Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: lun. 27 novembre 2006 19:17:39

C'tait dans les premires phrases d'un trs srieux bouquins de mthodologie en sciences sociales : " L'important, c'est de poser les bonnes questions"

Aussi, mon esprit tordu comme l'ordinaire s'est dit que la premire des bonnes questions, est de se demander " quelles sont les bonnes questions ? "

Questions subsidiaires - ou variations sur la mme question :

Y a-t-il des questions qui se posent ?
Y en a t-il une seule, ou plusieurs ?
Les rponses peuvent-elles s'ennoncer par crit sur un forum ?

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: lun. 27 novembre 2006 19:24:52

Y a-t-il des questions qui se posent ?
Oui, exemples:
Y a-t-il des questions qui se posent ?
Y en a t-il une seule, ou plusieurs ?
Quelles sont les bonnes questions ?
Les rponses peuvent-elles s'ennoncer par crit sur un forum ?


Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: laurent (Adresse IP journalise)
Date: mar. 28 novembre 2006 04:00:44

salut vous conteuses et conteuses

les vraies questions ?
ce sont celles que les personnes qui passent sur ce site vous posent.
en fait ces questions l n'arrivent pas toujours sous la forme d'une question elles sont sous-entendues.
parfois elles peuvent tre directes.
par exemple combien je dois prendre pour une intervention d'une heure?
c' est vrai je vous l'accorde elle est nulle ;
mais quand on commence ce metier ,on n'a pas de repre sur la rmunration.
cette question que je vous pose a t pose par une personne sur ce site et plus ou moins personne n'a rpondu d'une faon prcise.......
d'autres( vraies) questions qui arrivent d'une faon indirecte:
je cherche un conteur pour noel cela vous dit quelque chose?
et puis bien videmment la liste est longue.......je veux dire la liste des questions.
en ralit ce n'est pas tout fait de cette faon qu'il faut comprendre le sens de (vraie question) .
je veux dire pour les contes de noel ;nous aurions du se servir de cette dmande pour avoir un vrai dbat sur l'existence ou pas des contes de noel.
cela n'a pas t le cas et nous avons utilis cette occasion pour faire autre chose. en ralit J.M et QUAD je ne sais pas s'il existe de vraie question par contre je sais qu'il y a de vraies rponses et parce qu'elles existent.......
elles naissent de vraies questions.
bone nuit pour celles et ceux qui dorment et plus pour les couches tard

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: mer. 29 novembre 2006 20:18:18

En fait, Laurent, je ne sais pas depuis combien de temps tu frquentes ce forum, que j'ai dcouvert quasi depuis sa cration.
En fait, les questions genre " rmunration" et autres question techniques ont t traites de nombreuses fois avec gentillesse et srieux. Mais il y a toujours des gens pour les reposer, alors, force, on se met rpondre en racontant des conneries. En fait, si le Webmaster faisait une rubrique des questions qui se posent le plus frquemment en renvoyant sur les rponses qui ont dj t donnes et redonnes, a serait peut-tre utile, et a nous viterait de blaguer parcequ'on en a marre de rpter toujours les mmes choses depuis quelques annes dj...

Pour les contes de Nol, bien sr que non qu'ils n'existent pas, pas plus que le Pre du mme nom, vous n'allez pas me faire croire que.... si ? vous croyez aux contes de Nol ? Non...????

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: mer. 29 novembre 2006 21:01:38

Bonjour aux quteurs de questions !

Dites, une vraie question avant de revenir aux contes de Nol :
Existe t'il un ge - en plus, bien sr, de ses caractristiques particulires - partir duquel un conte est reconnu en tant que tel ?
Si oui, autres questions : lequel et... qui le dfinit ?

Pour moi, les contes de Nol "invents" ou inspirs d'autres traditions plus anciennes, il y a des centaines ou peut-tre dj plus d'un millier d'annes ont l'ge requis...
Et si je poursuis ma pense : Certains des contes de nos rpertoires sont peut-tre loin d'avoir leur barbe blanche, mais nous n'en savons rien smiling smiley
Nicole

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Sophie (Adresse IP journalise)
Date: mer. 29 novembre 2006 23:37:24

Nicole, alors si je te comprends bien la longvit donnerait la lgitimit ?!
Hmmm.... si j'tends ce raisonnement aux prjugs en tout genre dont sont victimes femmes, artistes, homosexuels, etc (catgories de population cites sans lien logique !) depuis des lustres, alors quelque chose ne colle pas !
Peut-tre qu'un "bon" conte de Nol (notion minamment subjective) serait d'abord une histoire, ancienne ou contemporaine qui parle vraiment celui qui la raconte. C'est le postulat que je choisis jusqu' ce que l'un d'entre vous me fasse changer d'avis.
J'ai le sentiment que ce qui irrite certains d'entre vous est le ct sucr vcu comme un passage oblig par certains (je n'en ai pas entendu pourtant, soit dit au passage !), qui correspondrait davantage donner ce que l'on croit que le public (ou les organisateurs ou les deux) attendent au lieu de suivre son inspiration. Le dbat n'est-il pas plutt pos l, si je vous suis bien ?
Quand meme un petit mot pour dire que'il faut aussi dcoder les demandes : des contes de nol c'est une atmosphre : le froid ou la chemine qui crpite (ou les deux), les surpises, la magie, les miracles au sens large, etc.Tout cela n'a rien de mivre ! Vivent les rves ! Je trouve a un peu tonnant de me voir dfendre devant d'autres conteurs une telle position.. !
J'attends de vous lire pour mieux comprendre !
Sophie

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 01:32:22

Sophie, merci de m'inviter prciser ma pense.
Par l'argument "temps", je souhaite juste souligner que ces contes de Nol contests, voire dcris ou nis, font pourtant partie de notre tradition depuis "longtemps" dj. L'anciennet ne lgitime rien par elle-mme, nous sommes bien d'accord !
Je te rejoins tout fait dans ta notion de "dcodage" et oui, la fte de Nol est propice la douceur, la joie, tout ce qu'apporte dans sa corbeille, le retour de la lumire.
Nicole

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Michelle (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 14:05:47

Il y a longtemps, bien longtemps... Une belle formule magique douverture de conte, seulement la notion de longtemps est tout fait relative. Dans les traditions europennes on clbrait les ftes du solstice dhiver bien avant lre chrtienne, mais les Saturnales des Romains taient loin de baigner dans une douce atmosphre feutre. Et la Fte des Fous de notre Moyen Age (clbre, suivant les rgions, Nol ou l'Epiphanie) se terminait dans de tels excs de toutes sortes que lEglise, au XV sicle, a d linterdire.
Alors, sauf le rcit biblique de la Nativit, les contes de Nol gs de plus de mille ans ne doivent pas tre bien nombreux.

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 15:05:16

Sera conte de Nol, tout conte que j'utiliserai comme tel.

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 15:25:53

Existe t'il un ge - en plus, bien sr, de ses caractristiques particulires - partir duquel un conte est reconnu en tant que tel ?

Hum.... toujours le mental, ce fameux mental si utile dans certaines circonstances, qui outrepasse ses limites...
L'ge idal est trois ans et demi. Mais il y a des enfants plus jeunes.

Est ce que la vie rclame une reconnaissance officielle en fonction de dfinitions soigneusement calibres, ou prfre-t-elle le bonheur des enfants et de ceux qui racontent ?

Pourquoi donc est-ce que la reconnaissance du conte en tant que conte nous parait donc si importante ?



Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Michelle (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 16:27:05

Ah ! ah ! Jean-Marc... j'ai cru aussi dans un premier temps qu'il s'agissait de "l'ge mental" de qui entend des contes ; la relecture, il m'a sembl qu'il s'agissait du millsime du conte (comme un bon vin) mais peut-tre me tromp-je...
Sinon, quel ge a-t-on la notion de "conte" ?... Quand on la notion de "mensonge" et a, c'est trs variable ! Mais qu'importe ?... Mme si l'on sait que ce sont des mensonges, on aime tellement se faire raconter des histoires !

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 16:38:19

Ah! selon moi,les deux dernires questions sont de bonnes questions!
A la 1re je rponds : L'ornithorynque ignore qu'il est le seul dans le genre bien dfini et soigneusement calibr nomm Ornithoryncus, et s'il le savait, je pense qu'il s'en foutrait compltement.
La 2 nde: ah,ah, mrite rflexion (formule pour dire que je suis pris de court!)

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 19:55:06

Tiens, tiens, nous voil nouveau nombreux sur le Forum, c'est bon signe !
Mon interrogation concernait bien le millsime suppos des contes et non celui des auditeurs. C'est vrai, la "magie de Nol" n'a plus de lien avec les Saturnales et la Fte des Fous qui relevaient d'un registre torride.Etonnante mutation...
La roue tourne, d'autres symboles naissent et s'affirment (pas uniquement, je veux le croire, sous l'influence des lobbys commerants)

Naissance des contes de Nol : plus ou moins de 1000 ans ? En vrit, cela n'a pas d'importance pour moi non plus, et mon 1er message n'avait qu'un but, celui de souligner leur existence, bien en amont des textes de commande. Si la littrature est souvent (trop) "sucre" en cette priode de l'anne, en cherchant bien, l'on trouve vraiment de beaux contes aussi.
Nicole

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 30 novembre 2006 21:11:25

C'est vrai, la "magie de Nol" n'a plus gure de lien avec les Saturnales , le culte de Mithra, la cueillette du gui...et la Fte des Fous qui relevaient d'un registre torride.Etonnante rcupration...
quelles sont les vraies questions ?

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: ven. 1 dcembre 2006 02:16:38

Quelles sont les vraies questions ? That is THE question !
Je ne crois pas l'ide d'un Age d'Or perdu jamais quelque part dans le pass, ni non plus que l'humanit s'gare parce qu'elle mute. Je crois une qualit de prsence au monde qui donne sens la vie, quelle que soit l'poque et
j'aime cette chanson de Jacques Brel :
"Telle est ma qute, trouver l'toile, que m'importent le temps et la dsesprance..."

Nicole

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: ven. 1 dcembre 2006 12:36:26

Quand on fait la qute et qu'on dort la "belle" toile, le temps doit paratre long et proche la dsesprance...
Les philosophies bien pensantes sont plus accessibles la panse remplie.
Ce n'est pas une question, c'est une rponse.

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: ven. 1 dcembre 2006 15:53:05

Philosophie bien pensante ? Qu'entends-tu par l ? Ca n'est pas la mienne en tout cas. Je n'ai pas t leve dans du sucre, ma vie a t parfois extrmement difficile, et oui, je sais ce que peut-tre la dsesprance.
N'empche : "Telle est ma qute, trouver l'toile..."
Nicole



Modifi 1 fois. Dernire modification le 01/12/06 15:54 par Nicole.

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Quadriconteur (Adresse IP journalise)
Date: ven. 1 dcembre 2006 15:59:18

Par l, j'entends les "philosohies" qui prchent de jolies ides sans tenir compte de ralits matrielles...

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: ven. 1 dcembre 2006 16:17:43

Ah ? Les poudres de perlimpinpin ? Je n'ai pas a dans mon poudrier.

Re: quelles sont les vraies questions ?
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: ven. 1 dcembre 2006 16:34:05

Tiens, une autre vraie question :
Quelle est l'origine de cette "poudre de Perlimpinpin" ? Monsieur Perlimpinpin tait-il un magicien, un gurisseur-arracheur-de-dents, le personnage d'un roman italien ?
Merci vos savoirs et sapience
Nicole

Aller la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.