Contes : Forum de Conteur.com
Vous cherchez un conte ? Vous voulez proposer une histoire ou discuter d'une interprétation ?
Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2
petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 24 janvier 2013 10:50:12

salutations du jour
ce que je cherche ce ne sont pas de grands contes, des chansons j'en ai dégotées deux , sans droit d'auteur qui plus est , non , j'en ai pas mal , mais j'aurais besoin de petites histoires, pas très longues environ trois minutes . J'avoue que je n'ai pas trouvé ce que je cherchais . J'en ai qui font plus que 5 minutes mais moins non . Alors si vous avez: devinettes , charades ou petites histoires pour faire des liaisons sur le sujet , je prends.
Bonne journée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for



Modifié 1 fois. Dernière modification le 24/01/13 10:51 par manu67.

Re: petits contes coquins
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 24 janvier 2013 11:27:31

Qu'entends -tu par coquins? licencieux , un peu?
si c'est cela , j'en ai .mais ce sera plus simple avec ton mail.J'en prépare pour la St Valentin .
Dis-moi.

Re: petits contes coquins
Envoyé par: fanette (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 24 janvier 2013 11:56:04


Je pense avoir ça (sauf les charades) et t'envoie ça par mail !!


* _* _ * _* _* _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ *




Il n'y a rien de plus s

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 24 janvier 2013 13:21:17

salut
eh bien oui je prépare la st valentin . j'en ai beaucoup des grands mais très peu de petits . bon je dis charde cela peut être aussi question du genre qui suis-je ou petit poéme .
je suis prête à faire un echange avec mes deux chansons dont une je suis sur que vous ne la connaissez pas . lol elle est super mignonne et coquine sans en avoir l'air. je verifie mais je crois que mon mail est dans mes infos persos . Il suffit de cliquer sur mon nom et tu l'as .
mais pour que ce soit plus simple voilà :
Ladybirdarobaseevc.net
bonne journée Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: lisa de la salamandragore (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 24 janvier 2013 22:50:03

et voilà, tout se passe par mail!
dommage , car quand les réponses sont sur le forum, on peut les copier pour une utilisation ultérieure si ça se présente, ou bien les retrouver plus tard en tapant un mot clef sur le moteur de recherche
quand c'est court, vous pouvez peut-être les mettre ici?...
je sais , je suis une vilaine copieuse, mais je donne volontiers ce que j'ai (en contes coquins, ou charades, ou autre...pas grand chose!)

lisa
[lisa.baissade.free.fr]

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 00:52:34

salut lisa
eh oui tout le monde protège ses petites pépites . Promis si j'en trouve par moi même je mettrais sur le forum.
Bonne journée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 01:03:53

j'ai trouvé ceci de voltaire
petit poème coquin intitulé polissonnerie . pourquoi pas ?

Polissonnerie.
(poème érotique)

Je cherche un petit bois touffu,
Que vous portez, Aminthe,
Qui couvre, s'il n'est pas tondu
Un gentil labyrinthe.
Tous les mois, on voit quelques fleurs
Colorer le rivage ;
Laissez-moi verser quelques pleurs
Dans ce joli bocage.

- Allez, monsieur, porter vos pleurs
Sur un autre rivage ;
Vous pourriez bien gâter les fleurs
De mon joli bocage ;
Car, si vous pleuriez tout de bon,
Des pleurs comme les vôtres
Pourraient, dans une autre saison,
M'en faire verser d'autres.

- Quoi ! vous craignez l'évènement
De l'amoureux mystère ;
Vous ne savez donc pas comment
On agit à Cythère ;
L'amant, modérant sa raison,
Dans cette aimable guerre,
Sait bien arroser la gazon
Sans imbiber la terre.

- Je voudrais bien, mon cher amant,
Hasarder pour vous plaire ;
Mais dans ce fortuné moment
On ne se connait guère.
L'amour maîtrisant vos désirs,
Vous ne seriez plus maître
De retrancher de nos plaisirs
Ce qui vous donna l'être.


*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 03:04:34

Non , Lisa , ce n'est pas que l'on cache jalousement nos trésors , c'est que , en ce qui me concerne , le scan est tellement plus rapide !
Mais si tu en veux , tu dis et je t'envoie par mail

Manu , super ton petit poème de Voltaire .

Re: petits contes coquins
Envoyé par: Chris-tine (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 11:17:34

Et celui -ci :

Madame, quel est votre mot
Et sur le mot et sur la chose ?
On vous a dit souvent le mot,
On vous a souvent fait la chose.
Ainsi, de la chose et du mot
Pouvez-vous dire quelque chose.
Et je gagerai que le mot
Vous plaît beaucoup moins que la chose !

Pour moi, voici quel est mon mot
Et sur le mot et sur la chose.
J'avouerai que j'aime le mot,
J'avouerai que j'aime la chose.
Mais, c'est la chose avec le mot
Et c'est le mot avec la chose ;
Autrement, la chose et le mot
À mes yeux seraient peu de chose.

Je crois même, en faveur du mot,
Pouvoir ajouter quelque chose,
Une chose qui donne au mot
Tout l'avantage sur la chose :
C'est qu'on peut dire encor le mot
Alors qu'on ne peut plus la chose...
Et, si peu que vaille le mot,
Enfin, c'est toujours quelque chose !

De là, je conclus que le mot
Doit être mis avant la chose,
Que l'on doit n'ajouter un mot
Qu'autant que l'on peut quelque chose
Et que, pour le temps où le mot
Viendra seul, hélas, sans la chose,
Il faut se réserver le mot
Pour se consoler de la chose !

Pour vous, je crois qu'avec le mot
Vous voyez toujours autre chose :
Vous dites si gaiement le mot,
Vous méritez si bien la chose,
Que, pour vous, la chose et le mot
Doivent être la même chose...
Et, vous n'avez pas dit le mot,
Qu'on est déjà prêt à la chose.

Mais, quand je vous dis que le mot
Vaut pour moi bien plus que la chose
Vous devez me croire, à ce mot,
Bien peu connaisseur en la chose !
Eh bien, voici mon dernier mot
Et sur le mot et sur la chose :
Madame, passez-moi le mot...
Et je vous passerai la chose !


Le Mot et la Chose est un poème galant dû à l'abbé Gabriel-Charles de Lattaignant (18e). Ils avaient bien de l'esprit les petits abbés de la Cour winking smiley




Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/01/13 11:18 par Chris-tine.

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 11:30:41

allez pour la joute de poème voilà un épigramme , c'est un peu moins long mais j'aime bien le tien en plus on peut prendre une petite partie , pas obligé de tout apprendre . voilà mon épigramme . En poésie on trouve décidément de jolies choses.

Lebrun-Pindrare

Ne cherchons point un vain détour
Pour excuser notre faiblesse :
Les premiers soupirs de l'amour
Sont les derniers de la sagesse

bonne journée et merci christine je garde le tien il est plen de finesse.
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 11:40:31

tiens encore un et très drôle celui-là , je ne sais pas de qui il est mais c'est bien tourné alors...


sensitive, voulait savoir du médecin,
lequel est le mieux pour ".....", le soir ou le matin
il lui dit le plus plaisant etait le soir
mais, la matin plus jouissant
alors sensitive dit en riant
je le ferai d'un appétit mordant
le soir pour la volupté
le matin pour la santé

on trouve de ces trésort parfois
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: Le beau Léon (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 11:51:41

Bonjour,

Il me semble qu'il y a quelques semaines une personne à mis en lien une émission radio sur les EDDA islandais? scandinaves?
Bref cette émission d'une petite heure nous délivre à un moment un "conte" plutôt très osé où un homme image sa "chose" comme un cheval fougeux qui irait bien boire à la source de l'entre-jambe d'une femme. "Un truc du genre"

Une histoire de presque 1000 ans grinning smiley

.

[color=blue]"j'ai r



Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/01/13 11:52 par Le beau Léon.

Re: petits contes coquins
Envoyé par: Chris-tine (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 12:10:09

Tout à fait d'accord avec toi Manu ! J'en avais supprimé deux couplets sans que ça nuise à la chute winking smiley

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 15:16:24

salut
eh oui du mot ou de la chose c'est si bien dit je trouve .
Pour l'emission, beau léon, te rappelle-tu dans quelle rubrique c'était ?
je vais encore cherché mais je n'ai pas trouvé . pas les yeux en face des trous à force de compulser des textes.
Bonne journée
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 25 janvier 2013 15:50:43

salut

j'ai trouvé
c'est chaud dit donc... smiling smiley
Le petit poulain qui à la nuque raide et veut boire beaucoup . c'est épicé pour le moins
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: fanette (Adresse IP journalisée)
Date: dim. 27 janvier 2013 14:39:02



Lisa, ce n'est pas pour garder à moi les contes ! Bien au contraire, je partage toujours avec plaisir ! Mais vois, j'ai envoyé un conte sur la Parole et une seule personne l'a lue : la conteuse qui en cherchait ! J'ai peur d'ennuyer en mettant des textes trop longs ! C'est tout !

Voici donc ce que j'ai copié pour Maïkan



De très vieilles charades que j'ai trouvées dans un livre "petits contes licencieux des Provinces de France" :

Charade de Haute-Garonne :

Long d'un pan, dur comme un os
Plus on le remue, plus ça devient gros

( le fuseau) objet pour faire des pelotes de laine


Charade du Béarn :

Entre les jambes de Jean Briquet
Il lui touche, il lui gratte
Il lui frotte le petit objet noir

(le moulin à café)


Charade de Haute-Garonne :

La femme l'a rond
L'homme l'a long
La femme l'ouvre
L'homme l'enfile

(ce qui est rond c'est le four ; ce qui est long c'est la pelle à four ; la femme ouvre le four, l'homme enfile la pelle)


De Bretagne :

La femme se trousse,
L'homme pousse
- Monsieur vous me faites mal !
- voilà ! voilà ! Il est dedans !

(c'est une femme chez un cordonnier qui apporte un soulier neuf)

Bises à vous deux


* _* _ * _* _* _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ *




Il n'y a rien de plus s

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: dim. 27 janvier 2013 23:41:18

euh c'est qui jean briquet ???
en tout cas merci fanette pour toutes ces petites beautés que tu m'as offert dans ton mail . je vais en faire bon usage .
un gros bisou à toi .
Maïkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: annie Brault-Théry (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 28 janvier 2013 03:12:19

Fanette , Mais non , n'aie pas peur d'ennuyer , comment sais-tu que je suis la seule à avoir lu l'histoire tout ce qu'il y a de plus sympa que tu avais envoyé sur la Parole ? parce qu'il n'y a pas eu d'autres commentaires que le mien? Cela ne veut rien dire .
Je ne mets pas toujours les commentaires des textes qui sont envoyés , même si je les trouve très bien .Il n'empêche que je me régale souvent , mais après , je crains d'encombrer le "fofo" comme nous dit Beau Léon .
Alors , une petite histoire coquine :


On raconte , qu'une jeune fille qui n'était plus vierge voyait arriver avec terreur le jour de son mariage .
Pour éviter la honte de sa virginité perdue , ,elle simulait la folie , se disant habitée par un djinn .Ses parents désespérés couraient de guérisseur en guérisseur sans succés. On leur parla d'un fameux imam savant et exorciseur .En confessant la jeune fille , il comprit vite le problème et s'entretint avec les parents .
Votre fille est effectivement habitée par un terrible djinn . Il veut bien partir , mais au prix d'un véritable sacrifice .
S'il sort par la bouche , votre fille sera muette .
S'il sort par le nez , elle aura une voix nasillarde .
S'il sort par les oreilles , elle deviendra sourde .
S'il sort par l'anus ou la vessie , elle deviendra incontinente .
S'il sort par le fourreau d'Amour , son hymen sera perforé.
A vous de choisir par quel orifice vous souhaitez qu'il quitte le corps de votre fille .
Les parents raisonnables , autorisèrent le djinn à sortir par l"endroit le moins préjudiciable .
Ainsi , l'honneur de la jeune fille était sauf



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/01/13 03:13 par annie Brault-Théry.

Re: petits contes coquins
Envoyé par: manu67 (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 28 janvier 2013 11:29:22

Salutation du jour

Merci Annie pour ce joli petit texte encore un qui va rejoindre mon dossier contes coquins qui commence à s'étoffé un brin .je vais gfarder précieusement .
Quand à Fannette , j'ai lu ton histoire sur l'abbesse .A lépoque j'avais plein de choses sur le feu et j'ai ecris parfois des commentaires qui ne sont pas sortis pour une bonne raison c'est que systématiquement j'apuyais sur le mauvais bouton . smiling smiley je mens pas c'est vrai .Alors parfois je renonçais à recommencer .
Ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas apprécié ton texte .
il m'a beaucoup plus la preuve ,je l'ai mis dans mes archives .
Bise MaÏkan

*****

"parce que nous sommes tous des enfant perdus dans la for

Re: petits contes coquins
Envoyé par: fanette (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 28 janvier 2013 20:39:00

Merci les filles !!

Et le conte que tu cites, Annie, m'a fait penser tout à coup à un conte qu'on raconte à Marseille !

Un marin a follement envie de se marier, mais connaissant la réputation des filles des Ports, il décide de ne prendre en mariage qu'une fille qui ne connaîtrait rien des choses de la Mer !

Il prend un rame qu'il pose sur son épaule et quitte sa ville pour s'enfoncer dans les terres intérieures. Arrivé à l'entrée d'un village, il voit une lavandière penchée sur le lavoir ! Il lui demande ce qu'il porte à l'épaule :

- ben, c'est une rame ! S'écrie la jeune fille
- Haaa ! Je vois bien que les choses de la Mer ne vous sont pas inconnues. Vous n'êtes pas pour moi ! Dit le jeune marin sans galanterie !

Il arrive dans un autre village, même scène ! Puis encore un autre ! Il arrive enfin au pied d'une montagne où une belle fille aux longs cheveux bruns gardent ses moutons ! Il lui demande, comme aux autres, ce qu'il porte sur son épaule ! La jeune fille hésite, penche la tête, puis dit :

- ça ? Ce doit être une pelle à four !

"Enfin, se dit le garçon ! J'ai trouvé la fille qui ne connaît rien des choses de la mer !"

Il lui fait donc une cour discrète d'abord puis de plus en plus accentuée et lorsque la fille tombe dans ses bras, il va la demander en mariage à ses parents. Le mariage a lieu, superbe, dans un grand chalet ! Tous les bergers des alentours sont là ! On chante, on boit et puis arrive le moment où le marin et sa bergère s'esquivent pour aller dans leur chambre nuptiale ! Entrés dans la chambre, sans plus de façon, le garçon se jette sur le lit, prêt à s'endormir. Alors, la jeune fille lui demande d'un ton moqueur :

- Dis-moi, mon beau ? Je me couche à babord ou à tribord ?

Le garçon a compris que la jeune fille s'était moqué de lui ! Il ne lui en a pas voulu et il n'y a jamais eu ni vagues ni tempêtes dans leur longue et belle vie !



A bientôt !!

* _* _ * _* _* _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ * _ *




Il n'y a rien de plus s

Aller à la Page:  12Suivant
Page courante:1 parmi 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.