Débats d'idées : Forum de Conteur.com
Pour défaire et refaire le monde
A Caroline
Envoy par: Jean-Marc (Adresse IP journalise)
Date: mer. 13 dcembre 2006 18:01:08

bonjour Caroline,
je dcouvre que je n'ai pas ton mail perso - je t'cris ici pourquoi pas

J'ai entendu dire un jour que le chemin que fait le conte dans le coeur de celui qui le reoit fait partie des grands mystres du monde. On sme, sans savoir quelles graines vont germer, ni dans combien de temps, ni mme si aucune se dcidera germer un jour

Il y a une histoire qui fait son chemin en moi depuis que je l'ai lue, en fait c'est toi qui me l'a raconte en la mettant en ligne sur internet. L'homme ramasse des toiles choues pour les rejeter la mer. Travail inutile ? Il y a tant d'toiles qui s'chouent, tous les jours, dans cette histoire, que cel ne fait aucune diffrence...

Mais pourtant si, cel fait une diffrence, une diffrence norme mme, pour celles parmi les toiles qui sont sauves

Ca a l'air simple comme a, cette histoire, et pourtant qu'est ce qu'il faut comme temps pour que cel murisse ! Cet homme n'est peut-tre autre qu'une de ces toiles, une qui aurait russi changer de regard ?

autre chose : je te fais un message priv


Re: A Caroline
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: mer. 13 dcembre 2006 18:58:41

Bonjour Jean-Marc
Je viens de te communiquer l'adresse de Caroline figurant sur son site.
Nicole

Re: A Caroline
Envoy par: castelli (Adresse IP journalise)
Date: jeu. 14 dcembre 2006 23:46:38

coucou,
je suis loin et ne lis pas mes mails rgulirement mais je reviens bientt...
sachez juste que les motions du retour la source sont intenses !!!

Re: A Caroline
Envoy par: Nicole (Adresse IP journalise)
Date: ven. 15 dcembre 2006 00:35:34

Bonjour ce pays qui est aussi celui de mes anctres smiling smiley
Et Viva Madinina !
Nicole

Re: A Caroline
Envoy par: Ani Boquillon (Adresse IP journalise)
Date: lun. 11 juin 2007 02:24:41

Salut !

C'est rigolo de tomber sur ce post
C'est moi qui avais mis cette histoire sur le site de Caroline grinning smiley

Quand je la raconte, je termine en disant que les conteurs sont comme cet Indien qui ramassait des toiles de mer pour les "remettre flot" : nous ramassons des histoires choues sur la grande plage de l'oubli des hommes, et nous les rejetons dans l'ocan des contes
vous de conter votre tour cette histoire, pour qu'elle puisse continuer son chemin et rester longtemps dans les flots de la mmoire des hommes!



Dsol, seuls les utilisateurs enregistrs peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.