Contes : Forum de Conteur.com
Vous cherchez un conte ? Vous voulez proposer une histoire ou discuter d'une interprétation ?
menteries
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 26 janvier 2012 13:10:44

ENCORE MOI!!
J'aurais besoin rapidement ( comme d'habitude ), de 3 ou 4 petits contes de menteries
Mais très très courts . Cela vous inspire? Alors ...
A vos clavier collègues ! Et merci d'avance

Re: menteries
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 26 janvier 2012 15:31:43

salut !
tu as le conte des 24 heures qui est dans "contes insolents et insolites" de Muriel Bloch . c'est un conte qui doit être tiré d'ailleurs à mon avis , probablement un conte juif mais à tous les coups polonais.
c'est l'histoire d'un seigneur qui demande aux voyageur des histoires en échange du vivre et du couvert pour la nuit, mais il devient de moins en moins hospitalier car il connais selon lui toutes les histoires .Mais un jour un homme vient et raconte le conte des 24 heures . en fin de compte le seigneur se fait roulé en beauté. Mais sans doute l'as -tu déja .
bonne journée
manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/01/12 15:33 par manu67.

Re: menteries
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 26 janvier 2012 18:13:41

Non , je ne l'ai pas Manu et je ne connais pas cet ouvrage du Muriel Bloch . Je n'ai que ses 365 jours de gourmandise ... et autres .

Je t'envoie un MP ce soir Manu

Re: menteries
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 26 janvier 2012 19:51:08

hello si tu veux je peux te le scanner , mais j'ai pas encore configurer l'appareil . je vais voir çà ce soir et je pourrais te l'envoyer .
a + manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: menteries
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 26 janvier 2012 22:08:31

yes , j'ai réussi à installer mon scanner . si tu veux je peux .
bonne soirée manu

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: menteries
Envoyé par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 26 janvier 2012 22:33:26

j'en ai déjà parlé ici mais je ne sais pas si je l'ai envoyé
c'est un conte que j'adorre:

Le roi et ses trois filles
Il était une fois un roi qui avait trois filles, c'est-à-dire qu’il en aurait eu trois s’il en avait eu une de plus. Mais, on ne sait trop comment, l’aînée n’était pas née. Elle était très belle, elle avait beaucoup d’esprit et elle parlait plusieurs langues étrangères à la perfection, comme l’affirment tous les auteurs de cette époque, quoique aucun d’entre eux ne prétendent qu’elle ait jamais existé ;
Il est tout à fait certain que les deux autres princesses étaient loin d’être des beautés : la deuxième était bègue et borgne et la plus jeune avait de vilaines dents et une seule jambe , ce qui faisait qu’elle dansait plutôt mal.
Comme il était peu probable que sa majesté ait d’autres enfants, étant âgé de quatre vingt sept ans, deux mois et treize jours quand sa reine mourut, les habitants du royaume étaient très anxieux de voir les princesses se marier.
Mais il y avait un obstacle de taille à cet évènement : le roi insistait pour que sa fille aînée fût mariée la première ; et comme cette personne n’existait pas, il était très difficile de lui trouver un mari à sa mesure.
Les courtisans approuvaient tous la résolution de sa majesté, mais dans le peuple il y avait un nombre important de mécontents, la nation était déchirée en différentes factions :
Les ronchons affirmaient que la seconde princesse était l’aînée et devait être déclarée héritière apparente de la couronne, d’autres soutenaient qu’il n’y avait jamais eu de princesse borgne et bègue que donc qu’il ne pourrait y en avoir et ainsi la place devait revenir à la plus jeune ;
On ne peut imaginer quelles animosités et quelles querelles cela suscita.
Tandis que la nation se retrouvait dans cette situation de crise, se présenta le prince de quifferiquimini,, qui aurait été le héros le plus accompli de son temps , s’il n’était mort et s’il parlait un tout autre langage que l’égyptien et s’il n’avait pas eu trois jambes.
Malgré ces défauts, les yeux de toute la nation se tournèrent immédiatement vers lui, et chaque parti souhaita le voir épouser la princesse qu’il soutenait.
Le roi le reçut avec les plus grands honneurs, les princesses étaient si entichées de lui qu’elles devinrent plus ennemies que jamais.
Les dames de la cour inventèrent mille petites modes à son image : tout devait être à la « quiffériquimini » : hommes et femmes à la mode se poudrèrent le visage de blanc pour paraître le plus cadavériques possibles, leurs vêtements étaient brodés de hiéroglyphes et toutes les tables, toutes les chaises, tous les tabourets, tous les lits n’eurent que trois pieds : mais cette mode fut rapidement abandonnée car elle était très malcommode.
Le prince qui, depuis sa mort, n’avait qu’une très faible constitution, était un peu las de cet excès d’attention et aspirait souvent à se retrouver seul dans son cercueil.
Mais sa plus grande difficulté était de se débarrasser de la plus jeune princesse qui avait mis le grappin sur lui et était en admiration pour ses trois jambes, elle qui n’en avait qu’une.
A vrai dire, ce fut l’aînée qui fit sa conquête, et un certain mardi matin il se précipita chez le vieux roi, lui apprit son amour et lui demanda la princesse en mariage.
Rien ne pouvait égaler la joie du vieux monarque qui se jeta au cou du squelette du prince, mouillant ses joues creuses de chaudes larmes, et lui accorda sa requête.
Il y eut pourtant un énorme obstacle à cette union : la loi du pays interdisait à quiconque de se marier avec un membre de sa famille.
Or une femme qui ne fut jamais et un homme qui avait été furent considérés comme cousins….
C’est ainsi que les deux amoureux s’enfuirent et qu’on n’entendit plus jamais parler d’eux.
Le roi finit par mourir , la seconde princesse épousa un marchand de couleurs et quand à la plus jeune, , elle perdit la raison, fut internée dans un asile de fou réclamant jour et nuit un mari à trois jambes.
D’après « contes hyéroglyphiques »d’Horace Walpole ; éditions mercure de France

voilà , c'est une réécriture en fait

ps: tu as vu, beau léon, c'est bon, j'y arrive!!!!

lisa
[lisa.baissade.free.fr]

Re: menteries
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 27 janvier 2012 00:07:11

voilà c'est envoyé
bonne soirée
pas mal ton conte lisa je vais regarder de près
manuelle

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: menteries
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 27 janvier 2012 03:14:15

Sympa ce conte .Beaucoup d'humour. Je retiens Lisa . Et merci à vous 2 Chapeau pour la couleur

Re: menteries
Envoyé par: Hélène Loup (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 27 janvier 2012 11:46:37

J'adore ton conte, Lisa. Je retiens.

Il y a un ou deux contes de menteries dans les contes de Grimm.

J'ai aussi une histoire de Chasse au lièvre, d'après Alain Gaussel, et que j'ai agrémentée de mes propres jeux. Je l'ai sur mon disque dur et peux donc facilement te l'envoyer, Annie.

Les choix de Muriel sont en général excellents. Je vais aller voir, Manu.


H

Re: menteries
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 27 janvier 2012 13:55:49

OK Hélène , je suis PRENEUSE!! Cela me dit quelque chose , mais mon disque dur cérébral ne veut pas dévoiler ce qu'il contient pour cette histoire .

Si c'est plus facile à toi par courriel , voici mon adresse :

annie.brault-arobase-bbox.fr

Merci d'avance Hélène

Re: menteries
Envoyé par: Hélène Loup (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 28 janvier 2012 09:51:54

Je pars à un forum de ce pas, mais ça peut partir ce soir.

H



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.