Contes : Forum de Conteur.com
Vous cherchez un conte ? Vous voulez proposer une histoire ou discuter d'une interprétation ?
un conte sur la citrouille
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 6 octobre 2011 13:55:04

bon j'ai beaucoup cherché pour ma citrouille et j'ai fini par pondre çà , pour tout petit évidement . je la raconte avec une fausse citrouille qui devient au fur et à mesure une citrouille Halloween.
bonne journée
manu67



La petite citrouille généreuse


Il était une fois, un pied de citrouille, il habitait dans un grand jardin, près d'une rhubarbe, aux tiges rouges et aux feuilles épanouies.
Un jour, il entama la conversation, malgré sa timidité, avec Madame rhubarbe :

« Je fais plein de fleurs, lui dit –il, mais jamais une seule abeille ne vient me visiter, je voudrais beaucoup porter un fruit couleur de soleil comme les potirons mais rien de rien, les abeilles ne s’approchent pas, elles me boudent . Crois-tu que C’est à cause du tas de fumier ? Là, à côté ?»Et le plan de citrouille pleurait à chaudes larmes sur le printemps qui passait sans lui offrir ne serais-ce qu’un soupçon de fruit. Il fit tant de vacarme qu’une abeille passant par-là exauça enfin ses vœux et bientôt un petit fruit jaune pâle se balançait au bout de la tige du plan de citrouille. En l’honneur de la petite abeille, le plan de citrouille l’appela « chant d’abeille ».Le plan de citrouille prenait un soin jaloux de sa petite « chant d’abeille », écartant tout animal nuisible qui pourrait abimer son fruit, la nourrissant du meilleur de sa sève.
Les jours passèrent puis les mois, et « chant d’abeille » devenait de plus en plus belle, de plus en plus orange et de plus en plus gosse .Elle était magnifique et était la fierté du plan de citrouille. Pas un jour sans qu’il ne parlât des progrès de « Chant d’abeille », aux oiseaux, aux fourmis et aux habitants du jardin en générale.
« Regardez ! Dame Rhubarbe, comme ma petite « Chant d’abeille » grandit bien ! Elle vient de faire sa première feuille…. »
« Regardez ! Dame Merle, comme ma petite « Chant d’abeille » a une peau brillante et comme elle grossit bien… »
« Regardez ! Dame Mulot, comme ma petite « Chant d’Abeille » est généreuse et polie, pas un habitant du jardin à qui elle ne sourit…. »
« Chant d’abeille »devint aussi généreuse que gigantesque et bientôt tous les animaux du jardin vinrent discuter avec elle .Elle les écoutait et les conseillait, et parfois applaudissait au trille des merles, au bourdonnement du bourdon ou encore au concert du vent dans les branche .Bref ! C’était une citrouille heureuse, et généreuse.
Hors un jour d’automne, qu’elle cirait la surface de sa peau orange pour la faire briller au soleil elle entendit un oiseau se lamenter.
« Qu’avez-vous donc dame Merle ? »
« Oh ! Voilà l’automne, et bientôt je n’aurais plus rien à manger, l’hiver va venir et tout cacher sous son manteau de neige .Oh non je ne supporterais pas cela une année de plus. Oh ! Malheur, de malheur, catastrophe et malédiction !.... »
-Chère Dame Merle qui est donc cet affreux personnage que je lui dise ma façon de penser, à tourmenter ainsi une amie très chère ?
-Mais ma pauvre petite ! C’est l’hiver le froid et la bise, les jours gris et tristes qui vont commencer ! Vous ne savez donc rien ? Monsieur plan de citrouille ne vous a donc rien dit ? Que vais-je devenir ? Que vais-je devenir ?
« Chant d’abeille » était bien embarrassée et peinée pour dame merle .Alors elle souleva son chapeau, sortie toutes ces graines et les déposa sous le tas de fumier.
- Dame merle ne pleurez plus, mes graines vous nourriront tout l’hiver, en échange promettez moi de bien les surveiller et d’en laissez quelques-unes pour que mon père, « plan de citrouille » puisse pousser l’année prochaine.
- Oh chère petite, le vent qui souffle au printemps je ne l’oublierai pas. »
Et d’un coup d’aile Dame Merle partit raconté à quel point « Chant d’oiseau » était généreuse.
Quelque jours plus tard, Dame Coccinelle vint à passer en raz motte près de « chant d’abeille » en poussant des Oh là !la !la !la !la !la ! Sur tous les tons. Alarmée, « chant d’abeille » la questionna.
« Ma pauvre enfant ! Vous ne pouvez rien pour moi. C’est insoluble le vieille arbre qui nous servait d’abris bien chaud pour l’hiver .Pchittt ! Comme çà par enchantement on ne sait pourquoi .Qu’allons-nous devenir lorsque le froid, la bise les jours froids et tristes vont commencer ? C’est sur nous ne survivront pas ! »
Alors « chant d’abeille » réfléchi elle demanda à dame et sieur escargot de creuser sous son écorce le plus possible afin de créer comme une caverne dame et sieur escargot creusèrent chacun de leur côté avec rapidité .Aussitôt « chant d’abeille » demanda au vent de souffler un vent chaud et parfumé pour sécher son écorce .Puis elle appela Dame coccinelle :
« Chère madame , je vous propose , ma protection pour cet hiver, voyez l’espace est grand ! En échange, lorsque « plan de citrouille » aurai fait une nouvelle fille, je compte sur vous pour la débarrasser de ses pucerons.
-Oh chère petite ! Par le vent du printemps, je ne l’oublierais pas ! »
Et dame coccinelle s’installa pour l’hiver à l’intérieur de la citrouille avec toute sa petit famille.

A quelque temps de là Deux enfants Hallo et Ween , vinrent à passer .La fin octobre était encore bien chaude mais ils préparaient les décorations de la toussaint et cherchaient dans le jardin une belle citrouille. Dès qu’ils virent « chant d’abeille » ils s’écrièrent :
« C’est elle ! C’est notre citrouille ! Nous n’avons même pas besoin de l’évidée regarde !
- Elle a même les deux yeux déjà creusés, il suffit de creuser la bouche et voilà dit Halo
-Je crois même qu’on pourra la garder pour l’année prochaine dit Ween
Alors ils emmenèrent notre « Chant d’Abeille » lui creusèrent une bouche mirent une bougie dedans et « Chant d’Abeille » rayonna d’une lueur douce et orangée sur le pas de la porte de Halo et Ween pendant plusieurs jours. Elle fut admirée partout le monde. A la suite de quoi ils Halo et Ween la rangèrent dans le garage avec précaution sans déranger les coccinelles endormies.
Le printemps suivant un plan de citrouille poussa au même endroit et la sœur de « chant d’abeille »pris sa place plan de citrouille l’appela « petite merveille » et raconta encore à tous les habitants du jardin ses progrès avec fierté. Dame Merle et Dame Coccinelle avaient bien travaillé.
Et c’est ainsi que chaque année « Chant d’Abeille » la citrouille éclaire notre nuit d’halloween.









*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.