Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
Cration de conte
Envoy par: bartata (Adresse IP journalise)
Date: mer. 6 septembre 2006 20:56:34

Bonjours tous,

je viens de faire une recherche sur le forum autour du plagia, du droit d'auteur et j'ai bein vu que c'tait un sujet qui fait dbat et autour du quel vous avez dj dbatu.

Seulement bien que j'ai appris des choses, je ne suis pas sur d'avoir tout saisie. Pour mieux me faire comprendre je devrait peut-tre en raconter un peu plus (normale pour un conteur, vous allez me dire).

Voil, j'ai model une histoire de lutin partir de diffrentes informatons que j'ai glan dans des livres traitant du sujet, j'ai reprie une trame assez classique de conte, inspire de trames de contes traditionnels de lutin et me voil avec une histoire que j'adore, qui passe trs bien en public. Mais je m'interroge, est-ce que j'ai le droit de la racont?

J'ai lu ce qu'a cri caroline castelli sur le sujet, j'ai trouv que c'tait un en effet une bonne ide de demander l'autorisation aux auteurs, de les citer. C'est tellement vident que je n'y avais pas penser. Peut-tre un peu par timidit...comment on demande henri gougaud ou autres.le plus simplement du monde, je suppose, on partage le mme amour du conte...

je sais, je fais un peu les questions et les rponses...c'est tout moi a.

Mais ce qui me drange le plus, c'est que la dernire fois que j'ai racont cette histoire, une personne est venu me demander d'o venait cette histoire, elle lui plaisait, je sentais qu'elle avait envie de la raconter, et l, j'ai paniqu, dans ma tte je me suis dit, elle est moi cette histoire, a tait ma premire raction et j'en ai pas t fier...c'est ce qui m'a fait rflchir, sur mon rle de conteur, de passeur, sur les discours que je teins sur la transmission du conte sur les droits d'auteurs et tout...

alors, j'envoie ce message, un peu comme une bouteille la mer, pour savoir ce que vous en penser mme si cela dj tait voquer.

Un peu aussi pour me remettre les ides en place...

merci



Re: Cration de conte
Envoy par: Michelle (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 7 septembre 2006 01:10:56

Moi je n'ai pas encore rgl cette affaire. La premire fois qu'une autre personne a racont, pratiquement mot pour mot, et sans m'en avertir, ce que j'avais racont quelques jours auparavant, je n'ai pas t contente du tout, il me semblait qu'on me drobait ce que j'avais fait.
A la rflexion j'ai trouv a flatteur : c'tait signe que mon travail avait t apprci, et je me suis dit que si j'avais t capable de faire une adaptation du conte traditionnel que j'avais choisi ce moment-l, je serais bien capable d'en faire une autre. Mais je ne l'ai pas fait, je n'tais plus motive, je n'avais plus envie envie de raconter cette histoire que j'avais mis du temps peaufiner, elle ne m'appartenait plus.

Certes les conteurs ont un devoir de transmission, mais il s'agit des contes dans leur essence, pas de copi-coll d'un conteur un autre. Il appartient chacun d'en donner son interprtation, et le mme conte dit par vingt conteurs aura vingt saveurs diffrentes.

Je prcise au passage que les contes traditionnels sont dans le domaine public donc ils ne sont pas soumis aux droits d'auteur, mais si un auteur contemporain y met la patte et en fait une adaptation personnelle, l il y a droits d'auteur. Par exemple les Contes de la rue de Broca ou les Contes de la Folie Mricourt de Pierre Grippari sont soumis aux droits d'auteur.

Pour en revenir ton histoire de lutin, tu as parfaitement le droit de la raconter, elle est bien toi et tu n'es pas oblige de la donner si tu n'en as pas envie. Et puis, si une personne dote d'une excellente mmoire auditive (a existe) la raconte, sois tranquille, ce ne sera jamais aussi bien que toi parce que cette histoire c'est la tienne.

Re: Cration de conte
Envoy par: Celine (Adresse IP journalise)
Date: mar. 12 septembre 2006 23:51:21

Bonjour Bartata,

une petite reflection sur ce sujet que je trouve CLE dans le milieu actuel des conteurs.
Si tu as crit cette histoire, mme en piochant dans les contes trad. pourquoi ne la raconterais-tu pas? c'est ton histoire et elle n'engage que toi, et si on te demande d'o elle vient rpond sincrement. Cration partir de.

J'ai discut avec M.Hindenoch ce sujet et il m'a claire en me disant qu'aux temps jadis, aux temps o les conteurs se comptaient sur les doigts de 6 mains, chaque conteur avait son rpertoir qui lui collait la poche. Quand un autre conteur lui demandait une histoire il tait libre de refuser ou de lui transmettre avec tout le non dit que peut comporter une histoire.
et quand il ne voulait plus raconter une histoire il pouvait la transmettre qui voulait la raconter.
Seulement maintenant il y a 100 fois plus de gens qui travaillent le conte et sur leur doigts se sont les billets de banque qui sont compts.
Alors le respect, le code moral, tous cela est oubli et on pique, on pompe,on plaggiase sans vergogne le travail d'un autre.

je suis alle en Polynsie chercher des histoires. Des anciens Marquisiens m'ont raconter des lgendes et mieux, certains me les ont confies. C'est un cadeau qui me donne les larmes aux yeux, qui m'interdit de trahir leur parole et qui pourrait me faire pousser les canines si j'entends un jour quelqu'un les raconter.
Pour les autres histoires que je raconte, celle que j'ai adapte depuis les livres, ma raction, je le suppose, sera moins vissrale.
Et puis sache une chose, celui qui copie ne connait pas le chemin que tu as parcourru pour cette cration, ce qu'il donne est son sommet d'interprtation alors que toi, dans ton interprtation, c'est ta base. L est toute la diffrence.
Si un jour tu veux reprendre une histoire quelqu'un soit sr de faire mieux.

Cline
ps: perso MIchelle, je n'ai plus envie de raconter les trois petits cochons, gras et dodus rose et mignon!

Re: Cration de conte
Envoy par: Michelle (Adresse IP journalise)
Date: mer. 13 septembre 2006 03:03:43

Merci de me laisser mes "trois jeunes porcs piques" mais j'espre bien que tu continueras raconter les "trois petits cochons", les tiens !

Re: Cration de conte
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 14 septembre 2006 12:41:42

"Si un jour tu veux reprendre une histoire quelqu'un soit sr de faire mieux"...Ae! Phrase terrible!... je me sens incapable de l'assumer.
1re raison: qui peut affirmer "cette histoire est moi!" ? (j'en disais une que je croyais sincrement de moi... et un jour quelqu'un m'a dit que son grand pre la racontait !)
ET SURTOUT comment faire mieux que ...ici un nom connu.. et le savoir ?
Non, dcidment, je continuerai selon ma perspective libertaire : je prends et l'on peut me prendre...

Re: Cration de conte
Envoy par: Sophie (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 14 septembre 2006 15:32:34

libertaire ou libertine ??hihi...

Re: Cration de conte
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 14 septembre 2006 15:46:21

Bravo Sophie ;-)) C'est vrai que le verbe prendre... j'aurais du ajouter un COD !

Re: Cration de conte
Envoy par: Sophie (Adresse IP journalise)
Date: ven. 15 septembre 2006 13:46:52

Quadri, j'en profite pour te faire un petit bisou... Et dis-moi : avais-tu au fait t intress par les contes bretons "amausants" (selon mi) que je t'avais fait passer ?

Re: Cration de conte
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: ven. 15 septembre 2006 14:56:14

Ah! je pensais t'en avoir accus rception, mais c'est vrai que je n'ai rien dit de la suite... je ne les ai pas utiliss car pour plus jeunes, selon moi; mais je les ai en rserve pour une autre occasion, merci.

Re: Cration de conte
Envoy par: bartara (Adresse IP journalise)
Date: ven. 15 septembre 2006 17:57:00

merci pour vos divers rponses...

Celine, je ne sais si en reprennant une histoire quelqu'un vouloir faire mieux et la bonne dmarche. Pour ma part, je pense que de pas trahir l'histoire ou l'artiste me convient mieux. Parce que tre meilleur que, c'est subjectif. Chacun value une performance suivant des critres qui lui sont propres, il me semble.

Aprs, c'est comment on reprend l'histoire, c'est sur, comme tu le dis travers le rponce De M Hindenoch chacun adapte sa sauce...

enfin, c'est simple cette histoire


Re: Cration de conte
Envoy par: ferianne (Adresse IP journalise)
Date: sam. 16 septembre 2006 11:06:38

bonjour

ce matin, samedi, par habitude je regarde les messages du site. Tiens des dernirs messages, et sur le thme la " cration de conte". Je donnais des cours sur la cration de contes personnels. Eh bien ! l'criture personnelle : c'est super ! d'une richesse propre chacun.
Le conte appartient au conteur, c'est son oeuvre.

On peut s'en inspirer, et donner la source du conte ( oralement ou par crit ) lorsque vous dites un conte, il est dans la rgle de dire, par exemple : c(est un conte iralandais, de Mx, poque, diteur, ou entendu lors de telles manifestions par..le conteur ou conteuse .

Un conseil, si vous voulez crer, crivez des contes, et signez les ! c'est votre travail.

si vous adorez les conteurs actuels comme' H.Gougaud par exemple, vous devez le dire : ce conte et l'un de gougaud, il s'est inspir de ...



Re: Cration de conte
Envoy par: Celine (Adresse IP journalise)
Date: lun. 18 septembre 2006 02:37:46

hiiiii!!
je savais bien que cette dernire phrase ferait ragir, Et bien c'tait un test.
elle n'est pas de moi, elle m'a t dite par quelqu'un avec qui j'ai suivi une formation, elle est tire du contexte de la discussion et il manque des morceaux que j'ai d'ailleurs oublis.

C'tait suffisament percutant pour montrer que parfois ce qui nous reste aprs avoir entendu quelque chose n'est pas toujours la plus profonde essence alors il vaut mieux toujours demander celui qui a parl avant, il a surement quelque chose vous transmettre!
je sais bien que comme cela elle n'a pas vraiment de sens avec notre travail.

enfin.
Bartara, si tu as trouv ta rponse tant mieux. Et bon conte

Cline

.


Re: Cration de conte
Envoy par: carolinecastelli (Adresse IP journalise)
Date: mar. 19 septembre 2006 15:18:05

Je comprend bien cette ide de demander car bien souvent en demandant l'auteur l'autorisation nous nous mettons dans la position de peut-tre en apprendre un peu plus sur l'histoire et aussi sur ce que nous en avons retenu.
Il m'est arriv d'aller demander un auteur si je pouvais raconter son histoire , il m'a demand de lui raconter, je l'ai fait, j'avais oubli certains dtails qu'il m'a rappel et du coup l'histoire avait une fidlit avec son essence, l'oralit.... Je me sentais encore plus inspire pour en faire mon histoire puisqu'elle m'avait t offerte.
Quand je ne peux pas joindre les auteurs en vrai, je leur tlphone je leur cris, leur mail. Tant que c'tait pour raconter l'histoire, personne ne m'a jamais rien dit, je leur montrais ma version, il me disait si ils taient ok et aprs en avant l'aventure avec cette histoire.
Par contre quand j'ai voulu en diter une (que je pensais diffrente dans son adaptation du collecteur) l le hola a t mis par le collecteur qui revendiquait le droit de l'diter en premier. je me suis incline ...Il y a tellement de belles histoires et d' auteurs et conteurs gnreux et partageurs.

Je raconte avec beaucoup plus de joie et d'entrain quand celui qui m'a fait aimer l'histoire est avec moi pour la raconter. Quand un auteur me dit vas-y raconte, l'histoire devient rellement ce cadeau retransmettre . Un peu comme des amis danseurs traditionnels ivoiriens qui me disaient, quand nous allons danser , sur la scne avec nous il y a tous nos anctres danseurs qui dansent ct de nous.

J'ai le sentiment que quand j'ai t autoris transmettre un conte par l'auteur ou le collecteur ou l'adaptateur, c'est comme si lui et tous ceux qui l'ont inspir taient avec l'histoire, lui donnant plus de forces.

Voici un petite mditation de midi

caroline

Re: Cration de conte
Envoy par: myriam bellaiche voiry (Adresse IP journalise)
Date: dim. 26 juillet 2009 02:47:37

bonjour bartara
moi aussi j'cris des contes. et un en particulier( Alban et le Royaume de Verre) j'essaie de le faire publier (mais trs dur) et quand il m'arrive de le raconter aux enfants je ne raconte jamais pareil mais la trame de l'histoire est l.
j'aimerais la mettre sur le net mais j'hesite.

MYRIAM BV

Re: Cration de conte
Envoy par: Ani Boquillon (Adresse IP journalise)
Date: mar. 28 juillet 2009 00:06:53

C'est tonnant ce post vieux de 3 ans qui remonte comme a...
Cela dit, la premire rponse de Michelle (6 septembre) est parfaite: rien ajouter.
Tout est dit. Et bien dit.
Relire. ( voix haute?)
Rflchir.
Comprendre.
***
Ne pas maquiller les choses avec un pseudo-romantisme de faade (il est des choses qu'il faut sauver, ce n'est pas en interdisant de les diffuser qu'on les sauvera...)
Ni jeter le soupon sur les besogneux d'un mtier qui en ralit n'existe pas - aprs avoir essay d'exercer un "nouveau mtier" pendant trente ans, la plupart des conteurs actuellement sur la place essayent de survivre dans un maquis administrativo-institutionnel, o les fameux "billets de banques" tombent plutt dans l'escarcelle des scnes subventionnes que dans la leur... a fait penser la loi Hadopi, qui sous couvert de "dfendre les droits d'auteurs", est en ralit une muraille pour les intrts des producteurs de l'industrie de la culture. sad smiley
Tout le monde devrait avoir le droit de vivre dcemment...
Heureux celles et ceux qui ont russi se crer une "niche cologique".
Et tant pis pour les autres? yawning smiley/
Et comme un conteur ne peut pas se taire, se recre un paysage du conte qui s'apparentera sans aucun doute celui qui existait dans le vieux temps... (du temps o, il y a bien longtemps, les riches n'avaient pas un sou et les souris faisaient la chasse aux chats) tongue sticking out smiley
Mais maintenant, on est dans un autre temps, faut s'y faire: les voitures marchent l'huile salade, et les ordinateurs fonctionnent avec le vent...
Gare aux institutions: la roue de fortune tourne, et, comme dit le Sage, si haut qu'on soit assis, on n'est jamais assis que sur son c** ^o^
Bonne route aux nouveaux, ne vous prenez pas trop au srieux, mais soyez srieux avec les histoires, et n'oubliez jamais que la premire qualit d'un conteur est d'tre libre... winking smiley


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: Cration de conte
Envoy par: myriam bellaiche voiry (Adresse IP journalise)
Date: mar. 28 juillet 2009 02:39:01

bonsoir Ani
merci de m'avoir RE: mais vois-tu j'ai aussi crer mon association " Au Royaume Des Contes" afin de faire la chose la plus cher mon coeur, cette soif de conter.
Je sais que tout n'est pas facile mais quand on aime une chose on fait en sorte de la partager.
car le conte est comme une petite brise qui souffle vers nos oreilles, puis sur nos lvres et enfin dans notre bouche pour que nous le racontons qui veux l'entendre.

MYRIAM BV

Re: Cration de conte
Envoy par: HARVEGE (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 6 aot 2009 13:40:47

C'est cela qu'il faut dire "je prend et on me prend" moi si on me "pique" une histoire cela m'amuse car celui qui la raconte ne le fera jamais comme moi(peut tre le fera t'il mieux) mais jamais comme moi car j'y met mes tripes et mes tripes sont moi!!!

[harvege.e-monsite.com]



Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.