Contes : Forum de Conteur.com
Vous cherchez un conte ? Vous voulez proposer une histoire ou discuter d'une interprétation ?
contes d'automne
Envoyé par: Mathilde_au_pays_des_fraises (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 31 octobre 2016 19:08:57

Bonjour,
Pour des racontées intergénérationnelles en maison de retraite on m'a demandé de travailler sur les 4 saisons.
Une par séance... et si des histoires sur les saisons en général, j'en ai plein les oreilles, je n'ai pas grand chose sur l'Automne.
Je cherche donc des histoires de Labour, de champignons, d'arbres qui perdent leurs feuilles, de Migration d'oiseaux et de citrouille...
Merci merci
Mathilde

Re: contes d'automne
Envoyé par: Béatrice Becquet (Adresse IP journalisée)
Date: lun. 31 octobre 2016 21:20:23

Bonjour Mathilde,

Voilà les premières idées qui me viennent sur les thèmes que tu évoques :

- La grue qui apprit à voler au renard (Finlande)
- La belle qui se transforma en oie (Inuit)
- Le chasseur de la Toussaint (Provence, H. Gougaud dans "La bible du hibou")


L'automne est aussi la saison des soupes. Il y a les grands classiques et :

- La soupe de la mama : c'est un conte italien dans lequel un mari n'est pas satisfait de la soupe de sa femme car il ne retrouve pas le gout de la soupe de sa mère. Sa pauvre femme est désespérée jusqu'au jour où une voisine vient lui parler pour la consoler et...la soupe brûle.
Le mari retrouve enfin le goût de la soupe de sa mère.(la mama était bavarde elle aussi!)

- La soupe jetée à la tête du loup (conte lorrain) : un couple de pauvre gens dont l'homme est bûcheron se trouve attaqué chez eux par un loup, la femme qui s'appelle Catherine jette au loup la soupe brûlante à la tête du loup après que son mari lui ait dit "Jette-lui la soupe Catherine !" Le bûcheron se retrouve quelques semaines plus tard, aux prises avec une meute de loups. Il court mais, voyant qu'il n'arrivera pas à leur échapper, il grimpe dans un grand chêne. Il monte tout en haut de l'arbre. Les loups tournent autour puis un loup monte sur les épaules d'un autre loup puis un autre pour l'atteindre. L'homme sens déjà l'haleine et les crocs des loups effleurer ses fesses quand il s'aperçoit qu'un des loups a la tête pelée par une brûlure, alors il crie bien fort :" Jette-lui la soupe Catherine !" Du coup, grande débandade chez les loups.

En attendant d'autres idées... bonne recherche!


B

Re: contes d'automne
Envoyé par: (Adresse IP journalisée)
Date: mar. 1 novembre 2016 22:05:44

les animaux du Pôle Nord cherchent l'été, partent en voyage vers le sud où ils trouvent tous les oiseaux prisonniers des indiens, ils les délivrent ; les oiseaux les suivent jusqu'à leur pays et leur apportent le printemps...Mais pas longtemps car ils ne veulent pas rester toujours au Pôle Nord, trop froid.
le joli conte (pour enfants, mais..) de Sara Cone Bryant qui explique pourquoi tous les arbres perdent leurs feuilles en hiver sauf les conifères : un sapin a offert un abri à un oiseau blessé qui n'avait pas pu suivre les autres partis pour les pays chaud et le genévrier a laissé l'oiseau se nourrir. Le vent, ami des oiseaux, a soufflé et fait tomber toutes les feuilles des arbres peu généreux, sauf celles du sapin. Un conte de pourquoi qu'on peut adapter à tout âge.
Je ne sais pas si ça peut aider.

Re: contes d'automne
Envoyé par: Ani Boquillon (Adresse IP journalisée)
Date: mer. 2 novembre 2016 01:43:05

Pour continuer dans l'idée de Béatrice, ne surtout pas oublier "La Soupe aux cailloux"...
Une version un peu "trash" en a été contée dans les pays du Nord.
J'ai cherché chez Charles Deulin, mais apparemment ce n'est pas chez lui que je l'ai lue.
Mais les versions classiques sont très sympas et pleines d'enseignement winking smiley


*******
Ani Boquillon * conteuse *

Re: contes d'automne
Envoyé par: Mathilde_au_pays_des_fraises (Adresse IP journalisée)
Date: jeu. 3 novembre 2016 10:41:51

Merci Merci, tes contes Béatrice me paraissent savoureux, la mama me plaît bien, merci mère castor, je pensais en effet raconter Pourquoi les conifères ne perdent pas leur feuilles, et Ani La soupe au cailloux bien sûr ! j'en ai une dans ma besace toujours à sortir en cas de besoin.

Je pensais aussi raconter l'histoire du loup et de la citrouille, où une petite grand mère partie faire la fête en haut de la colline croise le loup et lui promet qu'il pourra la manger au retour quand elle aura un peu engraissé. Grâce à une ruse de sa petite-fille, elle se cache dans une citrouille, et dévale la pente en roulant. Le loup arrête la citrouille, et lui demande si elle n'a pas vu la grand-mère. Il se laisse berner et la citrouille continue de rouler jusqu'à éclater à la porte de la mémé, qui en sort un peu sonnée mais saine et sauve.

Dans ma racontée, il y aura des personnes âgées et des enfants de maternelle... donc il ne faut pas faire trop compliqué.

Re: contes d'automne
Envoyé par: Hélène Loup (Adresse IP journalisée)
Date: ven. 4 novembre 2016 10:45:34

Il y a aussi les trois petits cochons dont l'histoire se déroule typiquement en automne, ce qu'on oublie toujours : recherche d'abri, de nourriture à mettre en réserve pour le 3ème cochon, on rentre la paille qui a séché tout l'été au soleil (trop humide, elle moisit, peut s'échauffer jusqu'à prendre feu), on fait provision de bois, on rentre les briques qui ne sont pas cuites mais séchées tout l'été au soleil, et enfin, c'était la période des navets, des pommes et de transformer la crème en beurre.
Il y a aussi "Le ciel m'est tombé sur la tête", quand, recevant la première feuille morte de l'automne sur la tête, le poussin croit qu'il s'agit du ciel et fuit de terreur, entraînant avec lui les autres volailles, poule, coq, canard, oie. Le renard propose de les mettre à l'abri dans son terrier. Soit on les ne a plus revus, soit l'âne les ramène à la ferme.


H

Re: contes d'automne
Envoyé par: mathilde pommier (Adresse IP journalisée)
Date: dim. 11 mars 2018 13:19:17

Ne pas oublier que les Trois Petits cochons est un conte d'automne, comme je l'explique dans "Conter pour les petits" : on rentre paille, petit bois et brique séchées au soleil, on récolte navets et pommes, on fait le beurre avec la crème accumulée dans les "fruitières", sorte de frigo naturel des campagne, pour résister au froid en mangeant du gras, les porcelets sont assez grands pour quitter leurs mère et se séparer, le loup est encore plus affamé, etc.

Il y a aussi l'histoire du poussin qui reçoit la première feuille d'automne sur la tête, croit que c'est le ciel et fuit en entraînant avec lui les autres volailles. En général, ils sont dévorés par le renard malin. Mais ils sont parfois sauvés par un personnage plus sage, fermier ou âne. Je le conte avec des marionnettes à doigts et en utilisant les cris des animaux (j'ai assez vécu à la campagne pour savoir les imiter, et cela réjouit petits et grands). Je l'ai également publié sous le titre "Poussin pioupioutant", dans "Conter pour les Petits" (trouvable en bibliothèque).



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent envoyer dans ce forum.
This forum powered by Phorum.