Contes : Forum de Conteur.com
Vous cherchez un conte ? Vous voulez proposer une histoire ou discuter d'une interprétation ?
Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: dim. 30 décembre 2012 18:58:08

Mis à part "La chair de la Langue" (merveilleux conte) et l'homme qui perd sa tête à cause du crâne qui n'a pas voulu parler, je suis preneuse de tous les contes que dans votre grande bonté vous voudrez bien me confier, langue de miel ou langue de fiel, Tiens ! Eh bien ce sera le titre de ma racontée .
Merci à vous tous pour tout ce que vous m"avez apporté au cours de cette année et que 2013 vous donne l'impression de vivre un conte de fées



PS Excusez les raboutitis pour les é ou les à mais cela ne vient pas de chez moi



Modifié 2 fois. Dernière modification le 30/12/12 20:12 par annie Brault-Théry.

Re: La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 2 janvier 2013 13:23:30

34 visites , et pas une réponse ! Sûrement les "hâtis" des fêtes de fin d'année .
mais peut-être aussi un manque de précisions concernant mon thème .
J'aimerais que vous me disiez si vous connaissez des contes où la Parole a eu une conséquence , bonne ou mauvaise sur la suite des évènements.
Dans un des cas cités , la Parole du jardinier entretenait en forme et en sensualité son épouse et celle du roi. Dans l'autre , le héros a la tête coupée pour n'avoir pas réussi à faire parler le crâne qu'il avait trouvé .
Voilà .J'attends fébrilement vos réponses .

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 2 janvier 2013 14:07:03

hello
attend qu'on atterrisse Annie , je dois avoir une version mais il faut que je cherche .
je me souviens d'une histoire d'esclave qui va au marigo.mais je ne me rappelle plus tout.Nouvel an était un peu trop arrosé vois tu .smiling smiley
je vais chercher promis .
bonne journée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 2 janvier 2013 15:40:16

salut
alors reférence :
Henri Gougaud l'arbre à parole , mais çà je pense que tu as déjà.
par contre d'après mon souvenir tu as le même déroulement avec un esclave qui tire au flanc et va au marigo alors qu'il n'en a pas le droit .il tombe sur le crane qui parle et pour se justifier du fait qu'il était là où il ne devait pas, il dit à son maître qu'il a trouvé un crâne qui parle . Le maître se rend au bord du marigo et promet que si l'esclave ment, il lui coupera une main en raison de sa paresse . Evidement, le crane ne parle pas devant le maître .Alors il coupe une main à l'esclave qui desespéré hurle de douleur près du crane .le maître le laisse là pour méditer sur son mensonge . Alors l'esclave demande au crane :
pourquoi n'as-tu rien dit?
Et le crane répond: tu parles trop .
je ne sais pas de qui est cette version , j'ai cherché où je l'avais lu sans succès , alors si quelqu'un à les reférences please.
bon voilà la reconstitution de l'histoire de mémoire , mais j'ai peut être faire des erreurs.
bonne journée à toi maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 3 janvier 2013 14:28:27

OK Maïkan. je ne connais pas cette version qui ressemble étrangement à celle de Gougaud. Merci et si tu m'en trouves d'autres , je suis preneuse.

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 3 janvier 2013 15:09:26

salut
celle de Gougaud ce n'est pas celle où c'est un manant qui découvre un crane qui parle sur la plage , le raconte au roi et se fait coupé la tête à la fin ?
j'avais dans la tête ces deux versions . Je croyais que celle où la tête est coupée c'était Gougaud . Mais bon je me trompe peut être.
bonne journée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 3 janvier 2013 15:13:38

salut version de mr gougaud
[etienneduval.perso.neuf.fr]
Bonne journée Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 3 janvier 2013 15:36:28

salut
si tu cherches dans un rayon plus large tu as aussi l'histoire de la tortue et des deux hérons . lors d'une secherresse deux héron et une tortue s'aperçoivent que les eaux du lac baissent et qu'en definitive il n'y aura plus d'eau dans pas longtemps.(il faut dire que dans l'histoire la tortue est une emmerd... notoire)
Les deux hérons décident de partir de l'autre côté de la montagne, où il y a un autre lac bien plus grand .Alors la tortue se met à pleurnicher, qu'elle va rester toute seule et que c'est injuste .Les hérons imaginent un statagème pour la faire voyager avec eux.Ils prennent chacun le bout d'un bâton dans leur bec et demande à la tortue de mordre dedans .Tout se passe bien jusqu'au moment où le trio se trouve au dessus d'un village . Les gens lèvent les yeux au ciel et s'extasient sur l'exploit des deux hérons (ou grues peut être).La tortue qui entend tous ces compliments, bouillonne dans sa carapace et puis n'y tenant plus , ouvre la bouche :
et Moiiiiiiiii...!!!!
et elle s'ecrase sur le sol
je sais pas si cela correspond à ta recherche ou si tu cherchais différentes versions (qui sont abondante de l'autre histoire)
bonne journée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 3 janvier 2013 20:22:22

Yes Maïkan ! je connais aussi ! Mais bon sang bien sûr que cela apporte de l'eau à mon moulin.En plus , je connais tout ça et je ne fais pas le rapprochement.
C'est un conte zen de Henri Brunel , je l'ai sur ma table de chevet en plus.
Continue , Maïkan , continue et je partagerai mes émoluements , si toutefois j'arrive à vendre le spectacle.

C'est bien de Gougaud , la tête tranchée

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 4 janvier 2013 00:39:48

salut
non pas la peine cela me détend un peu , garde tes emoluments .C'est gentil , mais non . je suis en plein dans ma racontée Maya . çà surchauffe un peu encore 10 jours, et certains personnages me posent problème .Fanny m'a déja aidé pour une sorte de cruela d'enfer mystique smiling smiley et là je suis en plein drame scheakpearien avec un Roméo et Juliette Maya . il me reste encore le plus difficile imaginer comment des gens ont pu sacrifer d'autres personnes(bon je pense rester soft et ne parler que de la noyade dans les cenotes , pas l'extraction du coeur à vif, beurk! dégueu) , sans compter le jeu de balle Maya que je vais raconter comme un commentateur de match de foot , enfin pas tout à fait mais presque .Bref ! non penser à autre chose me fait un bien fou.Imagine en plus, une reprise d'un tube Maya millénaire et dans la langue , yes , avec accompagnement flûte (de moi même ) et sorte de marcasses coquillage . au secour çà fume....
bonne soirée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 4 janvier 2013 11:25:02

salut

Tu as de la chance , j'ai une autre histoire que je viens de lire dans conte à musique aux editions seuil .
c'est un conte kasak apparemment mais je l'ai déjà entendu sous une autre forme . je n'ai pas les deux versions mais je peux te scanné celle-ci:
un seigneur ou plutôt un veritable thiran qui mène son monde à la baguette à un fils sur qui il reporte toute son affection . Ce fils adore par dessus tout partir à la chasse , prendre des risques, alors son père oblige une garde rapprochée à toujours suivre son fils .
Or un jour ce garçon dit à son serviteur qu'il a vu des traces toutes fraiche d'ours et qu'il veut aller seul pour l'affronter . Le seviteur desespéré ne peu s'opposer au désir du prince ,mais va tout de même en tremblant prévenir le roi qui entre dans une grande colère .
Le roi lui demande alors de retrouver son fils et de ne rentrer que s'l l'a trouvé, mais que si une seule parole terrible sort de sa bouche il y fera couler du plomb fondu.
On devine ce qui arrive ,le serviteur retrouve le prince mort et à très peur de revenir annoncer la nouvelle . Il rencontre en chemin un ami berger dont le plisir est de jouer sur sa dombra, c'est un virtuose .Il raconte se qui se passe . le berger décide devenir avec lui au palais et là au lieu de parlé le berger joue se qui s'est passé sur sa bombra . Le seigneur fini par être envouté par sa musique et renonce à se venger .
c'est un résumé je peux te scanné le texte.
j'ai entendu apeu près le même par une conteuse du Magreb là il était question d'un médecin d'un sultan et d'un cheval , le cheval est mort et le medecin s'en sort avec une pirouette verbale .
je peux te scanné le premier si tu veux.
Bonne journée
Maïkan












*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 4 janvier 2013 18:24:58

Oui , Maïkan, c'est vrai , je la connais aussi.L'air qu'il joue est tellement triste qu'il lui dit quelque chose comme "Pour être triste comme ça , tu viens m'annoncer la mort de mon fils" Et le berger lui répond ," Ce n'est pas moi qui l'ai dit, ce sont tes paroles"
Alors je la connais , je l'ai dans ma bibliohèque , mais parmi mes 200 bouquins , lequel est-ce?
Toi , tu l'as trouvée dans quoi? peut-être cela pourrait-il me guider .

En tout cas , j'ai aussi : La Princesse muette . Tu connais?

Chapeau pour ta future prestation . On aurait le trac pour moins que cela . Tu nous dira comment cela c'est passé?
Merci et bon courage

Re: La Parole
Envoyé par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 4 janvier 2013 23:07:56

il y a un numéro de "la grande oreille" d'octobre 2005, n°25 , dont le sujet est "la parole suspendue"
je l'ai acheté l'été dernier à Vassivières
j'ai regardé ici:
[www.lagrandeoreille.com]
mais il n'est plus dispo et pas encore numérisé
peut-être pourras-tu le trouver dans une bibliothèque...

lisa
[lisa.baissade.free.fr]

Re: La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 5 janvier 2013 03:36:40

Oui , merci Lisa . Ma bibliothèque le reçoit. Je vais aller voir là-bas



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/01/13 03:37 par annie Brault-Théry.

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 5 janvier 2013 11:41:00

salut

je l'ai trouvé dans "le conte à musique " de Bernard Chèze edition seuil
j'étais entrain de me documenter sur les contes qui parlent de musique , on ne sait jamais si l'envie m'en prenait de raconter sur ce sujet, il y avait un conte qui s'appelle au" commencement " au tout début et qui m'a beaucoup plu .
l'homme doit descendre sur terre et dieux lui confie entre autre une choses ronde en lui disant de ne pas y toucher avant d'être arrivé sur terre.
malheureusement, l'homme est irresistiblement attirré par la chose et la frappe . Le son en ai si beau qu'il en est emerveillé . et recommence plusieurs fois contre l'ordre de Dieu qui le rappelle à l'ordre à chaque fois . i bien qu'il frappe dessus de moins en moins fort , alors dieu pense qu'il est arrivé et le lache .L'homme fait une descente sans filet et casse la chose en tombant depuis il recherche le son qu'il a entendu . les histoires là dedans sont absolument merveilleuses . tu as aussi la naissance du violon (histoire tzigane)
peut être que du coup le livre te dit quelque chose .
bonne recherche
bonne journée
Maïkan


*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/01/13 11:43 par manu67.

Re: La Parole
Envoyé par: Françoise Vigla (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 5 janvier 2013 13:32:32

En tout cas il me dit quelque chose à moi smiling smiley
et j'ai déjà raconté cette histoire du premier homme et du premier tambour.

Moi aussi, j'aime bien l'image de l'homme tout seul et tout petit au milieu de l'univers, enfermé dans le filet qui descend doucement du ciel vers la terre avec (ne l'oublions pas) dans trois grands paquets : l'eau, toutes les graines des plantes et un animal de chaque espèce.
C'est un conte de Centre Afrique

Tu viens de me le remettre en mémoire Maîkan, il faut que je le ressorte du congélateur.

Amitiés
Françoise

Re: La Parole
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 5 janvier 2013 13:36:54

Oui effectivement , ce livre , je l'ai , mais il se trouve que je l'ai prêté . Heureusement , je sais à qui . Donc il me faut le récupérer. Sympa de me préciser , cela m'évite de trop chercher .
Et cette chose ronde , c'est un tambour n'est-ce pas ?
C'est vrai , ce livre est très beau , mais les histoires sont difficiles . Comme celle de cet enfant disparu en allant pêcher le phoque , qui n'est sauvé que s'il organise une fête chez lui , à laquelle participent pleins d'animaux qui se transforment en humains arrivés dans l'igloo et reprennent leur forme en repartant .J'avoue que je la trouve envoûtante , mais je ne la comprends pas. Son sens m'échappe et du coup , je ne la fais pas bien passer. Si tu le découvres , tu me diras?
Bonne journée à toi

Re: La Parole
Envoyé par: Ani Boquillon (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 5 janvier 2013 13:51:21

Sans vouloir m'aventurer dans des explications ésotériques capilotractées, je pense que ça a un rapport avec le chamanisme.
Le héros du conte disparaît dans le monde animal et pénètre les secrets de la Terre.
Pour redevenir un humain, il doit se comporter comme tel, respecter les rituels humains (fête), mais le chaman voit les animaux comme des humains avec des caractères spécifiques. Raison pour laquelle les "animaux" sont des humains dans son igloo. Et pour laquelle ils reprennent leurs formes animales en sortant, parce que les autres habitants ne les voient que comme des animaux.

Par ailleurs, c'est un enfant qui part, c'est un homme qui revient. Et qui revient doté de pouvoirs spécifiques.

Enfin, il faut savoir que les animaux sont souvent des réincarnations de chasseurs, et inversement.

Je fais court. winking smiley


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: La Parole
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 5 janvier 2013 15:32:52

salut je suis assez d'accord avec Ani
effectivement il y a là les fondements du chamanisme .
pour le chaman chacun est habité par un annimal esprit parce que nous, les hommes faisons parti d'un tout , nous ne dominons rien, au contraire ce sont les animaux et les choses qui nous donnent du sens . les deux frères ne peuvent vivre puisqu'il n'ont pas compris . ils meurent non par une decision arbitraire mais parce que tout simplement, n'ayant pas compris les bases de la vie et n'ayant pas voulu l'apprendre,ils ne peuvent y evoluer de toute façon . En ce qui concerne ce que je viens de dire , je te renvoie à l'histoire de kokopélli qui reçoit un don par animaux-esprits , parce que c'est le seul à avoir compris qu'il faisait parti d'un tout .
Pour les indiens par exemple , tu es choisi par ton totem pas l'inverse , c'est lui qui te montre la route .Dans ton histoire, c'est exactement la même chose .
l'aigle représente souvent l'élévation,l'intellecte que qui est audessus de toutes choses , celui qui montre le chemin , la voie . La grand mère représente la sagesse, mais audelà la terre -mère universelle celle qui apprend, chez les indien c'est "femme qui parle" je crois .
c'est un chemin initiatique ni plus ni moins.
enfin c'est comme cela que je le vois.
bonne journée
maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: La Parole
Envoyé par: Contadiralire (Adresse IP journalisée)
Date: sam. 12 janvier 2013 14:40:52

Pour revenir à ta demande de conte, j'aime bien celui-ci :

"les mangeurs de mots"

Cinq pêcheurs pêchent ensemble, ils ne prennent plus rien dans les filets depuis plusieurs jours quand l'un d'eux se met à raconter le repas que sa femme lui a fait hier soir. Ses compagnons s'étonnent car tous les jours il raconte son repas de la veille, alors qu'eux ils n'ont rien dans leurs écuelles.
L'un d'eux décide en parle à sa femme, elle va trouver l'épouse du pêcheur. Elle lui confie que comme eux, ils n'ont rien à manger depuis plusieurs jours.
Quand sur la barque le pêcheur recommence sa description du festin de la veille, les autres l'arrêtent, il leur avoue que s'il a menti c'est parcequ'il n'avait plus rien et que comme ça il rêvait de festins. En le racontant il y croyait presque et il était moins malheureux.
Les autres lui disent qu'ils le comprennent, et que maintenant, ils le raconteront chaqu'un à leur tour jusqu'à ce que les filets soient à nouveaux pleins. Ils mangerons les mots!

cette version dans Conte de Sicile dans 25 contes de la Méditerranée Jean Muzi

Diroulire : retrouvez moi maintenant sur [diroulir.blogspot.fr] c'est la suite de "contadiralire".



Modifié 2 fois. Dernière modification le 12/01/13 14:45 par Contadiralire.

Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.