c'est pour que cela se raconte. C'est d'ailleurs le point de vue de Henri Gougaud qui le disait alors même que la charte s'écrivait et que la discussion faisait rage (le mot n'est pas trop fort, hélas !).

C'est à cette époque qu'on m'a ostracisée pour avoir conté, en octosyllabes, donc ré-écrit, l'Odyssée, alors que Bruno de la Salle disait le texte dans la traduction en alexandrins de Victor Bérard avec son orgue de verre. Les animateurs des ateliers de l'Âge d'or de l'époque m'ont coincée contre un mur dans la rue et me criaient dessus, furieux que je me permette de conter ce que contait le"pape du conte", alors que je n'étais, selon eux, pas professionnelle puisque je n'avais pas suivi les ateliers du CLIO (j'ai entendu depuis ma petite enfance par ma grand-mère conteuse naturelle, ce qui est une excellente initiation, une vraie formation, et je contais à sa suite). Il a fallu que je montre ma carte Congés Spectacles, preuve que j'étais professionnelle, et les animateurs ont exigé de l'Âge d'or que je ne sois payée que la moitié du prix prévu.

Je ris, quand je vois les mêmes faucher sans états d'âme non seulement les contes mais surtout les contrats des autres ! Et ça, c'est malhonnête. Cela m'est beaucoup arrivé, et je connais pas mal de conteurs auxquels c'est arrivé aussi, et par des gens que nul ne soupçonnerait !

Là où les choses sont également différentes, c'est pour l'écrit car il y a copyright, droits d'auteur et d'éditeur. Mais ceux qui veulent piquer le texte d'un autre connaissent très bien la façon de faire, changent ce qu'il faut changer, évitent de recopier les phrases telles quelle... et sont souvent moins bons. Pire, leurs changements détruisent presque toujours le message du conte traditionnel. Cela m'est arrivé plusieurs fois, et je n'ai jamais rien pu faire, et par des gens ayant pignon sur rue !

Voilà ce que j'avais à dire sur le sujet. Ne pas confondre artiste et bisounours, mais ne pas non plus croire que tout le monde est malhonnête, ni honnête. La naïveté (et j'étais une parfaite oie blanche) est aussi dangereuse que la paranoïa. La première attire les prédateurs naturels, l'autre rend amer. Et l'amertume est un poison pour l'art, donc pour l'âme !

Je signe de mon nom : Hélène Loup




Modifi 4 fois. Dernire modification le 05/04/18 20:30 par mathilde pommier.

Re: voler un conte
Envoy par: mathilde pommier (Adresse IP journalise)
Date: mer. 14 fvrier 2018 12:48:17

Décidément, ce forum marche de façon bizarre ! J'avais mis un message que je ne retrouve plus. Et de même, la discussion Chaperon Rouge détourné a disparu !

En clair, je fais mienne la formule des anciens conteurs celtes : "Prends et que celui qui reçoit ce conte l'enrichisse".
Pour moi, je cite volontiers ma ou mes sources.
Comme Gougaud, je publie aussi pour que cela se raconte.

Là où il y a malhonnêteté, c'est
- dans le vol d'"affaires" (lieux, contrats, idées originales pour prendre la place, etc...)
- quand on copie ou plagie dans une publication ce qui était déjà écrit, car là, il y a copyright, droits d'auteur et pour l'éditeur, préjudice.

Mais dans ces deux derniers cas, ce n'est pas fait naïvement et les piqueurs d'affaire, quoique connus à force, savent très bien apparaître comme très vertueux, sont en général bien en cour et soutenus. Pour les plagieurs, ils savent ce qu'il faut changer pour tourner la loi.

Les deux me sont évidemment arrivés, et plusieurs fois, comme à tous les professionnels. Le monde de l'art n'est pas un monde de bisounours. Avec le temps, on apprend à se protéger à la fois des "piqueurs" comme de la parano qui saccage l'âme et donc l'art.

En espérant que, cette fois, le message restera !

Re: voler un conte
Envoy par: naiidoo (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 15 fvrier 2018 14:08:17

Merci Mathilde pour ton témoignage et pour a réponse

Bien à toi smiling smiley

Hélène

Hlne Chendi

helenechendi.com



Modifi 1 fois. Dernire modification le 15/02/18 14:12 par naiidoo.

Re: voler un conte
Envoy par: mathilde pommier (Adresse IP journalise)
Date: ven. 16 fvrier 2018 11:32:34

Merci Hélène.

Une précision : il nous est arrivé à tous, au début, de "piquer" des contes à d'autres, y compris en ayant été tellement touchés que nous n'avons pas ou très peu changé la façon de dire ni les mots.
Je raconte comment cela m'est arrivé dans mon 2ème bouquin, "Conter pour les petits", et mets en garde contre cela les débutants.
C'est humain : on apprend en imitant, comme le font les enfants. La seule parade, pour les sincères évidemment, est de repasser l'histoire par soi, et de donner sa source. Et face à un conteur qui se prend au piège, ne pas agresser mais expliquer.

Mais pour les vrais "piqueurs d'affaire", c'est un tout autre problème. Par exemple, quand mon livre "conter pour les petits a été épuisé et non ré-éditable par l'éditeur qui fermait, et que certains on commencé à piquer dedans pour publier, je me suis servi de mon blog pour publier certains des textes, histoire de pouvoir en prouver aisément l'antériorité. Puis j'ai fini par le faire ré-éditer chez l'Harmattan, ce qui a réglé le problème.
Cependant, parfois, on ne peut rien, sinon apprendre à se taire, à ne pas oublier que même les gens "fiables" peuvent parler sans savoir, qu'on peut vous écouter sans en avoir l'air... et aller de l'avant car, tout comptes faits, l'important, c'est le conte, pas le conteur !

Je signe de mon vrai nom : Hélène Loup



Modifi 1 fois. Dernire modification le 05/04/18 20:31 par mathilde pommier.

Re: voler un conte
Envoy par: la mere castor (Adresse IP journalise)
Date: mar. 3 avril 2018 13:32:43

Pour rebondir sur la discussion, je partage un lien vers un site que j'aime consulter de temps en temps, et particulièrement un article qui parle, entre autres sujets passionnants, des droits d'auteur. C'est là :
[iconoconte.hypotheses.org]
Rebondir et relancer un peu, j'aime ce forum qui nous apporte tant !


La Mere Castor

Aller la Page:  Page prcdente123
Page courante:3 parmi 3


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.