Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
Contes, Conteurs, le sens des mots ?
Envoy par: Aziliz (Adresse IP journalise)
Date: lun. 27 janvier 2014 14:08:01

Bonjour,

Je me permet de poster un nouveau sujet car la discussion a t lance dans un autre fil ( savoir sur le conte improvis) et je souhaiterai dvelopper un peu plus la discussion sur cet aspect.

Qu'est ce qu'un conteur ? Qu'est ce qu'un conte ?
Et si un conte est un conte transmis oralement depuis des gnrations et qu'un conteur est celui qui transmet les contes, comment appeler toutes les autres histoires qui se "content" oralement et tous les gens qui les racontent comme si c'tait des contes ?

Je me sens justement un peu cheval la dessus parce que justement, j'aime normment les contes, mais j'aime aussi beaucoup raconter des histoires "de maintenant" comme on en trouve dans les livres jeunesses (ou pas d'ailleurs) et je ne trouve pas de terme qui dcrive mieux ce que je fais/voudrais faire que "conteuse" mais j'ai l'impression que justement ce terme ce propos fait dbat...

Donc j'aimerais votre avis =)

[lailleurs.com]

"Parce que les contes sont fait pour

Re: Contes, Conteurs, le sens des mots ?
Envoy par: fabien.delorme (Adresse IP journalise)
Date: lun. 27 janvier 2014 17:05:55

Houl, tu poses des questions auxquelles personne n'a russi apporter de rponse dfinitive grinning smiley

Rponse brve : tu peux t'appeler "conteuse" sans problme.

Rponse plus longue : il y a ambigut sur ces termes, pour plusieurs raisons. D'abord, un "conte", a n'est pas la mme chose selon qu'on parle de littrature orale ou de littrature crite. Et puis, mme dans l'oralit, ce ne sera pas la mme chose selon que tu t'adresses telle ou telle personne. Le noyau dur qui fait consensus, pour lequel tout le monde s'accorde dire "c'est un conte", c'est la dfinition que tu donnes : une histoire multisculaire, transmise de bouche oreille, sans auteur identifi, patine par le temps.

Aprs, toutes les autres acceptions font dbat : les anecdotes du roman de Renart sont-elles des contes, les "contes et nouvelles" de Maupassant sont-ils des contes, les fabliaux sont-ils des contes, etc. Sachant qu'on retrouve dans ces histoires-l des trames issues de contes stricto sensu et vice versa.

Bon, c'est surtout une question thorique, mme si a a son importance a n'est pas fondamental pour nous conteurs. Si on t'embte, tu dis "ok, c'est pas un conte, c'est une histoire" et l'affaire est rgle.

Ah, justement parlons-en des conteurs. Le problme, c'est qu'en franais il n'y a pas d'autre terme tabli pour dcrire "quelqu'un qui raconte des histoires en gnral, pas forcment des contes stricto sensu". Certains se disent "diseurs", "affabulateurs", "raconteurs", etc. Notamment, Didier Kowarsky, ses dbuts, se voyait reprocher que ce qu'il faisait, ce n'tait pas vraiment "du conte", il a donc choisi de se dsigner "affabulateur", problme rgl, il a pu mener ses recherches formelles en toute libert. a peut aussi tre un choix "marketing" de ne pas se dsigner conteur, parce que le terme est parfois connot ngativement (c'est un truc vieillot, "chiant" et moralisateur le conte, et en plus c'est rien que pour les enfants, comme chacun sait). C'est un choix faire, mais il n'y a personne qui montrer patte blanche pour pouvoir s'octroyer l'pithte de conteur(teuse).


Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: Contes, Conteurs, le sens des mots ?
Envoy par: manuella yapas (Adresse IP journalise)
Date: lun. 3 fvrier 2014 23:08:07

Bonsoir Aziliz,

Une histoire doit-elle forcment tre sculaire pour tre un conte ? Bonne question laquelle j'espre que la rponse est non, parce que a voudrait dire qu'on a fait le tour de tous les contes possibles. Et j'espre bien que ce n'est pas le cas !
Et si on considre qu'une histoire doit tre sculaire, a veut dire que les premiers raconter des histoires parmi les Homo sapiens n'taient pas conteurs et qu'il aura fallu attendre un petit millier d'annes pour que ceux racontant ces mmes histoires soient appels conteurs.

En ce qui me concerne, partir du moment o tu racontes des histoires, quelles qu'elles soient, tu peux t'appeler conteuses. Et partir du moment o tu raconte une histoire, elle devient un conte.

La version anglo-saxonne du terme est plus explicite : storyteller


Bons contes !

Manuella

www.ludicontes.wixsite.com/ludicontes

Re: Contes, Conteurs, le sens des mots ?
Envoy par: Ezekiel R (Adresse IP journalise)
Date: lun. 16 mars 2015 19:10:42

Bonjour ! Jaime bien cette question, et trs peu arrivent y rpondre. Tous les soirs, et mme pour dautres occasions, jai lhabitude de raconter des histoires de diffrentes cultures mes enfants. Parfois, ce sont des contes populaires et dautres fois, ce ne sont que des rcits tirs dun roman ou dun film.

Re: Contes, Conteurs, le sens des mots ?
Envoy par: (Adresse IP journalise)
Date: lun. 16 mars 2015 20:34:29

Voil qui me parle. quand on me demande ce que je fais, je ne dis pas que je suis conteuse, mais que je raconte des histoires (d'ailleurs je n'ai aucune formation spcifique "conte") les gens me rpondent : Ah, vous tes conteuse, et voil l'tiquette colle.
Le mot anglais que rappelle Manuella : storyteller, me conviendrait mieux... tout a est un peu du chipotage et du jeu sur les mots, mais aprs tout, les mots ne sont -ils pas notre matire premire ?



Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.