Quêtes : Forum de Conteur.com
Vous cherchez un conteur, une conteuse ? Vous êtes conteur/euse et vous voulez proposer vos talents ? C'est ici !
Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
A propos de tarifs
Envoyé par: macath (---.famille-blanc.fr)
Date: ven. 7 septembre 2012 22:45:16

Bonsoir,

je viens de créer une association de type loi 1901 avec une amie. j'ai conté pendant quelques années dans une association de conteurs amateurs bénévoles? Pour des raisons de santé j'ai dû cesser cette activité. Depuis deux ans j'ai repiqué à la chose principalement à la strucutre multi-accueil de ma ville. j'ai rencontré une jeune femme très intéressée par l'art du conte. j'ai donc continué mes prestations bénévoles avec elle. Tout se passe très bien entre nous. Etant donné l'âge du public de crèche, nous avons besoin de beaucoup de matériel(style marionnettes, peluches...) et de décors (fabriqués avec les moyens du bord) nous avons eu l'idée denous associerafin de percevoir une rémunération qui nous permettrait de rentrer dans nos frais et de pouvoir investir dans du nouveau matériel. Mon problème concerne le tarif à proposer pour nos prestations. Je pense bien appliquer un tarif dégressif si nous continuons sur le mode d'une prestation par mois concernant la crèche. Mais encore une fois quel tarif de base appliquer sans se brader et sans être trop gourmande? Ma collègue me parle de 50 euros pour une demie heure de conte... Qui pourrait me conseiller? merci



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/11/12 16:17 par macath.

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: manu67 (---.evc.net)
Date: sam. 8 septembre 2012 01:01:21

salut
50 euro pour une demie heure , vu le travail que cela représente dans une crèche c'est vraiment peu . Cela ne tient même pas compte du travail de préparation , et ne parlons pas de déplacement .Je suis sûre que si tu fais le décompte des heures que tu passes à préparer tes histoires , tu t’apercevra que 50 euros ce n'est même pas e smic horaire , d'autant que les crèches ont en générale les moyens .
personnellement ce que je fais c'est de demander d'une part une compensation de 0.51 ct du kilomètre pour un déplacement , c'est le tarif utilisé pour toutes les administrations et en générale cela ne pose pas de problème .
pour te donner un exemple , mon premier salaire en tant qu'amateur c'était une bibliothèque qui me l'avait payé c'était 200 euro . personnellement j'étais estomaqué , c'était il y a 5 ans . mais la Dame trouvait cela tout à fait normale .
C'est d’ailleurs la première à m'avoir encouragée à continuer.
Alors pour ma part tu peux facilement doubler la somme que tu demande , voir tripler .
ce n'est pas seulement ton heure ou ta demie heure de conte que tu propose mais tout un travail en amont , des recherches des effets et surtout n'oublie jamais que ce que tu propose c'est du rêve et que le rêve n'a pas de prix.Il est bien connu que ce qui n'a pas de prix est difficile à évaluer , certes mais réfléchi un peu vendrais tu un de tes rêve pour 50 euro ? alors dans tes 50 euro , il y aurai: du rêve , de la culture , de la joie , du travail .
vraiment 50 euro est-ce suffisant ,
bonne journée Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re:A propos de tarifs
Envoyé par: macath (---.famille-blanc.fr)
Date: sam. 8 septembre 2012 16:00:12

Merci beaucoup de votre réponse. j'avoue que j'avais un peu le moral dans les chaussettes lorsquej'ai envoyé cette discussion. j'avais rencontré dans l'après-midi la directrice de la crèche où je "sévis" depuis deux maintenant avec ma collègue bénévolement. de plus avant cela je faisais partie d'une association de bénévoles également. Bon disons que nous ne sommes pas des débutantes et que la dame en question commence à nous connaître il a fallu tout de même qu'elle joue les marchandes de tapis. Il est vrai que tout le travail produit en amont est considérable surtout pour cette tranche d'âge. je m'arrangerais pour lui faire savoir qu'en conservant ce tarif nous lui faisons une fleur. je suis contente d'avoir découvert votre forum, je repasserai sûrement par là et encore merci beaucoup de votre réponse. je suis allée sur votre site, j'aime beaucoup.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/11/12 16:23 par macath.

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: manu67 (---.evc.net)
Date: dim. 9 septembre 2012 01:04:52

il n'y a pas de quoi ,
je suis heureuse que m'a réponse ait servi. si cette dame te pose encore des problèmes
donne lui ce petit texte que j'ai trouvé sur face book :

la prochaine fois qu'un restau te demande de jouer gratos:
vu sur un site d'annonce US
Nous sommes un petit restaurant au centre ville et nous recherchons des musiciens solos pour jouer dans notre restaurant pour leur permettre de promouvoir leur musique et vendre leur CD.Ce n'est pas un job quotidien mais seulement pour des occasions spéciales qui pourrait devenir une activité quotidienne le soir si nous avons une réponse positive.
Votre musique doit être plutôt jazz , rock , folk ,world , voir métissée.
vous êtes intéressés pour promouvoir votre musique ? répondez dés que possible .
Réponse faite à cette annonce par un musicien :
Bonne année ! je suis un musicien doté d'une grande maison à la recherche d'un restaurateur qui viendrait promouvoir son restaurant , en faisant à diner pour mes amis et moi même .Ce n'est pas un job quotidien , juste pour des occasions spéciales qui pourrait devenir une activité quotidienne, si nous avons une réponse positive .
Plutôt des diners raffinés et exotiques , avec une cuisine de type ethnique ou internationale.Vous êtes intéressé pour promouvoir votre restaurant ? répondez dés que possible
.
quand à mon blog , merci beaucoup j'essaye de faire en sorte qu'il ressemble le plus possible à ce que je propose .
Bon courage il faut parfois beaucoup argumenté , n'oublie pas que ce que tu donne lors de tes prestations c'est énorme . Mais bien évidement ce genre de personne on en rencontre tous les jours
Bonne journée
MaÏkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: HARVEGE (88.168.168.---)
Date: lun. 10 septembre 2012 15:35:56

Tout à fait d'accord avec Manu! en ce qui concerne la rémunération.
(l'autre jour j'ai demandé à mon boulanger de m'offrir une baguette bénévolement...et ...IL a refusé!...pff)


[harvege.e-monsite.com]

Re: A propos de tarifs
Envoyé par: macath (---.famille-blanc.fr)
Date: lun. 10 septembre 2012 16:44:34

Coucou,

De toute manière je me rends compte que le travail intellectuel est très mal considéré. De plus quand on a habitué les gens à faire ce travail bénévolement, il n'est pas simple ensuite (même s'ils ont trouvé que c'était une très bonne idée) de dire qu'on se met en association histoire de ne pas en être trop de notre poche. ce qui a failli me faire hurler de rire , c'est que cette brave directrice m'a dit d'aller voir ce qui se faisait par ailleurs en matière de rétribution et puis "oh la la la, il faut que je trouve un spectacle pour Noël (par des pros sous-entendu)". je crois que j'ai vécu un grand moment de solitude à ce moment-là. Ma foi, des oreilles il n'en manque pas et des marmots non plus. :-)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/11/12 16:23 par macath.

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: annie Brault-Théry (---.d4.club-internet.fr)
Date: lun. 10 septembre 2012 17:02:10

Voilà pourquoi les crèches se plaignent de ne pas trouver de conteurs.

C'est vrai que pour des non conteurs , ce petit moment leur paraît bien insignifiant . Il faut savoir ce que cela demande de temps , d'investissement , de richesses ,de rigueur ,de connaissances du monde du conte et de la petite enfance . Tout doit être "ficelé" par soi-même parce qu'il n'y a rien pour ces petits bouts de choux qui n'ont pas 3 ans.
Et pour peu que ce jour là l'un d'entre-eux soit mal luné , que personne ne sorte avec lui malgré le fait qu'il dérange les autres , et voilà tout votre travail à l'eau parce que Dieu!que les larmes sont contagieuses à cet âge là.

A une directrice de crèche qui se plaignait de ne trouver personne et qui me disait n'avoir aucun budget pour me rémunérer je lui argumentai que cela , en plus du reste me coûterait tout de même la bagatelle de 60km de déplacement .Elle m'a répondu mais moi , je les fais bien tous les jours pour venir travailler !

Alors , ces établissements font venir une fois par an , une grosse organisation avec beaucoup de zim zim boum boum ,cela leur coûte très cher , mais pour ce "spectacle" ils reçoivent une aide de la municipalité ou autre.

Ce qui fait que quand nous arrivons avec toute la modestie mais la Profondeur de nos contes , nous sommes pris pour de bien modestes artistes et l'on s'entend dire , "Ah dis donc , l'année dernière , c'était drôlement bien! y'avait plein du musique et plein de lumières de toutes les couleurs " Ah oui , et qu'est-ce qu'on leur a raconté? Oh , on ne s'en souvient plus !

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: fabien.delorme (Modérateur)
Date: lun. 10 septembre 2012 18:21:09




Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: manu67 (---.evc.net)
Date: lun. 10 septembre 2012 19:02:27

salut
pour information certains conteurs se font payer 800 euro , tant mieux s'ils trouvent des engagements même à ce prix là c'est donné . Mais bon alors ta directrice elle peut se rhabiller 50 euro c'est de l'exploitation pure et simple. si tu veux je veux bien te faire un courrier avec ce que je demande et tu n'auras qu'à lui mettre sous le nez . Na !
si d'autre peuvent faire pareil après tout pourquoi pas . Que tu sois amateur ou professionnel tu passes du temps sur ce que tu fais .
un jour une brave dame m'a demandé de venir en maison de retraite pour raconter des histoires , elle m'a demandé mon prix et quand je le lui ai donné elle à commencé à pleurer sa mère que c'était trop cher , pour une heure rien qu'une heure . j'ai essayé de discuter , elle a fini par me sortir que le Smic horaire était de tant et qu'elle ne comprenais pas pourquoi je demandais autant .
A l'époque , j'ai été plutôt secouer,mais il est un fait que maintenant je lui mettrais le détail du temps passé pour préparer tout çà, plus le calcule au smic horaire , je suis sure qu'on dépasse largement mon prix.
Au moins hier ma petite prestation a eu un mérite de ce point de vu là ,: on m'a posé au moin 5 fois la question : mais vous les connaissez toutes ces histoires là ?
Eh bien oui chère madame ou cher monsieur , mais je ne fais pas que les connaitre , je fait corps avec toutes ces histoires ce qui est bien autre chose que de recracher son texte .
ce n'était pas dit dans les même termes , mais j'ai eu une lueur de respect dans leur yeux à tous et çà , çà réchauffe le cœur
Bonne journée
Maïkan .

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: HARVEGE (---.fbx.proxad.net)
Date: lun. 10 septembre 2012 19:28:00

[fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net]
Faites passer!

[harvege.e-monsite.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10/09/12 19:28 par HARVEGE.

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: manu67 (---.evc.net)
Date: lun. 10 septembre 2012 20:52:38

Yes la version en français je prend .
merci Harvege

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: HARVEGE (---.fbx.proxad.net)
Date: lun. 10 septembre 2012 22:33:12

Et en breton ...c'est pour bientôt (lol)

[harvege.e-monsite.com]

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: Ani Boquillon (---.fbx.proxad.net)
Date: mar. 11 septembre 2012 01:01:27

manu67 Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> (…) elle a fini par me sortir que le Smic horaire était de tant et
> qu'elle ne comprenais pas pourquoi je demandais autant .
> A l'époque, j'ai été plutôt secouer, mais il est
> un fait que maintenant je lui mettrais le détail
> du temps passé pour préparer tout çà, plus le
> calcule au smic horaire, je suis sure qu'on
> dépasse largement mon prix.

Bien sûr, c'est comme l'artisanat, on ne peut jamais facturer le VRAI prix de la prestation ou de l'oeuvre… (sauf si on fréquente les milieux ultra-friqués, qui sont parfois conscients du prix des choses, même s'ils ne veulent pas toujours le payer…) winking smiley
Et en plus on se demande bien pourquoi tous ces gens-là voudraient qu'on soit payés au Smic… Avec des années (voire des dizaines d'années) de métier, il faudrait toujours être payés comme des débutants???
Je doute que les responsables de ces structures soient eux-mêmes payés au Smic… Là aussi, il y a une forme de mépris.

*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: fabien.delorme (Modérateur)
Date: mar. 11 septembre 2012 02:00:07

Ce que les gens oublient, en général, c'est que le travail artistique, en tout cas celui que les conteurs proposent, ce n'est pas vraiment du salariat (même si, administrativement, c'en est pour ceux qui sont sous le régime de l'intermittence), c'est une prestation de service. À ce titre, raisonner en salaire horaire n'a pas vraiment de sens. Celui qui vend des biens ou des services n'est pas payé à l'heure, il est payé à l'acte. C'est le cas des coiffeurs, des garagistes, des bouchers, des médecins, des agents immobiliers, des plombiers, des menuisiers, des couvreurs, des avocats, des épiciers, des consultants et des conteurs (liste non exhaustive winking smiley ). Aucun n'est payé uniquement en fonction du temps qu'il passe avec son client (parce que, sinon, le boucher qui met 20 secondes à découper trois tranche de jambon et à les mettre dans un papier pour me facturer 3 euros, ça fait 540 € de l'heure, bonjour l'arnaque par rapport au SMIC !).

Je crois (mais je peux me tromper) que c'est le régime de l'intermittence qui masque cette réalité (puisque celui qui achète le spectacle est l'employeur de l'artiste, pas son client). Et puis, les clients des conteurs sont la plupart du temps des salariés pour qui tant d'heure de travail = tant de salaire, et inversement.

Fabien Delorme
[www.fabiendelorme.fr]

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: manu67 (---.evc.net)
Date: mar. 11 septembre 2012 11:10:03

salut Fabien
çà c'est bien trouvé , la prochaine fois je lui demanderai combien elle dépense chez le coiffeur et je multiplie par le nombre de spectateurs .
je suis sur que çà va le faire : c'est concret ,directe et sans bavures .
le coup du boucher aussi il est pas mal .
comme tu dis nous avons un sacré travail de "sensibilisation "(voir d'éducation si j'osais ) à faire .
Bonne journée
Maïkan
PS:
dommage que je ne connaisse pas bien l'alsacien , çà serai as mal aussi (je parle de la pancarte)


*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: Hélène Loup (---.249-224-89.dsl.completel.net)
Date: ven. 21 septembre 2012 13:17:36

Petite anecdote : des chercheurs du CNRS ont eu la même réaction, comparer le fait qu'il font "gratis" (pas toujours cependant) des conférences, et le fait de payer une prestation d'un artiste. C'est ma fille, elle-même de ce milieu, qui a réagi : mais eux, ils sont salariés, et leurs frais de déplacement et hébergement sont pris en charge. Leur salaire est certes insuffisant pour reconnaître leur compétence, mais il tombe régulièrement à la fin du mois. L'artiste, lui, est payé à l'acte. Et comme tel, chaque "acte" doit être conçu comme unique, comme devant être de grande qualité. Il n'a pas le droit à la médiocrité, même pas à être moyen, et il doit se renouveler souvent. Ce n'est pas du tout la même chose.

H

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: Ani Boquillon (---.fbx.proxad.net)
Date: ven. 21 septembre 2012 18:40:10

Fabien :
Citation:
Je crois (mais je peux me tromper) que c'est le régime de l'intermittence qui masque cette réalité (puisque celui qui achète le spectacle est l'employeur de l'artiste, pas son client).

Et crois-moi, j'entends souvent pis que pendre sur cette histoire d'intermittents (moi qui ne le suis plus depuis trrrrrrrrrèèèèèèès longtemps…)
Quand tu entends que «les artistes sont des assistés» et qu'ils sont «grassement payés par les Assedic», ben j'avoue que les bras m'en tombent un peu… surtout quand on sait que la plupart des artistes précisément soit ne sont pas intermittents soit arrivent très difficilement (ou pas du tout) à boucler leur quota de cachets, alors que bien entendu ils cotisent — et parfois à fonds perdu, alors même que leur survie est, à proprement parler, menacée.
Cette histoire est une belle manipulation (diviser pour régner…), et qui fait "carrière"… mais qui donc l'a lancée? sad smiley

*******
Ani Boquillon * conteuse *



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/09/12 18:41 par Ani Boquillon.

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: macath (---.famille-blanc.fr)
Date: ven. 21 septembre 2012 18:50:21

Bonsoir,

je remercie toutes les personnes qui ont répondu à ma question, cela m'a bel et bien aidée ne serait-ce que pour être plus sûre de moi lorsqu'on demandera à ma collègue et à moi un "tarif" pour raconter nos histoires. C'est très gentil à vous. Encore merci.

lescontesdederrierelafenetre@gmail.com
[lescontesdederrierelafenetre.blogspot.fr]

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: Hélène Loup (---.249-224-89.dsl.completel.net)
Date: ven. 21 septembre 2012 21:12:56

Ce fut un plaisir, Macath.

H

Re: Les contes de derrière la fenêtre
Envoyé par: Ani Boquillon (---.fbx.proxad.net)
Date: ven. 21 septembre 2012 23:14:32

Un plaisir, Hélène, je t'admire… smiling smiley
Juste une mise en garde, Macath…
Bonne route à toi !


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.